Lycée : Un document précise le rôle des professeurs principaux de terminale 

Les professeurs principaux de terminale auront bien en charge tout un travail d'orientation et d'évaluation des vœux des élèves. C'est ce que confirme un document de travail interne de la Dgesco obtenu par l'AEF et qui circule parmi les chefs d'établissement. Il précise comment seront accompagnés les lycéens vers l'enseignement supérieur après le vote de la loi Vidal.

 

Evoquant des mesures "remusclées" en faveur de l'orientation, le document détaille le rôle des professeurs principaux, des professeurs et des conseils de classe  et précise les évolutions demandées en accompagnement personnalisé et dans les TPE, eux aussi impactés en première.

 

Des professeurs principaux au charbon

 

Le document rappelle que "les chefs d'établissement nommeront un second professeur principal dans les classes de terminale dès le mois de décembre 2017". Ils "accompagnent les élèves au cours de l'année dans la construction de leur projet d'orientation et les conseillent… Ils seront en mesure de recevoir plus souvent les familles".

 

Les professeurs principaux devront aussi "coordonner al rédaction des fiches Avenir " des élèves et préparer en vue du 2d conseil de classe "une synthèse des candidatures de chaque élève". Le document précise aussi que tous les professeurs doivent rédiger une fiche Avenir sur chacun des vœux des élèves. Le professeur principal "doit" veiller à la présentation du nouveau site d'admission et "peut" organiser des ateliers ne salle informatique d'aide à l'inscription. "L'indemnité de suivi et d'orientation sera modulée pour prendre en compte le travail spécifique des professeurs principaux", une formule encore bien vague.

 

Les conseils de classe

 

Lors du conseil du 1er trimestre le conseil prend connaissance des intentions d'orientation des élèves et sur un document interne formule des conseils. Le deuxième conseil examine tous les vœux des élèves (10 par élève) afin de contribuer à l'avis du chef d'établissement. Celui-ci émet un avis sur chaque vœu de chaque élève qui est proté à la connaissance des établissements d'enseignement supérieur.

 

Des enseignements modifiés

 

L'accompagnement personnalisé  devra inclure un volet orientation. De même les TPE de première verront apparaitre une nouvelle problématique "agir pour l'avenir" qui doit permettre "de lier les TPE au parcours avenir et de poursuivre leur découverte du monde économique et professionnel".  Alors que les TPE ont été crées pour préparer les élève sà l'enseignement supérieur, c'est pourtant cet enseignement, mal aimé des conservateurs, que le ministère choisit pour en détourner la destination.

 

Le timing

 

Le document précise aussi le role de chacune des deux semaines de l'orientation. La première avant le 1er conseil de classe aura pour objectif d'aider les lycéens à définir leur projet.  Il s'agit de les informer par exemple en organisant un Forum des métiers ou un tutorat entre jeunes.

 

La deuxième semaine a lieu avant la saisie des voeux et le 2d conseil de classe. Elle doit aider les élèves à formuler leurs 10 vœux, qui seront non classés et doivent donc tous être acceptables.

 

En lycée professionnel, où l'année est organisée en semestre, le document précise juste qu'on tiendra compte de ces spécificités…

 

Le document invite à commencer le travail d'orientation en amont, dès la seconde avec des interventions de représentants de l'enseignement supérieur et du monde économique et social, des visites d'entreprises. En première il invite à généraliser le conseil d'orientation anticipé.

 

Au final, c'est une lourde machine de papier qui devra être mise en place d'ici la fin du trimestre. Les syndicats de personnels de direction ont déjà souligné les difficultés à trouver des professeurs principaux et à émettre ne conseil tous ces avis.

 

François Jarraud

 

 

 

 

Par fjarraud , le lundi 13 novembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces