Les enseignants en détresse avec le new public management 

Le nouveau management axé sur la performance coute cher aux enseignants. C'estce qui ressort d'un congrès d'un syndicat d'enseignants québécois, la FAE, selon l'Huffington Post. "Les travaux de la sociologue Marie-France Maranda et du professeur Simon Viviers font état de la culture du «trop» et du «manque», soit trop d'élèves dans les classes, trop d'élèves présentant des difficultés diverses et trop d'exigences individualisées alors que parallèlement, les enseignants manquent de ressources, manquent de reconnaissance et manquent de soutien politique", écrit l'Huffington Post. " La philosophie de gestion tourne autour d'un discours positif visant à mousser l'enthousiasme et la résilience face à l'adversité, et qui interprète les situations de surcharge comme un problème personnel de l'enseignant incapable de gérer son temps de travail et son désenchantement comme étant un manque de vocation pour l'enseignement." Le congrès  a mis en évidence le coût final pour le système éducatif : les enseignants craquent, tombent malade et il faut les remplacer.

 

L'article

L'échec du New Public Management

 

Par fjarraud , le vendredi 24 novembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces