Devoirs faits : Une mise en route peu brillante 

Selon un sondage organisé par le Se Unsa, un collège sur trois n'aurait pas lis en place le dispositif Devoirs faits, censés être appliqué à la rentrée de la Toussaint. Le Se Unsa parle de "mise en oeuvre précipitée qui e réussirait pas à  impliquer les différents acteurs de la communauté éducative. L'enquête  montre que seulement un collège sur cinq a reçu les moyens nécessaires à Devoirs faits.

 

Lors de leur conseil national du 23 novembre, les représentants du Snpden, premier syndicat de chefs d'établissement, ont estimé que "la mise en oeuvre doit être revue avec des moyens spécifiques". Le Snpden demande"des moyens connus en même temps que la DGH et une formation des intervenants" pour Devoirs faits.

                                                          

L'enquête

 

 

Par fjarraud , le vendredi 24 novembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces