Eirick Prairat : Enseignez avec tact ! 

Doit-on réhabiliter le tact à l'Ecole ? Si la pratique est bien vivante, le mot est tout neuf dans l'Education nationale. Dans un nouvel ouvrage (Eduquer avec tact, ESF Sciences Humaines), Eirick Prairat défend avec efficacité la vertu du tact en éducation. Le mot semble vieillot, un peu hypocrite. Mais ce "toucher du langage", pour Eirick Prairat, est bien un art pédagogique et une vertu éthique. Un art pédagogique car le tact nécessite un à-propos qui renvoie à l'expérience du maitre. Une vertu éthique car la finalité du tact se justifie dans une éthique éducative. Au final, cette apologie du tact en éducation rappellera de bons moments de classe aux enseignants tout comme il fera réfléchir à leur formation et au sens profond du métier. Car comment apprendre le tact ?

 

Le tact, cet art oublié

 

C'est quoi le tact en éducation ? Il faut remonter à Herbart, un pédagogue allemand du début du 19ème siècle pour trouver une définition. Pour lui c'est une compétence pédagogique. "Le tact pédagogique consiste surtout à discerner quand il faut abandonner un élève à une allure lente et quand il convient au contraire d'aller plus vite".  E Prairat explique que "le tact herbartien atteste d'une aptitude à saisir et à apprécier avec promptitude les caractéristiques d'une situation".

 

Dit comme cela, on se rend compte que le tact n'est pas un inconnu des enseignants. Chaque professeur a rencontré ces moments que l'on dira miraculeux ou très professionnel, où son intuition ou son expérience lui ont dicté la bonne posture, la juste remarque qui ont permis de dénouer une situation de tension ou de renouer les fils avec un élève.

 

Le tact vertu pédagogique

 

Il n'en reste pas moins que cette pratique du tact résulte de l'expérience personnelle , ou de la chance comme on voudra. Ce tact est encore livré aux aléas d'une vie d'enseignant. Il n'est ni institué ni appris aux nouveaux enseignants. Du moins pour la plupart des professionnels de l'éducation. Car peut-être le tact s'est il davantage frayé un chemin chez deux catégories précises : les CPE, qui ont besoin très vite d'y recourir pour régler les conflits et les cas particuliers de dérapages, et les professeurs d'EPS qui doivent dans l'exercice de leur métier le pratiquer au quotidien, par exemple quand il s'agit de toucher, ou pas, les élèves.

 

Dans son ouvrage, Eirick Prairat montre que le tact est une vertu pédagogique car le tact a une réelle efficacité. C'est lui qui facilite grandement le fonctionnement de la classe au quotidien. Le tact c'est savoir fermer les yeux quand il faut ou pas. C'est savoir aider et être exigeant tout en respectant les points faibles de l'élève. C'est être un adulte exigeant mais protecteur et facilitateur, un véritable appui pour l'élève et non une menace ou une absence. Il y a du tutorat dans ce tact.

 

Le tact s'apprend par l'exemple

 

On comprend mieux que le tact soit aussi valeur éthique. Parce que le tact est d'abord une présence fidèle au coté de l'élève. " L’exemplarité n’est pas à chercher du côté de la perfection, d’une impossible perfection, mais du côté d’une fidélité silencieuse à quelques grands principes", écrit E Prairat. Il en appelle à Freinet et à ce qu'il dit sur les punitions. Ou encore à la bienveillance et à l'estime de soi. " Pour pouvoir, pour pouvoir faire, il faut croire que l’on peut faire, il faut croire en soi. Mais on ne croit en soi que parce que quelqu’un croit déjà en nous. C’est là que le maître entre en scène. « Me voici. »".

 

Pour bien faire passer ce message, l'ouvrage propose une dizaine d'exemples précis , tirés du quotidien de la classe, où l'enseignant est face à un dilemme. Ce qui conduit d'ailleurs E Prairat à appeler à la vertu de l'exemple dans la formation des enseignants.

 

Un exemple ? " Sophia, élève de cinquième année (11 ans), a de piètres résultats scolaires. Elle a une faible estime d’elle-même et se décourage facilement. En classe, elle ne dérange personne et semble ne pas avoir de problème de comportement. Lors de la réunion parents/professeurs, Marc, l’enseignant, mentionne à la mère de Sophia les problèmes que celle-ci rencontre pour suivre le rythme de la classe. La mère semonce alors sa fille et lui dit haut et fort qu’elle est nulle et sans talent. Marc tente de relativiser les difficultés de Sophia, mais sa mère ne fait qu’assombrir le tableau, souvent en termes agressifs et humiliants. Elle fait des liens entre le caractère de sa fille et celui de son ancien conjoint : « un paumé qui ne fera jamais rien de sa vie ». Malgré tous les efforts de Marc pour calmer la mère de Sophia, cette dernière ne se laisse pas convaincre que sa fille est tout à fait normale et qu’elle a simplement besoin d’être soutenue et motivée. De toute évidence, Sophia souffre. Marc se demande quelle position il doit adopter. Il en discute avec Sophia à son retour à l’école, le lendemain, et lui propose de rencontrer le psychologue scolaire. Sophia refuse. Perturbé par le comportement de la mère et soucieux de venir en aide à Sophia, Marc insiste pour qu’elle puisse rencontrer le psychologue. Sophia refuse à nouveau et se met à pleurer. Elle demande à  Marc de ne parler à personne de sa situation et de le lui promettre. Que doit faire Marc ? Comment doit-il le faire ?"

 

Vous ne trouverez pas la réponse dans l'ouvrage. Il faudra aller al chercher dans l'exemple de la pratique d'un collègue ou bien au fond de vous, là où vous avez rangé cette vertu oubliée, le tact.

 

François Jarraud

 

Eirick Prairat, Éduquer avec tact. Vertu et compétence de l’enseignant. ESF Sciences humaines, 2017, ISBN 978-2-7101-3385-8 , 12€

 

Feuilleter l'ouvrage

 

 

Soutenez le Café pédagogique et recevez "Enseigner avec tact" en cadeau !

 

Le Café pédagogique ne vit que grâce à vous !  Sans votre soutien, nous ne pourrons pas continuer. Depuis 2001, grâce à vous, Le Café pédagogique vous informe chaque jour de l'actualité de l'éducation. L'équipe du Café est présente dans les classes pour faire connaitre les nouvelles pratiques enseignantes et les nouvelles ressources. Elle rend compte des colloques et des événements pédagogiques. Elle rencontre le ministre, les syndicalistes, les élus territoriaux, les associations professionnelles, tous les acteurs de l'Ecole pour partager avec vous leurs analyses et leurs décisions. Le Café pédagogique fait connaître les décisions et les nouvelles études. Il entretient le dialogue entre la recherche et le monde de l'éducation. Le Café pédagogique met du débat dans un monde éducatif qui en a bien besoin.

 

Pour continuer ce travail d'information, le Café pédagogique a besoin de vous ! Nous avons besoin de vos informations et de vos projets. Nous avons aussi besoin de votre soutien financier. Il nous est vital.

Jusqu'au 12 janvier, recevez gratuitement "Enseigner avec tact", pour votre adhésion à l'association du Café pédagogique.

 

Profitez tout de suite de cette offre !

 

 

Par fjarraud , le jeudi 21 décembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces