FEI10 : Des lycéens journalistes scientifiques avec Valérie Rambaud 

Comment aborder des thèmes de société et de santé majeurs en SVT ? Autour des questions de dopage, de l’entrainement, du stress, du handicap, chaque lycéen de seconde de Valérie Rambaud  travaille de façon journalistique sur ces thèmes obligatoires au programme de SVT.  Cette enseignante de SVT au lycée Claude de France de Romorantin (41) privilégie pour ce projet une évaluation par les pairs et met en avant les qualités individuelles de chacun selon leur orientation post 2nde. Invitée au 10ème Forum des enseignants innovants les 2 et 3 février à Paris, Valérie Rambaud nous explique sa démarche.

 

Quel est ce projet mené en classe de 2nde ? Pourquoi une telle ambition ?

 

J’ai intitulé ce projet « Rédaction d’un article scientifique en seconde ». Ce projet repose sur plusieurs éléments pédagogiques différents :

-          la responsabilisation des élèves d’un groupe avec l’attribution de rôles selon leurs souhaits d’orientation en fin de seconde,

-          des évaluations choisies par les élèves,

-          une production sous la forme d’un article scientifique évaluée par les autres groupes.

 

 L’origine du projet repose sur la démotivation des élèves de seconde en SVT en fin d’année, à l’issu des conseils de classe du 2° trimestre, de la part de certains élèves qui s’orientent vers des filières dans lesquelles soit les SVT ne sont plus présentes soit très réduites.

 

Comment sont constitués vos groupes ? Quels sont les sujets choisis par les élèves ?

 

Les groupes sont constitués par moi en fonction des choix d’orientation des élèves. Dans chaque groupe, il y a au moins un élève qui souhaite s’orienter en filière S, un autre qui souhaite s’orienter en filière ES ou L et un autre qui souhaite s’orienter en filière STMG. Ainsi, les qualités requises selon l’orientation choisie sont mises en avant : les qualités d’organisation (management) pour les futurs élèves de STMG : les Organisateurs, les qualités de rédaction pour les futurs élèves de L ou ES : les rédacteurs et les qualités d’analyse et de raisonnement scientifique pour les futurs élèves de S : les Experts.

 

Les élèves ont un sujet au choix parmi 9 sujets différents portant tous sur le thème « organisme en fonctionnement » : Du sport à tout âge ;  alimentation et sport ; tabac et sport ; les accidents musculo-articulaires ; dopage et sport ; le sport et le stress ; sport et handicap ; le sport et l’épanouissement d’un individu dans la société et les effets de l’entrainement.

L’année dernière c’est par un tirage au sort que les thèmes ont été attribués … à voir pour cette année.

 

Comment arrivez-vous à inclure les manipulations et notions au programme tout de même ?

 

Les thèmes développés doivent intégrer une étude des notions du programme découpées en 3 parties : le fonctionnement du muscle lors d’un exercice musculaire, l’appareil respiratoire et son adaptation enfin l’appareil cardiovasculaire et son adaptation. Pour chacune de ces parties obligatoires, de nombreuses ressources telles que des vidéos, des jeux en ligne, des manipulations pratiques sont à prendre en compte dans la rédaction de l’article.

 

Pour des raisons pratiques les élèves doivent s’inscrire sur un tableau en classe pour obtenir le matériel nécessaire la semaine suivante.

 

Comment sont évalués les élèves au cours du projet ?

 

Au cours des 6 semaines de travail, les élèves vont acquérir des notions et des compétences qui seront évaluées à leur demande. A tout moment, un élève (ou tous les membres d’un groupe) peut demander à faire l’évaluation de son choix. Les élèves disposent dès le début du travail de la liste des évaluations et des compétences requises pour chacune. Les élèves sont évalués par compétence depuis le début de l’année.

Leur article sera évalué au bout des 6 semaines par les autres élèves selon un barème connu à l’avance.

 

Côté enseignant, quel travail en amont est nécessaire ?

 

Le travail de préparation concerne à la fois des ressources, du matériel pratique nécessaire lors des manipulations (dissection de cœur, de patte de lapin, enregistrement EXAO des modifications de l’appareil respiratoire lors d’un effort, mesure de la pression artérielle …) et des évaluations à l’avance. En effet, un élève peut choisir de demander une évaluation dès la 1° séance. Ce n’est pas ce qui c’est passé en réalité. Les élèves ont attendu 2 séances au moins avant de se lancer.

 

Entretien  Julien Cabioch

 

Le projet de Valérie Rambaud sur le site

Genial.ly proposé aux élèves

 

Dans le Café

EMI : Le trolling des articles scientifiques

Manon Baudouin : Enseigner les controverses en sciences

FEI16 : Pédagogie inversée et plaisir d’apprendre

 

 

 

 

Par fjarraud , le mardi 23 janvier 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces