Maurras retiré in extremis des commémorations nationales 

 Inventeur de l'antisémitisme raciste, dénonciateur de résistants, condamné à la réclusion à perpétuité et à la dégradation nationale pour collaboration avec l'ennemi,  Maurras a semble t-il pour le ministère de la Culture toutes les qualités pour être célébré en 2018.  Son nom figure dans l'ouvrage édité par le ministère de la Culture, préfacé par la ministre F Nyssen, listant les personnalités inscrites aux commémorations nationales pour 2018. Il aura fallu un large tollé pour que le 27 janvier la ministre décide de le retirer et de faire réimprimer l'ouvrage. "Il ne s'agit pas de célébrer le penseur de l'extrême droite mais au contraire de connaitre son rôle dans l'histoire de France", a déclaré le ministère de façon particulièrement maladroite. Le nettoyage du comité des commémorations, présidé par D Sallenave, semble nécessaire.

 

Par fjarraud , le lundi 29 janvier 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces