Lycée : Les académies demandent un socle commun scientifique  

Dans une note de 6 pages sur la réforme du bac et du lycée, l’académie des sciences et l’académie des technologies font des propositions suite à la présentation du rapport Mathiot sur la réforme du lycée. « Un renouveau de l’enseignement des sciences » est souhaité. Le communiqué avertit que « cette réforme ne pourra se faire qu’avec l’adhésion de tous les acteurs, de tous ceux qui ont l’expérience de l’enseignement ». Distinguant ingénieusement les points clés des principes et des propositions, ce mémorandum prône un socle commun « sciences et technologies » évalué en fin de 1ère.

 

Place majeure des maths et du numérique

 

Les deux académies unissent leurs voix pour demander « un enseignement de l’informatique et des sciences du numérique adapté au monde moderne ». L’employabilité des personnes et leurs capacités d’innovations par les compétences scientifiques, technologiques et informatiques sont mises en avant.  « L’objectif n’est donc absolument pas un savoir encyclopédique mais un savoir raisonné et formateur » Les académies encouragent aussi à développer « les démarches pédagogiques innovantes ».

 

Maintien et développement des activités expérimentales

 

« L’observation, l’expérimentation et les activités pratiques et de terrain doivent être systématisées et amplifiées » souligne le communiqué.  Par conséquent, les académies indiquent « qu’il est essentiel de maintenir et développer les activités expérimentales ». D’un autre côté, les académies demandent davantage d’autonomie des acteurs de l’enseignement scolaire pour favoriser les initiatives. Pourtant l’académie des sciences prévenait en 2010 suite à la réforme du lycée que « les activités expérimentales (…) ne sauraient être exclusivement laissées à l’appréciation locale des établissements ». On notera qu’à la démarche d’investigation est désormais mêlée la démarche de projet et de création.

 

Un socle commun « sciences et technologies » évalué en 1ère

 

Côté proposition, les académies demandent une composante « sciences et technologies » au tronc commun en seconde et en première pour un contenu organisé comme en MPS actuellement. Une épreuve anticipée en fin de première est souhaitée avec une évaluation anticipée en 1ère. Enfin, la publication avertit aux risques « d’une spécialisation excessive et prématurée » et est donc favorable aux démarches interdisciplinaires. L’académie des sciences et l’académie des technologies ne prennent pas position pour les combinaisons possibles de majeurs.

 

Julien Cabioch

 

Lire la note

Avis de 2010 sur la réforme du lycée

Dans le Café

Lycée : L’académie des sciences veut restructurer la filière S

Régis Kéréneur : Les inquiétudes d'un professeur de mathématiques

 

 

Par fjarraud , le mardi 30 janvier 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces