L'Expresso du 31 janvier 2018 

C'est la surprise de début 2018. En regardant leur feuille de paie de janvier, les enseignants observent une perte d'une vingtaine d'euros nets en moyenne, de 6 à 50 euros selon le Sgen Cfdt. Cette perte de pouvoir d'achat résulte des décisions gouvernementales. Elle contraste avec la situation vécue par tous les salariés du privé. Ils bénéficient, eux, d'une augmentation équivalente.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

"Un climat scolaire serein est la base de toute construction des savoirs, surtout pour les élèves éloignés de la culture scolaire". Et à Stains, dans cette école maternelle Rep+, de nombreux enfants parlent à la maison une autre langue que celle de l'école. Lilia Ben Hamouda et son équipe d'enseignants de l'école maternelle Guy Môquet invitent les parents à parler leur langue maternelle à l'école lors d'événements festifs qui jettent autant de ponts entre les deux mondes et d'étoiles dans les yeux des petits. L'école maternelle c'est aussi celle de la reconnaissance.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Comment enseigner la littérature à l'école maternelle ? Professeur à l'Espe de Créteil, Christophe Lécullée publie un ouvrage pratique qui a la particularité de proposer une progression précise sur l'ensemble de la maternelle. C'est à une véritable initiation à la littérature que nous invite Christophe Lécullée.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
L'élève

Comment aborder au cinéma la situation des demandeurs d’asile en se gardant des clichés dont regorgent les médias ? En s’en tenant au récit sans esbroufe de l’histoire personnelle de l’un d’entre eux, le cinéaste Mahamat-Saleh Haroun filme en connaissance de cause. D’origine tchadienne, installé dans notre pays, devenu aussi le sien depuis de nombreuses années, auteur de documentaires et de fictions, remarqués et primés, inspirés par sa terre natale, il nous offre ici son premier long métrage tourné en France. Sa caméra capte le quotidien terrible d’Abbas, professeur de français, originaire de Centrafrique, fuyant la guerre civile, venu avec ses deux enfants, chercher refuge en France. La proximité du filmage avec les visages inquiets et les regards bouleversés de ces héros d’aujoud’hui, -entre mémoire de l’exil et aspiration contrariée à la stabilité-, et l’intimité ainsi créée sèment le trouble, nous regardent. Sous ses dehors de chronique ordinaire, « Une saison en France », fiction engagée, laisse entrevoir, sans pathos ni complaisance, la violence et l’inhumanité, du sort réservé aux ‘sans papiers’, déboutés du droit d’asile.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

Remis le 30 janvier à la ministre du travail, le rapport Brunet sur la réforme de l'apprentissage n'a pas tranché toutes les questions qui opposent sur l'apprentissage les régions et le Medef. Il comprend plusieurs points qui vont impacter l'enseignement professionnel et la vie des jeunes en apprentissage.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

"La FCPE refuse que des élèves soient laissés sur le bord de la route et d’autres, entrer dans une filière par défaut. C’est pourquoi elle appelle les parents d’élèves à se joindre aux mobilisations du 1er février, partout en France, aux côtés des lycéens et étudiants, inquiets pour leur avenir", déclare la première association de parents d'élèves à la veille d'une première journée de mobilisation nationale contre Parcoursup. "Plutôt que d’accorder aux universités les moyens nécessaires à l’accueil de tous les étudiants, plutôt que de mettre en œuvre des mesures innovantes pour accompagner chaque lycéen dans la construction d’un projet d’orientation qu’il s’est choisi, le gouvernement a préféré instaurer la sélection dans les filières dites « en tension ». Le mot « prérequis » a été évincé du discours politique, pour éviter la polémique. Mais les « attendus » n’ont pas davantage réussi à masquer les conséquences de ce nouveau dispositif : les critères d’admission à l’université seront inégalitaires".

 

Fcpe

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

Après d'autres départements, la presse régionale se fait l'écho des mobilisations contre les fermetures de classe en zone rurale à la rentrée 2018 pour faire face aux dédoublements annoncés en Rep. Dans le Lot, selon la Dépêche, ce sont 17 classes qui devraient fermer notamment dans le haut Ségala, la vallée du Célé et le Figeacois. Des occupations d'école ont lieu. Dans les Vosges ce sont les petits villages de la plaine des Vosges qui sont visés y compris des RPI existants.

 

Le Lot

Les Vosges

 

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

"Il ne reste rien de l'éducation prioritaire", écrit Sud éducation 93. Le syndicat déplore les pertes d'heures dans les DHG des collèges et lycées. "Les personnels des collèges et des lycées du 93 ont découvert avec beaucoup de colère le volume d'heures dont ils disposeront à la rentrée 2018 pour enseigner. En effet, les dotations mettent au jour la disparition des heures acquises au titre de l'éducation prioritaire : plus d'"heures-compléments" dans les collèges, plus d'"heures 93" dans les lycées. Seuls 8 collèges sur les 126 du département conservent des heures au titre du classement en "zone sensible". Un collège d'éducation prioritaire comme Elsa Triolet à Saint-Denis n'a pas plus – voire même moins -  de moyens pour enseigner que n'importe quel collège hors éducation prioritaire. Le collège Jean Moulin à Aubervilliers perd 30h comme le lycée Paul Eluard à Saint-Denis, et ces baisses de moyens concernent la grande majorité des établissements de Seine-Saint-Denis". Selon les tableaux de l a DHG, la grande majorité des lycées du département perd des heures à la rentrée 2018.

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

" Si les préconisations du rapport sur la réforme du baccalauréat et du lycée devaient s’appliquer, tous les élèves de lycée général et technologique continueraient certes à faire de l’histoire-géographie, mais avec des horaires réduits, et des finalités ignorant nos spécificités disciplinaires. Les conséquences sur les postes, sur la nature de notre métier, et sur la qualité de la formation des élèves doivent alerter toutes celles et ceux qui ont à cœur d’offrir à la jeunesse une culture commune émancipatrice", écrit le Snes Fsu dans une synthèse publiée le 30 janvier. De son coté, l'APHG demande le maintien d'une épreuve écrite au bac pour tous les lycéens et el maintien des volumes horaires actuels ainsi que la création d'une spécialité histoire-géo.

 

Snes

APHG

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Le système

Selon RTL, un  enfant de 8 ans aurait été agressé le 30 janvier à Sarcelles parce qu'il portait la kippa. Il aurait été roué de coups par deux jeunes âgés d'une quinzaine d'années.

 

Sur RTL

 

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Faire revivre le Paris des écrivains en géolocalisant les oeuvres littéraires, c'est ce que propose Hachette avec Emile, une nouvelle application gratuite. "Lorsque vous passez à proximité d'un lieu historique de Paris, Emile vous envoie une notification pour vous proposer un extrait de littérature classique".

 

Emile

 

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
La classe

Samedi 3 février découvrez les projets des enseignants innovants à l'occasion du 10ème Forum. Découvrez "Mon projet en 180 secondes" : 5 projets présentés par leurs auteurs , mis en perspective par Philippe Meirieu. En raison de Vigipirate, inscription gratuite nécessaire.

 

Pour vous inscrire

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
L'élève

" Le BTS  Négociation Relation Client  devient « Négociation et digitalisation relation Client », le BTS Assistant de manager devient « Support à l’action managériale », le BTS Assistant de gestion PME-PMI à référentiel commun européen  devient « Gestion de la PME »". L'Onisep vous invite à découvrir les nouvelles appellations des BTS à la rentrée 2018 éviter les méprises.

 

Sur Onisep

 

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Dans ma classe de CE1, située en zone urbaine avec une bonne mixité sociale, j'ai la chance d'avoir des élèves très engagés dans les apprentissages et porteurs de nombreux projets (que je suscite, il est vrai). Il y a aussi quelques enfants pour qui le sens de la présence à l'école et du travail scolaire reste très mystérieux. C'est le cas de de J.

 

(...)
31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Elle a les joues toutes rouges et se cache le visage derrière ses mains et ses lunettes. Mais je l’ai vue, elle sourit, elle rit même. Derrière elle, toute la classe est debout et applaudit chaudement, sincèrement. A. n’a fait que deux fautes à la dictée et je l’ai dit à tout le monde quand je le lui ai rendue. Elle regarde sa feuille plusieurs fois, n’en revient pas. Il y a des -s aux pluriels, des -nt à la fin des verbes. Champignons est écrit correctement, panier aussi. Le mois dernier, quand j’ai reçu la maman de A. pour lui rendre le bulletin de sa fille, je lui ai dit qu’elle était capable, qu’il fallait juste qu’elle accepte de sortir de sa coquille. Oui, elle est arrivée en France il y a tout juste un an. Non, elle n’a (presque) plus besoin des heures de classe spécialisée avec l’enseignante qui s’occupe des enfants non francophones. Oui, A. a peur qu’on se moque d’elle. Non, A. n’est pas incapable d’y arriver. Aujourd’hui, moi aussi je suis fière. Je suis fière d’avoir eu raison. Je suis fière de l’avoir, parfois, un peu, bousculée A.." Encore une belle chronique, pleine de tendresse, et si bien rédigée, sur le blog d'Anouk. Professeure des écoles en Rep, elle partage avce nous ces moments qui donnent du sens au métier d'enseignant.

 

Raconteuse d’histoires

 

31/01/2018 à 07:53  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Sur "la tanière de Kyban", un mémo porte clés en maths pour le Ce2. "Après mon mémo porte-clés en français, voici un aide-mémoire en mathématiques sous le même format. On a besoin de tant de choses, en mathématiques. La plupart des compétences à acquérir sont très complexes. Elles reposent souvent sur une représentation du nombre solide mais « flexible », des connaissances auxquelles on peut recourir rapidement et de procédures à mémoriser et entrainer. Bref, les mathématiques ne sont de loin pas la discipline la plus facile à enseigner, et pas non plus la plus facile à condenser dans un mémo."

 

Le porte clés

 

31/01/2018 à 07:52  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 31 janvier 2018.

Partenaires

Nos annonces