Rentrée 2018 : Les parents du 94 dénoncent les fermetures de classe 

Comment dédoubler 445 classes (CP, CE1) en éducation prioritaire avec 176 créations de postes seulement ? Pour la FCPE 94, le rectorat n'y arrive qu'en déshabillant Paul pour habiller Jacques. " La réponse nous la trouvons sur le terrain, dans la réalité que vivent les parents depuis plusieurs années. Un déficit de moyens criant de professeurs dans le secondaire, de remplaçants, de scolarisation des tout-petits, de dispositif « PDMQDC » (plus de maîtres que de classe) ou tout simplement des classes toujours plus surchargées ! Alors dédoublement ou sardines ?", interroge l'association de parents d'élèves. Selon elle sont prévus " au menu de ces dédoublements des fermetures de classes en nombre notamment en zone banale (notamment en maternelle), une baisse des décharges de direction, un gel des créations des PDMQDC pour les autres niveaux... A cela viennent s’ajouter les manques de moyens techniques puisque les locaux actuels des écoles ne permettent pas dans la majorité, de doubler le nombre de salles. En conséquence, les enseignants de CP dédoublés sont donc contraints, dans la plupart des villes, de travailler côte à côte, avec 24 (voire jusqu’à 30) élèves dans un même espace confiné".

 

 

Par fjarraud , le vendredi 02 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces