L'actualité de l'éducation du 26 janvier au 2 février 2018 

Métier enseignant

Le retour des baisses de salaire

C'est la surprise de début 2018. En regardant leur feuille de paie de janvier, les enseignants observent une perte d'une vingtaine d'euros nets en moyenne, de 6 à 50 euros selon le Sgen Cfdt. Cette perte de pouvoir d'achat résulte des décisions gouvernementales. Elle contraste avec la situation vécue par tous les salariés du privé. Ils bénéficient, eux, d'une augmentation équivalente.

Lisez l'article...   

 

Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts

C'est une révolution des statuts des fonctionnaires d'Etat, notamment des enseignants, que prépare le gouvernement. JM Blanquer a multiplié les allusions récemment sur le recrutement local. Edouard Philippe a annoncé le 1er février un programme qui va plus loin puisqu'il est question d'établir une rémunération au mérite et d'augmenter le nombre de contractuels.

Lisez l'article...   

 

Relations parents - école : Les professeurs mis en accusation

"Non les relations parents école ne sont pas mauvaises partout et toujours". Le rapport des députés Aurore Bergé (En Marche) et Béatrice Descamps (Les constructifs) ne lésine pas sur les lieux communs sur les enseignants et les relations forcément mauvaises qu'ils entretiendraient avec des parents jamais démissionnaires... Présenté devant la commission de la culture et de l'éducation de l'Assemblée nationale le 31 janvier, le rapport invite à former les enseignants et à informer les parents. Il égratigne aussi les associations de parents d'élèves.

Lisez l'article...   

 

Le calendrier des examens 2018

Changement de taille dans le calendrier 2018 des examens. Le ministère ne fixe plus de dates des conseils de classe au collège et au lycée. Les établissements sont libres d'en fixer la date à condition que "les cours puissent se poursuivre le plus tard possible". Le ministère abandonne la guérilla avec les établissements consistant à inscrire le plus tard possible les dates de ces conseils pour contraindre à un marathon le plus tardif possible. "Nous sommes devenus grands et enfin capables de fixer les dates de nos conseils de clase", souligne dans un tweet le Snpden. POur le reste , les dates des examens changent peu par rapport à 2017.

Lisez l'article...   

 

 

Réforme du lycée et Parcoursup

Qui veut encore de la réforme Mathiot ?

Tant de consultations pour tant d'opposition ? De nouvelles condamnations fleurissent pour une réforme pourtant basée, selon le ministère, sur une large consultation. De l'Académie des sciences aux professeurs de philosophie ou d'histoire, tout le monde trouve à redire au projet de P Mathiot. Même les frères ennemis se réconcilient dans la "conférence des associations de professeurs spécialistes" sur le dos d'une réforme qui semble maintenant mal partie. S'il est trop tôt pour savoir si la journée du 1er février sera très suivie, il est clair que la mobilisation monte et que la réforme ne trouve pas de défenseurs.

Lisez l'article...   

 

Duru Bellat : Nouveau bac et inégalités

"La possibilité donnée aux élèves de personnaliser leur parcours vous semble-t-elle un bon moyen d’adapter leur formation aux exigences du marché du travail ? Cette idée est une chimère. Un adulte sur deux exerce un emploi sans rapport avec sa formation. On court après l’objectif d’une adaptation aux attentes du marché du travail, alors que les employeurs attendent souvent des compétences assez générales, pouvoir travailler en équipe, avoir de l’aisance à l’oral". Dans Libération, la sociologue Marie Duru-Bellat pose les limites de la réforme du bac. "Il est essentiel de conserver un examen commun standardisé, qui soit une référence partagée par tous les enseignants et tous les élèves. C’est l’assurance de maintenir une égalité entre tous les établissements scolaires... La mise en place du contrôle continu... conduira à des épreuves «locales», qui posent le problème de l’égalité entre les élèves. Il en va de même de la nouvelle épreuve d’oral : les oraux d’un lycée comme Henri-IV ne seront pas forcément les mêmes que ceux d’autres lycées."

Lisez l'article...   

 

Parcoursup : Une réforme précipités selon P Merle

"L'action ministérielle se réalise de façon précipitée sans une connaissance suffisante des critères de sélection peu cohérents qu'il souhaite promouvoir et des tenants et aboutissants de ses réformes". Dans Le Monde, le sociologue Pierre Merle démonte les critères retenus pour la sélection à l'entrée dans le supérieur. Il montre que la baser sur les notes n'a pas grand sens pour la majorité des lycéens.

Lisez l'article...   

 

Lycée : Moratoire et réforme des secondes repoussée à 2019

Un moratoire pour la réforme du lycée ? Le mot ne figure pas dans le communiqué et l'Unsa Education n'a pas signé l'appel au moratoire lancé par plusieurs associations d'eneignants, mais l'Unsa Education estime que " les conditions ne sont pas réunies pour mettre en place immédiatement, au risque de la précipitation, un lycée modulaire".

Lisez l'article...   

 

Lycée : L'Académie de médecine au secours des SVT

"Au moment où le ministre de l'éducation nationale a engagé la refonte des études secondaires des lycées et collèges, l'Académie nationale de médecine tient à rappeler l'importance de préserver dans les programmes d'enseignement les Sciences de la vie et de la Terre et insiste sur la place qu'il faut leur accorder dans les parcours scolaires", annonce l'Académie dans un communiqué du 31 janvier. "Il faut qu'au cours du cycle terminal des études secondaires (première et terminale) les jeunes qui désirent s'orienter vers les professions de santé, de l'agro-alimentaire ou de l'environnement bénéficient de programmes adaptés à l'orientation qu'ils ont déjà choisie. Parmi les options proposées, il est nécessaire de prévoir l'association SVT - physique et chimie, et l'association SVT - sciences mathématiques, options les plus adaptées pour acquérir les prérequis facilitant leur formation ultérieure."

Lisez l'article...   

 

Réformes : La semaine du "non"

Coordination nationale, manifestations et grèves, pétitions : les opposants à la réforme du lycée et du bac comptent jouer sur tous les tableaux pour faire échouer la réforme lancée tambour battant par le gouvernement. Réunie le 27 janvier, une coordination nationale a fait le point et lancé un appel. De nouvelles analyses sur la réforme sont publiées alors que les premiers blocages apparaissent.

Lisez l'article...   

Des sénateurs déposent un recours contre Parcoursup

Peut on mettre en application la loi sur l'orientation avant même qu'elle soit discutée et adoptée ? C'est ce que conteste le groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste du Sénat. Il relève que " La ministre de l’enseignement supérieur a pris, le 19 janvier, un arrêté pour la mise en œuvre du traitement automatisé des données collectées par le nouveau portail « Parcoursup» qui remplace APB. En plus des informations habituelles, ce nouveau portail permet de demander aux candidat-e-s des données sur leur parcours extrascolaire (CV, activités sportives et artistiques, attestations de formations diverses, etc.). Ces ajouts substantiels modifient radicalement l’objectif du portail qui devient un outil aux services des établissements supérieurs pour sélectionner les étudiant-e-s qu’ils souhaiteraient accueillir. Il constitue sans conteste une application anticipée du projet de loi relatif à « l’orientation et à la réussite des étudiants » qui sera discuté par le Sénat les 7 et 8 février prochains et qui donnera aux universités ce pouvoir de sélection". Le groupe CRCE du Sénat "s’indigne de cette violation flagrante des droits du Parlement" et organise un recours contre le texte auprès du Conseil d'Etat.

Lisez l'article...   

 

Mathiot très critique envers Parcoursup

Entendu par la commission des affaires culturelles du Sénat le 31 janvier, Pierre Mathiot n'a pas que défendu son projet de réforme. Il a aussi vertement critiqué Parcoursup, jugeant que le gouvernement agissait à l'envers en mettant en premier la réforme de l'accès au supérieur. "Les dates sont trop précoces pour les élèves les plus fragiles", a estimé P Mathiot en référence à la période du 15 janvier au 15 mars où les lycéens doivent déposer leurs 10 voeux. Pour lui l'absence de hiérarchie dans les voeux "a durci les attendus locaux". Pour faire face à l'avalanche de voeux, les établissements d'enseignement supérieur "organisent la rareté pour assurer la sélection... les professeurs de droits se sont dit : "ça y est on va enfin sélectionner. On est à l'inverse de la promesse républicaine", a expliqué Pierre Mathiot.

Lisez l'article...   

Autres réformes

Apprentissage : Le rapport Brunet et la défaite des régions

Remis le 30 janvier à la ministre du travail, le rapport Brunet sur la réforme de l'apprentissage n'a pas tranché toutes les questions qui opposent sur l'apprentissage les régions et le Medef. Il comprend plusieurs points qui vont impacter l'enseignement professionnel et la vie des jeunes en apprentissage.

Lisez l'article...   

 

CSP : Démission de Sylvie Plane, reprise en mains par S Ayada

Après Michel Lussault, son ancien président, c'est au  tour de Sylvie Plane de quitter le Conseil supérieur des programmes. Son départ souligne la grave crise qui traverse cette institution soumise à une reprise en main par sa nouvelle présidente Souad Ayada.

Lisez l'article...   

 

Inversion de tendance dans le financement de l'école

Après des années de forte croissance, les investissements éducatifs des collectivités territoriales ont baissé, révèle une nouvelle Note de la Depp, la direction des études du ministère. L'âge d'or de la montée en puissance des acteurs locaux semble derrière nous alors même que la Depp montre aussi de fortes inégalités dans l'intérêt porté par les collectivités aux dépenses éducatives. La décentralisation ce n'est plus l'avenir de l'Ecole ?

Lisez l'article...   

 

La chronique de Véronique Soulé : Des "sixièmes inclusives" à Chanteloup-les-Vignes

En éducation comme partout, il y a des innovations spectaculaires, dans l'air du temps, parfois abracadabrantesques, voire croquignolesques... Et puis il y en a de modestes mais qui méritent de s'y arrêter. Comme cette "sixième inclusive" du collège René Cassin de Chanteloup-les-Vignes(Yvelines). Elle fait partie des projets présentés au 10ème Forum des enseignants innovants. Son mérite : poser la question des élèves pré-orientés en fin de primaire et qui ne pourront plus, à de rares exceptions près, rejoindre la voie générale.

Lisez l'article...   

 

 

Numérique

Bruno Devauchelle : Le numérique, perturbateur endocrinien de la forme scolaire ?

Depuis plus de quarante années, l'informatique pénètre notre vie quotidienne et la société dans son ensemble est concernée. L'institution scolaire tente dès le début des années 1970 de trouver une posture pour prendre en compte ce phénomène, mais sans jamais parvenir à la stabiliser à ce jour. Dans le même temps, fait social total, l'informatique, rebaptisée numérique, depuis qu'elle s'est réellement socialisée, a continué de marquer nos vies de manière de plus en plus intime. L'institution scolaire, dont on peut assimiler le fonctionnement à celui d'un corps humain, est basé sur un ensemble d'équilibres et de régulateurs internes qui garantissent sa durabilité, sa stabilité, sa forme.

Lisez l'article...   

 

Bruno Devauchelle : Devenir un apprenant nomade ?

Le nomadisme est devenu, par le fait des moyens numériques une expérience différente de ce qu'il a été auparavant. Signe d'aventure, d'isolement, de déplacement, de séparation, le nomadisme est aussi un mode de vie qui met en évidence la capacité d'adaptation de l'humain à son contexte de vie. Le nomadisme est désormais devenu simplement la possibilité de rester connecté en tout lieu, à tout instant. Renversement total du nomadisme qui, d'une pratique difficile devient une pratique ordinaire. On peut considérer que le sens des mots a changé, mais on peut aussi constater qu'au-delà des mots, de nouvelles manières de vivre ensemble émergent progressivement du fait du lien permanent désormais accessible à tous. Or, à constater les usages très nombreux des smartphones, par les adultes et encore davantage par les jeunes, on peut faire l'hypothèse d'une autre manière de concevoir le rapport à soi et aux autres.

Lisez l'article...   

 

 

 

  

Par fjarraud , le vendredi 02 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces