CSP : Une mise au pas démontrée par Sylvie Plane 

Vice-présidente du Conseil supérieur des programmes (CSP), Sylvie Plane a bien été "démissionnée" par Souad Ayada, la nouvelle présidente du CSP. C'est ce qu'elle explique dans un entretien donné à Libération où elle démonte la méthode Blanquer pour mettre au pas une institution indépendante clé de la Refondation.

 

"Au cours des derniers mois le CSP a été petit à petit complètement dépossédé de ses missions. Je déplore une remise en cause de l'indépendance du conseil". Dans Libération Sylvie Plane, nommée vide présidente du CSP par Vincent Peillon démonte le mécanisme de mise au pas voulu par JM BLanquer et appliqué par la nouvelle présidente Souad Ayada.

 

Ainsi S Plane s'est trouvée démissionnée d'office pour avoir publié une tribune dans Libération à propos du passé simple. Selon elle, le ministre aurait aussi décidé d'ignorer le rapport conjoint sur l'enseignement des SES rédigé par le CSP et le CNEE.

 

JM Blanquer a multiplié les commissions pour contourner un CSP qu'il ne controle pas encore. Ainsi la réforme du bac , une prérogative du CSP, est faite par P Mathiot. Celle de l'école maternelle par B Cyrulnik ou encore la refonte des programmes de maths par la commission Villani.

 

"Il est question de lisser les programmes", déclare S Plane citant S Ayada. "Sous ce vocabulaire se cache en réalité l'idée de les réécrire. Depuis la démission de M Lussault le détricotage du CSP est entamé. "Encore un indice de la fin programmée de la refondation de l'Ecole", affirme M Lussault dans un tweet.

 

F Jarraud

 

Dans Libération

Reprise en mains du CSP

S PLane : Le CSP et la bataille du prédicat

 

Par fjarraud , le mardi 06 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces