L’expo de la semaine : « Globes. Architecture & sciences explorent le monde » 

L’exposition « Globes », à la Cité de l’architecture et du patrimoine,  propose de réfléchir sur les liens entre architecture et sciences et de voir comment les architectes ont de tous temps participé, aux côtés de  géographes, d’astronomes et de mathématiciens, à la découverte du globe terrestre et du cosmos. En 90 projets  exposés, souvent   insolites,  réalisés ou non, documentés et illustrés par de nombreuses maquettes, dessins, plans et films, parfois d’une représentation en réalité virtuelle,   l’exposition raconte, de l’Antiquité à nos jours,  l’épopée de bâtiments spectaculaires et de leurs concepteurs. Les  jeunes, dès 8 ans, sont attendus en famille ou avec leurs enseignants, un espace et des activités particulières leur sont proposés. Les professeurs peuvent organiser, sur réservation, des visites, libres ou commentées par un conférencier de la Cité de l’architecture. Les visites guidées peuvent être accueillies dès 9h, en dehors de l’ouverture au public de l’exposition.

 

Une exposition à la croisée des arts et des sciences

 

L’exposition raconte une double histoire : comment les architectes participent aux côtés des géographes, astronomes, mathématiciens et artistes, à la découverte de la Terre et du ciel et à leur représentation. Et comment en retour la forme du globe hante les architectes, de l’antiquité à nos jours. L’exposition retrace l’épopée de ces architectures, souvent spectaculaires, et de leurs concepteurs. Richement illustrés par une documentation en grande partie inédite, ces projets atypiques sont accompagnés d’approfondissements menés par des spécialistes de différentes disciplines, de l’anthropologie à la science-fiction. Cette collection de projets offre aussi une histoire transversale, des nations et de leur rivalité, des idées, du progrès scientifique. Il est possible de découvrir des projets vraiment délirants… comme ce « parapluie universel français recouvrant le globe terrestre » qui a bel et bien failli trôner en plein Paris et devait être l’un des clous de l’exposition universelle de 1900 ! Bien d’autres créations insolites sont à découvrir  et les amateurs de science-fiction  ne seront pas déçus non plus.

 

Un parcours chronologique en 15 étapes

 

Rassemblés par îlots le long d’un parcours chronologique, les 90 projets sont exposés sur des pupitres, illustrés par de nombreux documents, et reconstitués en trois dimensions par des maquettes, dont la moitié a été spécialement réalisée pour l’exposition. L’histoire particulière de chacun est mise en perspective pour le visiteur, par un double dispositif thématique et historique. Faisant face aux îlots, 15 chapitres thématiques rythment et orientent le parcours, grâce à des modules verticaux et lumineux : textes et schémas expliquent les questions dominantes posées par les projets, qu’il s’agisse d’aspect scientifique ou philosophique, géométrique ou géopolitique. Sur les murs, le parcours chronologique est éclairé tout au long de la visite par 16 points d’histoire. Ils situent l’évolution des architectures de globes dans le débat intellectuel et politique de leur temps. À la fin du parcours, des alcôves présentent les recherches les plus caractéristiques des concepteurs contemporains qui abordent le thème du globe en s’attachant à la notion d’écosystème tout en se projetant parfois dans un futur lointain. Un audioguide, disponible gratuitement aux caisses, propose un parcours sonore tissant les liens entre les différents éléments de l’exposition.

 

En famille

 

Les familles sont invitées à poursuivre la visite de l’exposition « Globes », dans l’espace « La Fabrique du monde », conçu comme un laboratoire où chacun peut découvrir de multiples représentations de la Terre : Cartes,  planisphères, projections…sont disponibles. Les participants abordent les grandes notions qui permettent de représenter la Terre, puis passent à une phase de créativité où chacun imagine sa mappemonde qui deviendra globe. Chaque visiteur devient le créateur de son monde. Un espace lecture est également prévu, où il est possible de se plonger dans les aventures de Tintin, de Jules Verne et même de …Thomas Pesquet.

 

Pour le public scolaire

 

Les professeurs peuvent organiser des visites libres de l’exposition ou opter pour des visites commentées par un conférencier qui s’adapte aux niveaux des jeunes à partir de 8 ans. Les visites libres se réservent pendant les heures d’ouverture normale de l’exposition, de 11h à 19h.  Les visites guidées peuvent se programmer en dehors des heures d’ouverture de l’exposition, les scolaires pouvant être accueillis dès 9h.  La visite de l’exposition peut se poursuivre par un atelier, « La Fabrique du monde » qui propose aux jeunes d’appréhender les multiples représentations du monde à travers les époques, et de dessiner leur propre carte du monde.  Toutes les activités se réservent, soit en ligne sur le site en remplissant le formulaire de pré-réservation, soit par mail à l’adresse groupes@citedelarchitecture.fr   en précisant le nom, l’adresse postale, le téléphone et le mail de l’établissement, le nom, le mail et le téléphone du responsable du groupe, le nombre d’élèves et leur niveau.

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition « Globes. Architecture & sciences explorent le monde »

La visite guidée de l’exposition

La Fabrique du monde

L’espace réservé aux enseignants

Les réservations

 

Par fjarraud , le vendredi 09 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces