Les écoles rurales menacées 

La chronique des mobilisations locales contre les fermetures de classe à la rentrée continue. Dans le Lot, selon La Dépêche, le Conseil départemental de l'éducation nationale chargé d'étudier la carte scolaire a été boycotté par les élus, les parents et les syndicats. 17 postes seront supprimés à la rentrée. En Picardie, c'est le Vimeu qui se mobilise selon Le Courrier Picard. Plusieurs écoles ont été occupées le 8 février contre les fermetures de classes.

 

La Dépêche

Le Courrier picard

 

Par fjarraud , le lundi 12 février 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces