Ecrire et rédiger : Que sait-on ? 

Que sait-on exactement de l'évolution des compétences en écriture des jeunes français ? "Leurs performances sont modestes", nous dit Sandra Andreu (Depp) lors de la conférence de consensus organisé par le Cnesco et l'IFé le 14 mars. Si l'on constate des progrès en CP, hélas ensuite la situation s'inverse.

 

Des progrès en CP...

 

Si l'on connait beaucoup de choses sur le niveau des élèves en lecture, les compétences en écriture sont nettement moins étudiées, explique Sandra Andreu. Il y a peu d'études disponibles.

 

La Depp a réalisé une étude sur un panel de 15 000 élèves scolarisés en CP  qui permet une comparaison entre les compétences en 1997 et en 2011. A ce niveau , en CP, l'évaluation montre de nets progrès que le directeur de la Dgesco de l'époque (JM Blanquer) avait attribué aux programmes Darcos de 2008 et à la scolarisation de la maternelle.

 

Toujours est il que si les enfants de CP savaient autant écrire leur prénom en 1997 qu'en 2011 (86% de réussite), ils étaient plus nombreux à écrire maman en 2011 (60 contre 54%) ou à savoir faire la lettre N (deux tiers contre un tiers).

 

Mais qui s'évanouissent plus tard

 

Malheureusement, programmes Darcos ou pas, cette évolution ne se retrouve pas plus tard. Ainsi l'évaluation du niveau en orthographe, qui compare les années 1987, 2007 et 2015, montre un net recul sur cette trentaine d'années. En 1987 les élèves de cm2 faisaient en moyenne 11 fautes sur une dictée modèle. En 2015 on en est à 18 erreurs.

 

L'enquête CEDRE réalisée régulièrement par la Depp (14 000 élève sde Cm2) évalue la lecture mais aussi l'orthographe et la compréhension. Elle montre elle aussi des taux de réussite faibles en orthographe. On notera des différences entre l'orthographe lexicale, plus réussie, et grammaticale.

 

Comment la France se positionne-t-elle par rapport aux autre spays ? Là aussi les études sont rares. Mais Pirls apporte un éclairage sur la capacité à rédiger. Les élèves français se caractérisent par leur taux important de non réponse dès qu'il faut rédiger. Cette information et confirmée par une étude sur les collégiens : 40% des collégiens français ne rédigent pas ou très peu, avec un fort écart entre filles et garçons.

 

Les nouvelles évaluations décidée spour l'école à partir de 2019 seront informatisées. Elle devraient apporter de nouvelles informations chaque année.

 

F Jarraud

 

Les performances en orthographe

Sur les compétences en lecture

De nets progrès en maternelle

Enquête Cèdre

 

Par fjarraud , le jeudi 15 mars 2018.

Commentaires

  • Eveline, le 16/03/2018 à 10:31
    je rappelle seulement l'existence d'un ouvrage relativement récent (avril 2016) paru chez ESF  sous le titre "Comment réconcilier les enfants avec l'écriture ?" dont l'auteure Eveline Charmeux n'est qu'agrégée de grammaire, sans être universitaire, par choix délibéré, mais qui a passé sa vie à mener des recherches et a travaillé en formation initiale et continuée sur la pédagogie du français. C'est un copieux ouvrage, plein d'exemples concrets de travail réalisé dans les classes et qui pourrait nourrir les débats me semble-t-il. Merci de l'ajouter à la biblio de la Conférence !  
    Eveline Charmeux

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces