SES : Rapport sur les inégalités mondiales 

 

 

 

 

 

 

Ce rapport repose sur le travail de collecte, de production et d’harmonisation de données sur les inégalités réalisé par plus d’une centaine de chercheurs basés sur tous les continents et contribuant à la World Wealth and Income Database, d'où émerge la figure de Thomas Piketty.  Il "s’appuie sur une méthodologie pionnière pour mesurer les inégalités de revenus et de patrimoines de manière systématique et transparente. Avec ce rapport, le Laboratoire sur les inégalités mondiales vise à combler un déficit démocratique et à fournir aux différents acteurs de la société les données nécessaires pour participer à des débats publics ancrés dans les faits". Le rapport montre que "les inégalités de revenus ont augmenté dans presque toutes les régions du monde ces dernières décennies, mais à des rythmes différents. La forte disparité du degré d’inégalité observée d’un pays à l’autre, même lorsque ces pays sont à des niveaux de développement comparables, met en lumière le rôle déterminant des institutions et des politiques publiques nationales dans l’évolution des inégalités".

 

Exemple de ce rôle : "La divergence est particulièrement extrême entre l’Europe de l’Ouest et les États-Unis, qui avaient des niveaux d’inégalité comparables en 1980, mais se trouvent aujourd’hui dans des situations radicalement différentes. Alors que la part de revenu du centile supérieur était proche de 10 % dans les deux régions en 1980, elle est un peu montée  en Europe en 2016 (12 %), mais elle s’est envolée à 20 % aux États-Unis".

 

Le rapport

 

 

Par fjarraud , le vendredi 06 avril 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces