Plan autisme : Le ministère et la réalité 

Le nouveau Plan autisme gouvernemental prévoir de "rattraper le retard en matière de scolarisation" des enfants autistes. Mais est-il suffisant ? On peut en douter après les informations données par le Snuipp 93.

 

Selon le plan, il s'agit de "scolariser en maternelle tous les enfants autistes", alors qu'un tiers l'est déjà. Il ambitionne aussi de scolariser davantage d'enfants autistes en ULIS, de l'école élémentaire au lycée. Le plan veut tripler le nombre d'unités d'enseignement maternel autisme. Il annonce aussi un plan de conversion des AVS en AESH, des emplois moins précaires. Enfin le plan veut "former les enseignants". Pour cela 100 enseignants spécialisés, un par département, seront déployés pour "intervenir sur place" dans les écoles.

 

Le problème c'est que l'on part d'un niveau très éloigné de ce qu'annonce le plan. Selon le Snuipp 93, " 3400 orientations en IME et en ITEP ont été décidées par la MDPH (maison départementale des personnes handicapées), alors qu’il n’y a que 1800 places dans ces établissements en Seine-Saint-Denis. Cette situation est grave, car cela signifie qu’environ 1600 enfants et adolescents se retrouvent à l’école (en ULIS ou en classes banales) alors que la MDPH estime qu’ils devraient être accueillis dans des structures spécialisées".

 

Le syndicat soulève aussi les suppressions de contrats aidés d'AVS. " Des AVS (auxiliaires de vie scolaire), sur contrat CUI (contrat de droit privé de 24 mois maximum), sont de plus en plus nombreux-euses à se retrouver au chômage à la fin de leur contrat", affirme le Snuipp 93. "Alors même que la plupart de ces personnels ont un avis favorable pour devenir AESH : le nouveau contrat de droit public renouvelable pendant 6 ans avec possibilité d’une cédéisation à la suite de ces 6 ans. Pourquoi ces personnels ne signent pas de contrat maintenant ?  De l’autre côté, le nombre d’enfants avec une notification MDPH mais se retrouvant sans AVS augmente dans les classes : certains, y compris dans le champ de l’autisme, se retrouvent sans aide du jour au lendemain parce que la personne en CUI est envoyée au chômage alors qu’elle pourrait signer un contrat AESH !" L’académie de Créteil a perdu 2019 CUI à la rentrée de septembre 2017 dans le 1er et le 2nd degrés.

 

Le plan gouvernemental

Document Snuipp 93

 

 

Par fjarraud , le lundi 09 avril 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces