La nomination des recteurs au Conseil des ministres 

Le Conseil des ministres du 11 avril devrait approuver un décret ouvrant davantage la fonction de recteur à des personnalités ne venant pas du monde de l'éducation. Le texte actuel (art R 222-13 du Code de l'éducation) stipule que "Nul ne peut être nommé recteur s'il n'est habilité à diriger des recherches. Toutefois, dans la limite de 20 % de l'effectif des emplois correspondants, peuvent être nommées recteurs : 1° Des personnes ayant exercé les fonctions de secrétaire général de ministère ou de directeur d'administration centrale pendant au moins trois ans ; 2° Des personnes titulaires du doctorat et justifiant d'une expérience professionnelle de dix ans au moins dans le domaine de l'enseignement, de la formation ou de la recherche."

 

Par fjarraud , le mercredi 11 avril 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces