L'innovation pour un retour à la pédagogie 

Qu'est ce que l'innovation pédagogique et à quoi sert-elle ? La question a reçu bien des définitions. Souvent , et particulièrement pour l'Education nationale, elle est présentée sous l'angle des "bonnes pratiques" recensées officiellement pour duplication et généralisation. Ce n'est pas le point de vue de l'OCDE qui publie un ouvrage et une note sur l'innovation pédagogique en définissant des domaines et en lui donnant comme objectifs d'engager les élèves et surtout de mettre la pédagogie au centre des préoccupations de l'Ecole...

 

L'innovation : une réponse de l'enseignant pour sa classe

 

Dans une nouvelle publication, "Teachers as Designers of Learning Environments. The importance of innovative Pedagogies", l'OCDE revient sur l'innovation pédagogique. Et d'abord en la banalisant. "Pour préparer les jeunes aux nouveaux défis contemporains il faut bien revoir les pédagogies que les enseignants utilisent", dit l'OCDE. Pour l'organisation, l'innovation pédagogique est "une réponse normale aux défis quotidiens de classes qui changent sans cesse". L'innovation pédagogique n'est pas vue comme quelque chose d'extraordinaire mais comme un procédé pédagogique pour résoudre les problèmes de la classe qui utilise les capacités créatives et intuitives des enseignants.

6 champs d'innovation

 

Cependant l'OCDE définit 6 espaces d'innovation dans le système éducatif, des approches pédagogiques qui sont les frontières actuelles des innovations pédagogiques.

 

Le premier c'est l'apprentissage mixte, celui qui associe enseignement à distance et enseignement présentiel. En France cela prend souvent la forme de la classe inversée, qui rencontre un certain succès (voir le prochain CLIC 2018). Mais l'OCDE rappelle que cela peut aussi s'appuyer sur des "school labs" ou de l'apprentissage mixte en classe, où les élèves travaillent en autonomie durant des moments et avec le professeur dans d'autres.

 

Deuxième espace d'innovation la ludification. Elle repose sur l'idée de motiver les élèves par le jeu. Le troisième espace est la pensée computationnelle, l'idée d'utiliser le codage ou la programmation pour résoudre des problèmes. Pour l'OCDE c'est devenu  une nouvelle approche pour faire des maths ou des sciences.

 

La pédagogie de projet avec la résolution de problèmes est un autre espace d'innovation pour l'OCDE notamment parce qu'elle enseigne des compétences qui préparent bien les élèves à appréhender des situations complexes. Cette pédagogie met l'accent sur la réflexion personnelle sur l'apprentissage (la métacognition) et sur l'idée de  donner aux élèves des expériences holistiques. Un nouvel espace se situe dans les pédagogies qui s'appuient sur l'émotion et la créativité. Enfin l'OCDE met aussi l'accent sur les multilitteracies et l'enseignement par le débat.

 

Retour à la pédagogie

 

 

 

Pour l'OCDE "identifier des domaines de pédagogies innovantes est le premier pas pour développer un consensus international sur la pédagogie". Il s'agit "de reconnaitre le rôle clé de la pédagogie et pas de dicter la meilleure méthode pour enseigner". Au contraire l'organisation met l'accent sur l'importance de promouvoir des relations horizontales et d'élargir les compétences des enseignants. Une sorte de retour aux fondamentaux de l'enseignement que sont la créativité, la collaboration, la recherche.

 


L'OCDE vs "les bonnes pratiques" ?

 


Cette conception mérite d'être soulignée car elle est aux antipodes de la doctrine officielle française qui veut que l'innovation pédagogique résulte d'expérimentations lancées par en haut avec pour objectif de définir des modèles de pratiques pédagogiques généralisables, les fameuses "bonnes pratiques". Or l'OCDE remarque avec justesse que les innovations "arrivent toujours dans des contextes particuliers" et que cela fait problème quand on cherche à les généraliser.

 

Des idées que l'on retrouvera dans les écrits d'André Tricot. Pour lui aussi , l'innovation " est beaucoup plus ponctuelle et précise que les grandes idées... C'est précis. Si on veut la transférer, il faut s'intéresser aux conditions de transfert".

 

L'expérience des 10 forums des enseignants innovants organisés par le Café pédagogique nous a appris que l'esprit d'innovation est bien plus précieux que les innovations, toujours liées à un contexte précis. C'est bien lui qu'il s'agit de soutenir. Ce qui exclut tout caporalisme...

 

François Jarraud

 

Teachers as Designers

Teaching in focus

Tricot : Innovation pédagogique : mythe et réalité

Meirieu : Quel avenir pour l'innovation pour l'école

L'esprit d'innovation

Un rapport de l'Inspection

 

 

 

Par fjarraud , le lundi 07 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces