La réforme sur la territorialisation de l'éducation alarme FSU et élus locaux 

 " En quoi des académies plus grandes, pouvant atteindre 2 millions d’élèves permettront au système éducatif de mieux remplir son rôle ? ", déclare la FSU dans un communiqué qui fait suite à la publication du rapport de l'IGAENR sur la territorialisation de l'éducation nationale. Le rapport recommande la fusion des académies en 13 académies régionales. Pour la FSU, " la régionalisation de l’éducation, à laquelle la rapport conduit, ne peut mener qu’à davantage d’inégalités dans l’accès des jeunes aux qualifications... La FSU défend que les politiques publiques en matière d’éducation doivent être définies nationalement et les cadres de gestion des personnels rester pilotés concrètement par le ministère". Le rapport fait des vagues aussi chez les élus. Ainsi le maire de Poitiers, Alain Claeys (PS) défend le maintien du rectorat dans sa ville. "Il existe à Grand Poitiers un écosystème très performant qui réunit sur le même territoire des compétences importantes et utiles en matière d'innovation nuémrique de pédagogie. Comment peut-on imaginer qu'on puisse les supprimer", a-t-il déclaré à La Nouvelle République.

 

Sur la réforme

FSU

Dans La nouvelle république

 

Par fjarraud , le jeudi 17 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces