Apprentissage : Les régions et le Medef construisent un compromis 

Au terme d'un bras de fer qui a duré des mois, Régions de France et le Medef semblent avoir trouvé un compromis sur l'apprentissage et l'orientation. François Bonneau, Hervé Morin et Pierre Gattaz signent un communiqué commun qui scelle ce compromis. Une de ses retombées c'est de demander aux députés de donner toute l'orientation scolaire aux régions.

 

"Nous faisons le choix d’unir nos responsabilités et nos forces pour bâtir ensemble une réforme efficace de la formation initiale par apprentissage", annoncent François Bonneau, Hervé Morin et Pierre Gattaz dans une déclaration du 16 mai.

 

"Ensemble, les Régions et les branches professionnelles doivent disposer des leviers pertinents de pilotage et de développement de l’apprentissage au plus près des entreprises et des territoires. De ce point de vue, la future agence "France Compétences" devra garantir la cohérence, la performance, et l’évolution continue du système. Il ne faut donc pas que la future agence France Compétences soit aux mains des seuls Ministères. Il en va de même de la recentralisation des primes aux employeurs d’apprentis ou de la suppression des financements des aides régionales aux apprentis. Nous réaffirmons notre attachement au quadripartisme, source de coopérations renforcées et au copilotage Région-branche, facteur d’efficacité", annoncent-ils alors que le pilotage de l'apprentissage est prévu par les seules branches professionnelles dans le projet de loi présenté au parlement.

 

Le compromis porte sur le financement des CFA. Les régions annonçaient 700 fermetures du fait du nouveau mode de financement "au contrat" favorisant les grandes branches professionnelles au détriment des petits CFA. "Il faut libérer la capacité d’investissement et d’installation des CFA, mais, dans le même temps, il faut que soit confiée aux Régions et aux branches professionnelles la coconstruction commune d’une stratégie régionale cible pluriannuelle et révisable annuellement", annoncent Régions de FRance et le Medef.

 

"Le troisième défi est celui de l’orientation pour attirer davantage de jeunes vers les métiers de demain, vers la formation professionnelle, vers l’alternance... Les Régions sont particulièrement bien placées pour piloter et coordonner les structures qui agissent dans ce domaine (ONISEP, CIO, CARIF-OREF, Missions locales, réseau information jeunesse, développeurs de l’apprentissage…) et les rapprocher des entreprises, qui sont les mieux placées pour parler des métiers. .. Une vraie étape doit être franchie par le Parlement dans ce domaine".

 

Le communiqué

L'ARF prédit la fermeture des petits CFA

 

 

Par fjarraud , le vendredi 18 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces