Lettres : Vanités du 21ème siècle en première 

Professeure de lettres dans les Côtes d’Armor, Josiane Bicrel a réalisé avec ses 1ères ES un beau musée virtuel de vanités, créées et commentées par les élèves eux-mêmes. Le travail, explique l’enseignante, prolonge une séquence sur l’homme dans la société de consommation, introduite par « une étude de la célèbre vanité de Philippe de Champaigne, qui fait référence à ce que je crois être la première crise économique, la tulipomanie, et qui place cela dans la perspective de la vanité des êtres et des choses. » L’invitation lancée  à des « lycéens bien de leur époque » est « de créer à leur tour une vanité qui leur corresponde et renvoie au monde dans lequel nous vivons. » Bilan : «  Je suis ébahie et parfois émue de découvrir la profondeur de la réflexion de mes élèves. C'est un bon entrainement à l'argumentation et à l'expression orale. C'est aussi une occasion de laisser s'exprimer le sens artistique. »

 

En ligne

Le site de Josiane Bicrel

 

Par fjarraud , le lundi 28 mai 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces