Parcoursup : A chacun selon sa sélection... 

Sociale ou territoriale ? Double sélection dénoncée le 11 juin dans Parcoursup. Le Figaro s'inquiète de la sélection territoriale mise en place dans les universités. "90% des admis échoueront" , prévient le directeur de l'UFR de chimie de Paris Diderot. Pour lui Parcoursup ne fait pas mieux qu'un tirage au sort. Il accuse les quotas d'accueil des étudiants de banlieue mis en place par le rectorat , qui stagnent à des taux très bas : 3% pour la chimie par exemple, 1% en lettres. Résultat : son UFR se voit attribué des étudiants faibles alors qu'il avait sélectionné que des très bons... Le syndicat Sud Education met l'accent sur la sélection sociale qu'opère la plateforme. Après enquête auprès de 400 classes (12 000 élèves) 60% des candidats de bac pro n'ont toujours aucune proposition et 57% des élèves de série technologique. Le 11 juin seulement 320 000 candidats ont validé une proposition. 44 000 ont quitté la plateforme sans rien. Les 450 000 restants n'ont eu aucune proposition qu'ils aient jugé acceptable.

 

Dans Le Figaro

 

Par fjarraud , le mardi 12 juin 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces