Parcoursup : Le Défenseur des droits saisi par un sénateur 

" J’estime que les traitements réalisés dans le cadre de la mise en oeuvre de cette plate-forme méconnaissent les droits des candidats et des candidates à être pleinement informés des motivations des décisions qui leur sont opposées et font naître des discriminations pour l’accès à l’enseignement supérieur. Aussi, en tant que parlementaire, j’ai l’honneur de vous solliciter afin que vous vous assuriez, conformément à l’article 71-1 de la Constitution, que les droits et libertés des lycéennes et des lycéens et de leurs familles ont bien été respectés dans leurs relations avec les services publics de l’enseignement supérieur". Le sénateur communiste Pierre Ouzoulias saisit le Défenseur des droits sur la mise en oeuvre de Parcoursup, notamment les algorithmes locaux par une lettre du 18 juin.

 

Par fjarraud , le jeudi 21 juin 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces