Premier degré : Les élèves de Rep simplement privés d'école ? 

Pourquoi ne pas installer votre classe isolée au pied d'un HLM ? Cette perspective ne vous est pas venue à l'idée. Mais elle est imaginée par le ministère. Localtis rend compte de la signature le 21 juin d'un accord entre Les entreprises sociales pour l'habitat , la fédération des sociétés HLM, et le ministère de l'éducation nationale pour trouver des locaux pour les classes de Cp et Ce1 de l'éducation prioritaire dédoublées. "Nous avons des locaux en pied d’immeubles, nous sommes prêts à les déployer, en partenariat avec les villes. Il ne s’agit pas seulement d’accompagner une politique gouvernementale, l’école est un sujet dans l’occupation des quartiers", a déclaré Valérie Fournier, présidente des ESH. Et pour que ce soit plus clair, le protocole signé avec le ministère précise que " les ESH s’engagent à "appuyer l’Etat dans sa recherche de locaux pour accueillir les nouvelles classes dédoublées en proposant des locaux en pied d’immeubles, là où les opportunités seront identifiées par chaque ESH en lien avec les rectorats dans chaque académie, en fonction des besoins", affirme Localtis. Pas besoin d'école, pour les enfants des quartiers populaires. Autant leur mettre l'école à la maison...

 

Article Caisse des dépots

 

Par fjarraud , le lundi 25 juin 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces