L'Expresso du 26 juin 2018 

Le fait du jour

"Baisser les effectifs est un levier important pour la réussite des élèves. C'est ce qu'on dit depuis des années... Mais il ne faut pas laisser croire que quand on baisse le nombre d'élèves par classe on n'a plus de problèmes d'inégalités". Le 25 juin, Francette Popineau a présenté un sondage réalisé auprès des classes de CP dédoublées et lancé une campagne pour limiter le nombre d'élèves dans toutes les classes du primaire de l'éducation prioritaire.

 

(...)

26/06/2018 à 07:07  |  (1 commentaire)
La classe

Dans ces nouveaux projets de textes, ce qui frappe d'abord c'est la continuité avec ceux publiés en 2015. En particulier, on retrouve in extenso les grandes compétences travaillées (chercher, modéliser, représenter, raisonner, calculer, communiquer). Parmi les nouveautés, deux apparaissent immédiatement. Le texte ne comporte plus les "repères de progressivité" qui seront sans doute remplacés par des repères annuels comme ceux publiés pour le CP en février dernier (voir plus loin). On ne retrouve pas non plus les 2 colonnes qui présentaient d'une part les "connaissances et compétences associées" et d'autre part des "exemples de situations, d'activités et de ressources pour l'élève".  On ne le regrettera pas nécessairement dans la mesure où cette présentation avait souvent un caractère hétéroclite : dans la 2e colonne, on trouvait ainsi des exemples d'activités, mais aussi des commentaires ou encore des compétences qui auraient eu leur place dans la 1ère colonne comme, au cycle 2, "Itérer une suite de 1 en 1, de 10 en 10, de 100 en 100". Le nouveau texte insère d'ailleurs ces compétences parmi celles attendues en fin de cycle. De ce point de vue, la clarification est bienvenue. On peut toujours se reporter aux documents d'accompagnement en vigueur pour les commentaires et suggestions d'activités. Pour le reste, une lecture attentive et détaillée est nécessaire pour pointer, dans ce projet, les évolutions apportées aux textes adoptés en 2015.

 

(...)

26/06/2018 à 07:07  |  (1 commentaire)
La classe

Comment favoriser la prise d’autonomie des élèves en sciences ? Comment évaluer sans notes des collégiens ? Eric Millour et Corentin Garrault, professeurs de physique-chimie au collège Charles le Goffic de Lannion (22) engagent des démarches innovantes pour transmettre le savoir aux élèves. Ces enseignants ont chacun leur propre chaîne YouTube pour héberger leurs vidéos. Faisant appliquer la méthode Cornell pour la prise de notes, ils utilisent l’ENTBox pour faciliter les échanges de fichiers avec les élèves. Egalement adaptes de Frameno, leurs collégiens font ainsi des travaux de groupe en distanciel.

 

(...)

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Le système

"C'est pas le 1er avril mais c'est une bonne blague". Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp Fsu, a accueilli avec humour la décision de JM Blanquer de signer une convention avec les Entreprises sociales pour l'habitat, un organisme qui regroupe les sociétés de HLM. Au terme de cette convention, "les ESH appuieront l'Etat dans sa recherche de locaux pour accueillir les nouvelles classes dédoublées en proposant des locaux d'accueil en pieds d'immeubles". Pour F Popineau,"il y a une vie d'école, un univers à partager" qui participe à "tout ce qu'on peut enseigner". Des classes isolées de l'école appauvriraient la formation des enfants. "C'est sans doute une bonne blague". Mais une bonne blague signée...

Les élèves de Rep privés d'école

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Le système

Le texte de la loi sur la formation professionnelle, adopté par l'Assemblée, arrive en lecture devant la commission des affaires sociales du Sénat avant passage devant le Sénat le 10 juillet. La commission de la culture et de l'éducation a déjà largement modifié le texte de l'Assemblée par une série d'amendements. L'amendement le plus significatif est le retrait du mot CIO  de l'article 10. L'amendement pose le principe de l'exercice en établissement scolaire des psychologues de l'éducation nationale. Un autre amendement prévoit que la région forme les enseignants aux métiers. La connaissance des métiers serait intégrée à la formation continue des enseignants. Les sénateurs ont aussi modifiéle texte pour y introduire leurs marottes. Alors que l'Assemblée a supprimé les DIMA pour les remplacer par des classes prépa métiers en 3ème, le Sénat veut les rétablir en étendant aux classes de 4ème ces nouvelles classes. Autre marotte : la présidence du conseil d'administration des lycées professionnels et polyvalents par une personalité extérieure est introduit dans l'article 11. Il donne au proviseur seul la compétence pour ouvrir une UFA dans son lycée "de sa seule initiative". La possibilité offerte aux lycéens et collégiens de faire un stage en entreprise d'une journée chaque année est supprimée. Enfin les sénateurs de cette comission ont adopté un amendement limitant à 10% du hors  quota lapart versée aux organismes agissant pour la promotion de la formation professionnelle. Cet amendement devrait améliorer le finacement des lycées professionnels.

 

Les amendements en commission de la culture

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Le système

La Banque des territoires publie une étude sur l'évolution du marché de l'EdTech, c'ets à dire des entreprises du numérique éducatif. Selon cette étude, le marché ne représente que 89 millions d'euros de chiffre d'affaire dont 85 millions pour le scolaire et 4 pour le périscolaire. Cela représente 6.5€ par élève. 43 millions reviennent aux ENT, généralement acheté spar les collectivités territoriales. 42 millions concernent les ressources pédagogiques, généralement achetées par les mêmes collectivités, l'Etat ou les enseignants eux mêmes. On observe aussi une distinction par niveau : dans le premier degré le marché porte surtout sur des outils de gestion des élèves. "L’écart entre le dimensionnement du marché de l’Edtech pour le secteur scolaire et son potentiel eu égard au nombre d’élèves, d’établissements et d’enseignants, peut s’expliquer par un certain nombre de facteurs :  le manque d’infrastructures et d’accompagnement (technique et pédagogique) dans les établissements scolaires, et plus encore dans les écoles ; l’hétérogénéité et la complexité des circuits de prescription et d’achat ;  l’absence d’un budget dédié aux services et ressources proposées par les acteurs de l’EdTech à l’échelle de l’établissement  ou des collectivités". L'étude prévoit un doublement du marché d'ici 2022 notamment par une forte progression des ressources pédagogiques qui devraient passer de 42 à 87 millions.

 

L'étude

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Le système

"Le 25 mai, j’ai demandé à la Ministre de l’Enseignement supérieur de rendre public les algorithmes ou les systèmes utilisés par les Université. Les remontées de terrains, les interpellations sur les réseaux sociaux nous ont inquiété sur les modalités de « sélection » des candidats par chaque Université. Ma demande de transparence visait à m’assurer que le lycée d’origine n’était pas un critère discriminant pour les universités pour choisir leurs étudiants. Pour seule réponse, Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, a rappelé les vertus du système", explique Stéphane Troussel,président du  conseil départemental de Seine Saint Denis. "Parcoursup ne peut pas assigner les élèves des quartiers populaires à un rôle de « remplaçants »... J’ai décidé de lancer une vaste campagne de témoignages pour lever l’opacité. Après avoir récolté ces témoignages, je souhaite saisir le défenseur des droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ParcourSup".

 

La consultation

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Le système

" La majorité des élèves qu’ils soient en spé maths ou non ont été effarés par la difficulté de l’examen. En effet, une épreuve jugée trop difficile, notamment comparée à celles des autres centres en 2018 ou encore aux épreuves de métropole des années précédentes. Nous tenons plus précisément à noter la difficulté de l’exercice de spécialité, notions trop abstraites ne ressemblant à aucun type d’exercice habituel". La pétition lancée pour demander une harmonisation des notes de l'épreuve de maths en série S a déjà accueilli 79 000 signatures.

 

La pétition

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (2 commentaires)

Geoffroy pour payer ses études de droit livre des repas à domicile sous statut d'auto entrepreneur. Quelles différences avec un contrat de salarié ? C'est la sujet de droit tombé en stmg. En économie les candidats travaillent sur un sujet classique sur le chômage. En STL et STI2D, l'épreuve de spécialité de physique chimie porte sur les énergies nouvelles. Retrouvez aussi le sujet de physique chimie de STD2A et de STL bio.

 

STMG éco droit

STL STI2D physique

STD2A physique

STL bio physique

 

Tous les sujets du bac

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)

" Dans quelle mesure les productions des différents foyers de l’Art nouveau remettent-elles en cause les conceptions et les pratiques artistiques héritées du passé ?" C'est le sujet d'histoire des arts , du moins la dissertation, donnée aux candidats du bac L. Les sujets de danse, théâtre, arts plastiques, musique sont aussi disponibles. Les candidats pouvaient aussi passer les épreuves de langues anciennes avec , en latin un extrait du Satiricon de Petrone. En série S le sujet de spécialité SVT a porté sur la formation des chaines de montagne, l'impact de l'éclairage nocturne sur la reproduction des plantes à fleurs et le diabète. En ST2S le sujet de BPH est là aussi.

 

(...)

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
La classe

Vous l'avez demandé. Clic 2018 l'a fait. La date limite des inscriptions à Clic 2018 est repoussée. Vous pouvez vous inscrire à cet événement majeur du monde éducatif. Le troisième colloque de la classe inversée se tiendra à Paris du 29 juin au 1er juillet en partenariat avec Le Café pédagogique. Les organisateurs, l'association Inversons la classe, attendent plus d'un millier de participants pour un rendez vous pédagogique qui associera  ateliers pédagogiques, ateliers techniques, tables rondes et conférences.

 

Inscrivez vous

Le grand retour de la classe inversée

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
La classe

Comment travailler son orthographe de façon utile et plaisante ? Les fiches de Taprofdefrançais permettent d'organiser des ateliers pour les derniers jours de révision. Elles invitent aussi à des travaux de réécriture, à travailler son brouillon ou encore à argumenter.

 

Le fichier des ateliers

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
L'élève

Boulanger, chocolatier, chef cuisinier, charcutier, sommelier… Les métiers de bouche tout comme ceux de la restauration suscitent de nombreuses vocations. Sans oublier des métiers comme éditeur ou designer culinaire. Après des formations qui misent sur la pratique, les perspectives d’insertion et les mobilités de carrière sont au rendez-vous. Cette nouvelle édition de Parcours présente 28 métiers classés en quatre familles correspondant à des centres d’intérêt : métiers de bouche ; autour de la table ; chasseurs de goût ; conseil. Pour être au plus près du réel, des professionnels racontent leur activité au quotidien. Sont également précisées les fourchettes de salaires et les études nécessaires pour accéder à chaque métier. Un reportage met en lumière les différentes activités exercées par les professionnels d’une chocolaterie.

 

Les métiers du goût et des saveurs, Parcours, Onisep, 12€

 

En téléchargement

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Courir avec les maths : Amandine Aftalion présente en vidéo quelques schémas simples autour du stade, de la course, des courbes et des tangentes. Nicolas Curien présente quelques paradoxes aléatoires, certains imaginaires, d’autres bien réels, pour démontrer que la bonne maîtrise de l’intuition et du raisonnement probabiliste est nécessaire dans la vie de tous les jours. Marc Chemillier parle en 13 minutes de connexions entre mathématiques et musique. Ce sont quelques unes des vidéos mathématiques réunies par Audimath. Il y en a beaucoup d'autres à découvrir.

 

Sur Audimath

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Ce sont des lycéens professionnels qui ont construit l'observatoire du lycée Marmier de Pontarlier. Sous la houlette d'un professeur de SVT du lycée les élèves ont construit une lunette d'observation astronomique qui est maintenant hébergée dans un bâtiment en dur. Le projet est une des activités d'un atelier astronomie très actif.

 

Le projet

 

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Chacun de nous s’est déjà interrogé sur les obstacles que constituent les représentations spatiales chez les élèves. Penser "géographiquement" en 3D à partir de supports en 2D peut révéler des difficultés. Rendre disponible, à tout moment avec des équipements numériques, des éléments biologiques et/ou géologiques prélevés sur le terrain ou étudiés en classe est en mesure d’assurer la continuité du réel dans l’exploitation pédagogique. La photogrammétrie constitue une technique pour laquelle les outils numériques facilitent aujourd’hui sa mise en oeuvre. Il s’agit de réaliser une reconstruction 3D d’une scène à partir de photographies numériques".  Sur le site de Limoges, M Glandières propose un tutoriel.

 

Sur le site

 

26/06/2018 à 07:07  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 26 juin 2018.

Partenaires

Nos annonces