L'Expresso du 10 juillet 2018 

Le fait du jour

"C’est pourquoi depuis un an, nous avons tant fait pour l’éducation. C’est le combat de notre siècle parce qu’il est au cœur de nos transformations économiques, de la société postindustrielle dans laquelle nous vivons". Dans son discours devant le Congrès, le 9 juillet, Emmanuel Macron a mis l'école "au coeur" de son projet politique. Une affirmation développée mais aussi tempéré par l'annonce de nouvelles réductions des dépenses publiques. Une annonce qui concerne l'Education quand elle est lancée au moment où l'Elysée termine ses arbitrages budgétaires.

 

(...)

10/07/2018 à 07:41  |  (2 commentaires)
La classe

Comment faire vivre les sciences au lycée ? Par l'astronomie pour l'éducation. Nicolas Esseiva, enseignant de SVT au lycée Xavier Marmier de Pontarlier (25), partage la passion de l'astronomie avec ses élèves. Au point de réaliser, avec Pierre-Marie Laloy enseignant en SI et Etienne Chatelain professeur en charpente menuiserie au lycée Toussaint Louverture, la création d'un vrai observatoire astronomique ouvert aux lycéens. A partir de l’atelier d’astronomie mené au lycée et en lien avec un club astronomie local, le projet prend forme depuis 2013. Des observations via internet seront possibles. « En 2020, un comité se mettra en place ; il comprendra des élèves et des adultes et recevra les demandes d’utilisation du télescope par des classes réparties sur le territoire national ». Entretien avec Nicolas Esseiva qui déjà en 1986 avait pu discrètement sortir des chambres d’internat pour aller observer la comète de Halley…

 

(...)

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
La classe

Quel avenir pour l’enseignement des géosciences au lycée ? Quels sont les enjeux pour la géologie ? Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue et universitaire, s’implique dans la formation des enseignants de SVT et dans la vulgarisation des géosciences au lycée. Besoin en eau, gestion des risques, minerai précieux, géothermie… « Le géologue apparaît plus que jamais comme un expert incontournable » explique-t-il. Quelle approche un enseignant doit-il privilégier pour appréhender la géologie en classe ? Parrain des olympiades de géosciences de l’académie de Rennes, le volcanologue y voit une connotation sportive positive source d’émulation.

 

(...)
10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Publiés le 6 juillet, les nouveaux programmes de sciences ne seront pas applicables à la rentrée 2018, nous signale Claire Guéville, secrétaire nationale du Snes. Ils sont arrivés 48 heures trop tard pour pouvoir être inscrits à l'ordre du jour du Conseil supérieur de l'éducation du 12 juillet. A la rentrée 2018 on aura donc une situation originale. Seront applicables les nouveaux programmes de français, de maths, d'EMC mais pas ceux de sciences. Pour rendre les choses encore plus compliquées, des repères de progression dans les 3 disciplines prêtes pour la rentrée devraient être publiés par la Dgesco durant les vacances d'été.

 

Les nouveaux programmes de sciences

Tous les nouveaux programmes

 

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Sur 2 académies seulement, et des académies qui ont traditionnellement un fort taux de succès (Rennes et Nantes), le site brevet de L'Etudiant et du Parisien annonce 91% d'admis avec un très fort écart entre le brevet général (93% de reçus) et le brevet professionnel (76%). Les Antoine, Mathis , Titouan et les Emma, Manon, Marie sont en tête pour la mention.

 

Su rle site

 

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Reçue le 6 juillet par les ministre du travail et de l'agriculture, l'Intersyndicale de l'enseignement agricole public (Snetap Fsu, Sea-Unsa et CGT Agri) n'a pas obtenu que la loi sur la formation professionnelle soit amendée. Pour l'intersyndicale "le projet de loi en installant l’apprentissage dans un système concurrentiel sauvage et en supprimant la tutelle des Régions porte en germe la disparition à court terme de nombreux CFAA Publics et menace près de 6000 emplois". Structures de petite taille, les centre de formation d'apprentis agricoles ne subsistent que par le soutien régional. Or celui-ci est très fortement réduit par la loi formation professionnelle au bénéfice d'un financement par les branches professionnelles.

 

(...)

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Drole de décret publié le 10 juillet au J.O. " La ministre de la culture ne connaît pas des actes de toute nature relatifs :1. A la société « Actes Sud » ; 2. A l'exercice de la tutelle du Centre national du livre ; 3. A la régulation économique du secteur de l'édition littéraire". Au bout d'une année de responsabilité ministérielle, le gouvernement semble découvrir la possibilité de conflit d'intérêt pour une ministre qui est également éditrice. La ministre a déjà été remarquée pour avoir ouvert une école privée proche du mouvement Steiner.

 

Au J.O.

La ministre qui n'aime pas l'école

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO du 5 juillet publie une note sur les priorités du plan national de formation des cadres. 11 thèmes sont définis. Parmi eux on relève l'école maternelle , l'enseignement des fondamentaux et la laïcité.

 

Au BO

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que le gouvernement a construit son budget sur une prévision de croissance de 2% en 2018, l'OCDE publie le 9 juillet des prévisions nettement moins optimistes. Selon l'OCDE on observe "un infléchissement de la croissance" en France comme dans d'autres pays de l'OCDE (Allemagne, Italie par exemple). Après une lente remontée sous F Hollande, la croissance ralentit fortement. L'OCDE annonce -0.7% sur l'année. Cette évolution devrait conduire le gouvernement à adapter son budget. A la baisse.

 

Indicateurs Ocde

 

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)

Le Café ne vit que grâce à vous ! Sans votre soutien, nous cesserons de vous accompagner en 2019.

 

Depuis 2001, grâce à vous, le Café pédagogique vous accompagne au quotidien sur les chemins tortueux de l'Ecole. Nous sommes présents dans les classes pour faire connaitre vos réalisations. Nous suivons les événements pédagogiques importants et nous en rendons compte. Nous rencontrons le ministre, les syndicats, les différents acteurs de l'Ecole pour décrypter jour après jour leur actions et les enjeux pour l'avenir de l'Ecole. Notre objectif numéro un est de rendre lisibles les politiques conduites, dont les finalités ne sont pas toujours transparentes (un exemple récent) et d'amener de vrais débats dans un monde éducatif qui en a bien besoin. C'est aussi de débusquer l'actualité grâce à notre réseau d'information (un exemple ici).

 

 

Lisez l'article...

 

10/07/2018 à 07:48  |  (0 commentaire)
La classe

" Ce projet de recherche-développement a pour objectif de concevoir le prototype Alpha d’un jeu sérieux éducatif (JSÉ) spécialisé dans l’apprentissage de la lecture.. Le but de ce JSÉ vise à aider des enfants francophones du primaire, âgés de 6 à 8 ans, qui éprouvent des difficultés en lecture ou qui présentent des symptômes associés à la dyslexie développementale". François Lewis publie un intéressant mémoire de maitrise en éducation sur le jeu sérieux. Décrivant la conception de ce jeux, le mémoire fait une synthèse des théories sur le jeu éducatif et met en discussion les choix opérés et le scénario du jeu. Le mémoire offre ainsi une synthèse et une mis en débat de l'intérêt des jeux sérieux pour des apprentissages scolaires.

 

(...)

10/07/2018 à 07:41  |  (1 commentaire)
L'élève

" Service socio-éducatif qui s’ancre dans l’espace parapolitique de la protection sociale, et non dans les structures plus durables de l’État providence, la colonie d’aujourd’hui est victime des coupes budgétaires juste au moment où elle doit faire face à des frais de fonctionnement qui ne cessent d’augmenter. Si son ancrage dans la sphère associative assure à la colonie l’énergie et le zèle des jeunes militants de l’éducation populaire, il est aussi un facteur de faiblesse économique qui rend l’institution extrêmement fragile. Quand 3 millions de jeunes ne peuvent pas partir en vacances, n’est-il pas urgent de trouver un moyen de renouer avec la mission fondatrice des colos ?"  En marge des débats sur le service national universel, le site Jean Jaurès publie une intéressante analyse historique des colonies de vacances depuis la naissance du mouvement à aujourd'hui signée par Laura Lee Downs.

 

(...)

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Dans un article publié par la Société Suisse pour la Recherche en Didactique des Mathématiques en 2015, Stéphane Clivaz fait le point sur une expérience d'application en Suisse des Lessons Studies japonaises qui, depuis, sont devenues une référence. Au Japon les enseignants se réunissent pour préparer ensemble une leçon qui est ensuite mise en application dans une classe sous observation des collègues avant analyse finale par le groupe. S Clivaz tire des conclusions de cette expérience. " L’idée des LS est simple. Si vous voulez améliorer l’enseignement, quoi de plus  évident que de collaborer avec vos collègues enseignants pour planifier cet enseignement et examiner son effet sur les élèves ? Pourtant, si l’idée peut être simple, les LS sont un processus complexe... Les enseignants disent qu’ils ont développé une attention plus grande aux apprentissages des élèves en classe, aux étayages à apporter ou encore aux savoirs en jeu dans les tâches issues des manuels".

 

Sur les lesson studies

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Un petit montage à réaliser pour comprendre les multiplications...  Le site propose aussi des ateliers de calcul et de géométrie. C'est plutôt 6ème mais il y a des idées à prendre pour d'autres niveaux.

 

Sur La prof de maths

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Lancez-vous et participez ! Les vers luisants sont partout, même s'ils sont plus abondants dans certaines régions que dans d'autres. Mais si vous n'avez vu aucun ver luisant dans votre jardin ? Participez aussi ! L'absence de ver luisant est une information aussi importante que sa présence." Lancé par le groupe associatif Estuaire, ce projet de science participative propos etrois niveaux de participation. "Pour le public non spécialiste, il existe deux types de démarches participatives, qui consistent à relever la présence ou l'absence de l'insecte. L'une a lieu dans les jardins, et la seconde, appelée "mission spéciale" a lieu en extérieur. L'objectif est de répondre à des questions simples concernant la pollution lumineuse, la fragmentation des habitats, l'usage des phytosanitaires, …" Pour les naturalistes et les scientifiques , l'association étudie la distribution des espèces et la dérive génétique des vers luisants dans les îles bretonnes.

 

La démarche

 

10/07/2018 à 07:41  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 10 juillet 2018.

Partenaires

Nos annonces