Dictionnaire de la pédagogie Freinet : Un ouvrage par des praticiens pour les praticiens 

Avec plus de 150 définitions, le Dictionnaire de la pédagogie Freinet (ESF Sciences humaines) permet une découverte très complète du mouvement pédagogique initié par Célestin Freinet. Plus qu'un dictionnaire, l'ouvrage est une véritable initiation car chaque article propose des exemples concrets d'application des notions et pratiques Freinet. Chaque article est aussi mis en cohérence avec la pensée de Freinet. Pour Martine Boncourt, une des deux coordinatrices de l'ouvrage, la pédagogie Freinet reste unique par son projet politique , celui de l'émancipation.

 

"La pédagogie Freinet c'est la réussite d'une école du peuple très différente et le Dictionnaire peut être considéré en fait comme le premier vrai dictionnaire de pédagogie", explique en préface Jean Houssaye. Il justifie cela par les articles qui s'adressent directement aux praticiens. Ancienne formatrice, Martine Boncourt, animatrice du Laboratoire de Recherche Coopérative, qui a rédigé l'ouvrage, explique ce qui fait la spécificité de cet ouvrage et comment il est né.

 

Pourquoi concevoir ce dictionnaire ?

 

C'est une façon de définir la pédagogie Freinet, de montrer ce qu'elle a de caractéristique par rapport aux pédagogies actives pour éviter qu'elle se dilue. La pédagogie Freinet n'est pas une pédagogie active car l'enfant n'est pas acteur mais auteur. L'enfant met la main à la pâte bien sur. Mais il apporte l'objet de l'étude et par le tâtonnement expérimental il apporte aussi la démarche d'entrée dans le savoir. C'ets ce que nous appelons la dévolution radicale.

 

En pédagogie Freinet les processus des enfants sont centraux. Et c'est ce qui fait de cette pédagogie une pédagogie de l'émancipation. Le savoir y est construit par l'élève de A à Z avec l'enseignant. C'est pourquoi la pédagogie Freinet est unique : c'est une pédagogie politique. Elle est émancipatrice car l'enfant construit son savoir à partir de son projet et de ses processus mentaux. Il comprend alors que le savoir n'est pas sacré. Il y a une distanciation qui s'opère vis à vis du savoir et ce savoir devient une forme d'autorité modèle.

 

En rédigeant ce dictionnaire ne prenez vous pas le risque de geler la pédagogie Freinet, d'en empêcher toute évolution ?

 

Le dictionnaire montre au contraire que la pédagogie Freinet évolue. Il contient 154 articles et chacun a une partie historique. Dans cette partie on voit qu'il y a des institutions anciennes qui ont perduré et d'autres qui ont été appropriées au fil du temps aussi bien pour les concepts que pour les techniques pédagogiques. Par exemple, en ce qui concerne les techniques on a vu apparaitre les débats philo ou l'informatique ou encore la création mathématique. Au niveau des concepts, sont apparus les concepts de dévolution radicale, de jubilation, d'intuition. On trouve aussi des références aux neurosciences : Freinet avait inventé le concept de loi de résonance. Or c'est exactement ce que les neuroscientifiques appellent les neurones miroir.

 

Comment est né ce dictionnaire ?

 

Au Laboratoire de recherche coopérative on s'est dit que ce projet serait intéressant pour mieux faire connaitre la pédagogie Freinet. Les auteurs sont tous des praticiens , de la maternelle à l'université. On compte aussi dans les auteurs des secteurs de l'Icem, le mouvement Freinet.

 

A la différence de nombreux dictionnaires, chaque article propose des exemples. Pourquoi ?

 

C'est la chair de la pédagogie Freinet. Nous sommes des praticiens et nous parlons aux praticiens. On doit donc donner des illustrations aussi bien pour les concepts théoriques que pour les techniques. C'est aussi une façon de les désacraliser. Car dans les exemples on voit que l'on se heurte toujours au terrain.

 

Chaque article traite aussi de la cohérence. Pourquoi ?

 

La pédagogie Freinet est très cohérente. C'est un système. La logique du dictionnaire est une logique d'isolement. Mais ça a été difficile pour nous d'isoler les différents articles. On a voulu redonner dans chacun son caractère systémique.

 

Il y a 154 articles. Mais je vois des articles qui manquent. Par exemple il n'y a pas d'article orthographe ou mathématique. Pourquoi ?

 

Mathématique renvoie dans l'ouvrage aux articles calcul vivant ou création mathématique. Orthographe renvoie à grammaire. Cela pour une raison très simple c'est qu'en pédagogie Freinet on ne fait pas de leçon d'orthographe isolée d'une production d'élève. On fait de l'orthographe à partir de la mise au point d'u texte libre. Elle est forcément reliée à du vivant.

 

Mais là vous êtes en contradiction avec les nouveaux programmes !

 

Ce sont eux qui sont en contradiction avec le bon sens, l'intérêt des enfants et aussi la recherche.

 

Ce dictionnaire  est rédigé pour qui ?

 

Pour tous les praticiens qui ont envie de  se lancer en pédagogie Freinet. Mais aussi pour tous ceux que la pédagogie intéresse.

 

Comment se porte le mouvement Freinet aujourd'hui ?

 

Difficile à dire . Car qu'est ce qu'un instit Freinet ? Un cotisant (ils sont environ 1100) ? Un militant ? Un sympathisant ? Le mouvement doit faire face à la pédagogie actuelle qui grappille un peu partout. Il doit aussi faire face à la crise de l'engagement. Mais ce qui me réjouit c'est de voir dans nos ateliers beaucoup de jeunes.

 

Propos recueillis par François Jarraud

Dictionnaire de la pédagogie Freinet. Préface de Jean Houssaye. ESF Sciences humaines 2018. ISBN : 978-2-7101-3452-7. 38€

 

Découvrez gratuitement un article du dictionnaire : "Conférence d'enfant"

Chez ESF

 

 

 

Par fjarraud , le mercredi 22 août 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces