Quand le salaire des enseignants augmentait plus vite que celui des autres fonctionnaires 

C'est assez rare pour être souligné. Selon l'Insee, en 2016 le salaire des enseignants a augmenté quatre fois plus vite que celui des autres fonctionnaires. Une situation rarissime et qui s'explique par les mesures prises par la ministre de l'époque par exemple au bénéfice des professeurs des écoles et du dégel du point Fonction publique. Une situation qui pourrait faire rêver au moment où le salaire des enseignants est soumis au gel avec une inflation de 2.6% en juillet sur un an...

 

Quand le salaire enseignant augmentait 4 fois plus vite

 

"En 2016, un salarié de la fonction publique de l’État (FPE) perçoit en moyenne 2 505 euros nets par mois en équivalent temps plein", explique l'Insee qui publie sa revue annuelle des salaires de la Fonction publique. "Entre 2015 et 2016, le salaire net moyen augmente de 0,2 % en euros constants. Les salaires étant stables en moyenne à corps, grade et échelon donnés, cette progression provient essentiellement d’un changement de composition des emplois dans la FPE. Le salaire net moyen des fonctionnaires de la FPE augmente de 0,4 %, plus fortement pour les catégories C que pour les catégories A et B, tandis que celui des non-fonctionnaires recule de 0,1 %".

 

L'Insee évalue aussi l'évolution salariale des enseignants et des non enseignants, les premiers composant la moitié de la Fonction publique d'Etat. Entre 2015 et 2016, el salaire moyen des enseignants a augmenté de 0.4% quand celui des non enseignants évoluait de 0.1%. Si on ne prend en compte que les salariés déjà présents en 2015, l'évolution est de 1.9% pour les enseignants et 1.5% pour les autres. Ce taux plus fort s'explique par la prise en compte des évolutions de carrière liées à l'ancienneté.

 

La revalorisation des enseignants du primaire

 

La norme c'est plutôt que la rémunération des enseignants évolue moins vite que celle des autres fonctionnaires. Ainsi le salaire net , en euros constants, des enseignants avait diminué de -0.3% en 2014, c'est à dire nettement plus vite que celui des agents de la fonction publique en général. En 2013, le salaire des enseignants avait baissé de -1.1% quand celui des non-enseignants diminuait de -0.4%.

 

En 2016 deux événements concernent les salaires. D'une part le dégel du point Fonction publique (+0,6% le 1er juillet 2016) concerne tous les fonctionnaires. Pour les enseignants, 2016 voit la prime ISAE passer de 400 à 1200 euros. Le gouvernement décidait aussi de lancer les accords PPCR mais les premiers effets n'ont été visibles que début 2017. 

 

Cet effort salarial n'a pas effacé toutes les inégalités. "Le salaire net des femmes est inférieur de 14,3 % en moyenne à celui des hommes, mais l’écart se réduit à 3,0 % à âge, grade, catégorie et statut égaux (après 3,2 % en 2015)", note l'INsee. En 2016 le salaire moyen des femmes a augmenté 4 fois plus vite que celui des hommes. Depuis les temps, là aussi , ont bien changé...

 

François Jarraud

 

Insee Première

En 2014

 

Par fjarraud , le jeudi 30 août 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces