L’expo de la semaine : « Histoire(s) d’une collection » 

Le Centre Pompidou a renouvelé  la présentation de ses collections d’art moderne. Il invite à une relecture de l’histoire de l’art du 20ème siècle. Quinze panneaux disséminés dans les différentes salles, proposent  au public de  découvrir les moments-clefs de l’histoire des collections du musée, du début du 20ème siècle jusqu’à l’ouverture du Centre Pompidou. Plus de cent vingt œuvres, accompagnées de textes et de documents inédits,  permettent de retracer, des années 1920  à 1977, la constitution des collections du Musée national d’art moderne. Ce nouveau parcours «  Histoire(s) d’une collection », à la scénographie très immersive,  est prévu jusqu’au 15 avril 2019.  Le Centre Pompidou propose, chaque année,  aux enseignants des formations gratuites, conçues pour se familiariser avec les œuvres de sa collection, approfondir leurs connaissances et préparer leurs visites. Pour les élèves, des visites et des ateliers sont programmés, en lien avec les thèmes abordés dans les programmes scolaires. L’offre éducative 2018-2019 est déjà disponible sur le site.

 

Au cœur de la création moderne et contemporaine

 

Comptant dans sa collection, les figures majeures de l’art de 1905 à nos jours, le Centre Pompidou détient aujourd’hui la plus grande collection d’art moderne et contemporain, un fonds exceptionnel rassemblant plus de 120 000 œuvres, qui ne cesse de s’enrichir. Il renouvelle chaque année le parcours en proposant des espaces d’étude et de recherche qui offrent aux visiteurs une relecture de l’histoire de l’art du 20ème siècle sur un thème différent. Ces expositions-dossiers accrochées sur des murs de couleur, témoignent des dialogues entre les différentes personnalités de l’époque, facilitent la compréhension des mouvements qui ont structuré l’art moderne et mettent en exergue des artistes et des œuvres emblématiques.

 

« Toute une histoire »

 

Le Musée national d’art moderne du Centre Pompidou propose une  ‘rétrospective’  inédite de ses collections et met sa propre histoire en regard du cours de l’art moderne.  Que collectionnait l’institution  au moment  où triomphaient Matisse et Picasso ? Quels paramètres ont orienté ses choix d’acquisition ? Articulé au parcours de visite principal, un ensemble de 15  expositions-dossiers retrace les moments-clefs de l’histoire des collections du Musée national d’art moderne, du début du 20ème siècle jusqu’à l’ouverture du Centre Pompidou. Inauguré en 1947 au Palais de Tokyo, puis transféré au « Plateau Beaubourg » en 1977, le Musée national d’art moderne est un des héritiers du Musée des artistes vivants. Fondé en 1818, ce musée établi au palais du Luxembourg est considéré comme le premier musée d’art contemporain au monde. En cette année de bicentenaire de l’ancien « Musée du Luxembourg », les quinze histoires exposées  proposent un regard inédit sur l’attitude de l’institution  vis-à-vis de l’art en train de se faire, révélant parfois des écarts entre les choix d’acquisition du musée et les découvertes des avant-gardes modernes. Elles permettent d’appréhender les multiples paramètres-critères de goût, mais aussi contraintes politiques ou financières- qui concourent à la constitution d’une collection muséale ; Une mise en récit qui contribue à éclairer le présent.

 

Une scénographie immersive

 

La première partie du nouvel accrochage est dédié aux précurseurs du Musée national d’art moderne. Une scénographie originale  permet aux visiteurs de s’immerger dans ces salles anciennes  grâce à d’immenses vues d’époque agrandies  aux dimensions du mur, et des effets de perspective. D’autres sections permettent d’inscrire la physionomie des collections dans des problématiques plus larges, touchant à la fois à l’histoire politique et à la diplomatie culturelle. En 1937, le Musée national d’art moderne est crée par décret et un nouveau bâtiment construit à cette occasion, le Palais de Tokyo, où les collections resteront jusqu’en 1977. Elles seront transférées au Centre Pompidou qui ouvre ses portes le 31 janvier 1977, inaugurant une nouvelle ère pour les collections du Musée national d’art moderne. Tout au long du parcours,  dans des vues de salles d’époque agrandies, les visiteurs  assistent aux débats liés à l’idée même de ‘ musée d’art moderne’.

 

Pour les professeurs

 

L’offre éducative 2018-2019 est annoncée sur le site. Chaque année, le Centre Pompidou propose aux enseignants des formations  conçues pour se familiariser avec les œuvres de sa collection, approfondir leurs connaissances et préparer leur visite. Ces formations sont gratuites,  accessibles sur réservation et destinées aux professeurs de toutes disciplines et de tous niveaux. Les inscriptions se font par courriel : action-educative@centrepompidou.fr  les membres de l’action éducative sont à leur disposition pour toute demande particulière et projets pédagogiques spécifiques. Le Centre Pompidou met en place également des ressources adaptées aux programmes scolaires. Les professeurs ont accès au fonds numérique  qui contient plus de 145 000 documents dont 175 dossiers pédagogiques, des vidéos (parcours d’exposition, interviews d’artistes, conférences…) et des films. 

 

Pour les élèves

 

Les professeurs peuvent organiser des visites autonomes des collections du Centre Pompidou. Les sorties scolaires se réservent auprès de l’action éducative : action-educative@centrepompidou.fr . L’action éducative du Centre Pompidou encourage la rencontre des élèves avec l’art et la création. Elle privilégie le dialogue direct des élèves avec la création sous toutes ses formes, par l’expérimentation, la stimulation des sens et de l’esprit. Elle positionne l’élève en acteur de sa visite. Cette année, en plus des dispositifs ‘in situ’, le Centre Pompidou s’attache à développer des actions hors-les-murs : des kits gratuits téléchargeables seront proposés aux enseignants des écoles élémentaires pour construire des séances autour du design, de l’expression corporelle et des arts plastiques. Des conférences interactives seront aussi animées par des intervenants du Centre Pompidou au sein des collèges.

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition « Histoire(s) d’une collection »

L’espace réservé aux enseignants

L’offre éducative

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 31 août 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces