Benjamin Griveaux : Les profs "criminels" 

Interrogé sur le salaire au mérite à l'Education nationale sur Europe 1 le 2 septembre, le porte parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a fini par dévoiler la pensée gouvernementale. Après avoir remarqué qu'on ne peut "être aveugle sur la politique la plus importante du pays" et que les enseignants sont heureux de voir arriver "la culture de l'évaluation", il remarque qu'il est "légitime de récompenser ceux qui vont enseigner dans les quartiers difficiles". Quand on lui demande "Comment un professeur peut-il être jugé ?" , Benjamin Griveaux répond : "A force de ne pas les juger (les profs) ça fait 15 ans qu'on flingue 20% d'une génération. C'est criminel ! Rien ne doit être mis hors de la table pour des conservatismes".

 

Sur Europe 1

 

 

Par fjarraud , le mardi 04 septembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces