L'Expresso du 06 septembre 2018 

Le fait du jour

Que nous apprennent les batteries d'évaluations nationales sur l'efficacité d'un système éducatif ? Pas grand chose et surtout rien d'essentiel, répond Stéphanie Demers, professeure à l'Université du Québec en Outaouais. Dans cet entretien donné au Café pédagogique elle montre non seulement les retombées négatives de ces système d'évaluation mais aussi leur incapacité à évaluer réellement la valeur d'une éducation.

 

(...)

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)

Devant la multiplication des réformes et des annonces du ministre de l'éducation nationale, à quelques mois des élections professionnelles, la FSU est décidée "à ne pas se laisser promener" comme l'a déclaré Bernadette Groison, sa secrétaire générale, le 5 septembre. La première fédération syndicale de l'éducation veut ramener le débat avec le ministre sur ses objectifs : les conditions de travail et la rémunération.

 

(..)

06/09/2018 à 07:25  |  (1 commentaire)
La classe

Au lycée pilote innovant de Jaunay Clan (86), Barbara Giraud et Nathalie Noël, professeures d'espagnol et Pauline Marin, professeure d'anglais, ouvrent à cette rentrée un Espace langues. Ce projet d'aménagement doit rendre possible de nouvelles pratiques pédagogiques et rendre l'enseignement plus facile et plus agréable pour les élèves. C'est aussi le prétexte à une aventure pédagogique collective menée par trois enseignantes qui pensent ensemble leur enseignement.

 

(...)

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

Annoncé à grands risques, le séminaire de formation des 1400 inspecteurs du primaire à l'ESEN s'annonce comme un grand moment de transmission de la politique ministérielle. Du 10 au 12 septembre et du 26 au 28 septembre, tous les inspecteurs du primaire (IEN) devront suivre un stage où n'interviennent que des personnalités proches du ministre. Les syndicats des IEN craignaient un moment de forte idéologie. Le programme publié le 5 septembre confirme que ce sera le cas.

 

(...)

06/09/2018 à 07:25  |  (1 commentaire)
Le système

Alors que le traitement des inscriptions à Parcoursup arrive en phase finale, seulement 511 228 jeunes avaient accepté une proposition de Parcoursup soit 62%. 181 757 jeunes, 22% des inscrits, ont quitté la plateforme, soit le double du nombre habituel et 50 000 de plus que fin août. Le reste va devoir accepter une offre jugée jusque là inacceptable. Ainsi s'achève la sélection des jeunes. " "L'engagement qui a été pris c'est que nous finançons des places supplémentaires là où il y a le plus de demandes d'après les projections et autant de places seront financées pour que chaque lycéen puisse avoir une proposition au plus près de ce qu'il souhaite", affirmait la ministre en mai 2018. En fait le gouvernement n'a pas créé les places nécessaires et les postes qui vont avec. L'aboutissement de Parcoursup c'est que 100 000 jeunes supplémentaires ont enterré leur rêve ou sont partis dans le privé. Reste à savoir qui sont ces jeunes. Selon Challenges 90% des jeunes qui n'ont aps d'affectation sont des bacheliers professionnels. Le gouvernement leur propose des "classes passerelles" ne débouchant ni sur une qualification, ni sur un diplôme, ni sur un droit d'entrée en BTS...

 

Les promesses impossibles de F Vidal

Sur Challenges

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

" Chaque fois qu’un intérêt est porté à ces enseignements, les défenseurs du patriarcat et du conservatisme social s’expriment, souvent anonymement sur les réseaux sociaux, afin de les caricaturer, mais aussi en retirant leurs enfants de l’école", rappelle Stéphane Crochet, secrétaire général du Se Unsa. Ces enseignements concernent l'éducation à la vie affective et sexuelle. "C’est la mobilisation de ces courants qui avait contribué à l’abandon des ABCD de l’égalité en 2014. Ces obscurantistes mettent principalement deux arguments en avant : le premier insiste sur le fait que les élèves seraient trop purs ou trop jeunes pour l’éducation à la vie affective et sexuelle. Le deuxième est que ce n’est pas de rôle de l’école de proposer ces apprentissages, et que cela reviendrait aux familles. Or, les contenus d’apprentissages sont, bien-sûr, adaptés à l’âge des élèves concernés (voir le site éduscol), et c’est bien le rôle de l’école de proposer des enseignements qui aident à la construction d’une conscience personnelle et sociale", explique t-il. " L'éducation à l'égalité et l'éducation à la sexualité existent depuis longtemps à l'école, il n'y a rien de nouveau", explique F Popineau, secrétaire générale du Snuipp Fsu. "Évidemment, Il ne s'agit pas de parler de pratiques sexuelles en primaire, encore moins de travaux pratiques... Il s'agit bien d'une éducation au respect entre les personnes, afin de prévenir et d'empêcher les violences sexistes etou homophobes et les agressions sexuelles, notamment sur les enfants, avec quelques notions scientifiques sur la reproduction animale et humaine et la promotion d’une culture de l’égalité."

 

Snuipp

Se Unsa

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

Un arrêté publié au JO du 20 juillet a relevé significativement les taux de promotion à la hors classe en application des accords PPCR. Ainsi celui des professeurs des écoles passe de 5.5% à 13.2 en 2018 et 15.1 en 2019, ce qui le rapproche de celui des certifiés. Pour ceux ci on passe de 7 à 17%. Même évolution pour les autres corps du secondaire.

 

Au JO

Rappel du taux antérieur

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (2 commentaires)
Le système

La loi sur la "Liberté de choisir son avenir professionnel" a été adoptée définitivement le 25 juillet. Elle est publiée au JO du 6 septembre 2018. Cette loi va impacter les lycées professionnels. En effet les règles de financement sont revues aux termes d'un bras de fer entre JM Blanquer et M Pénicaud. Si une part de la taxe d'apprentissage reste acquise aux L.P. ce n'est plus que 13% , qui doivent être  partagés avec les écoles de production et l'enseignement supérieur. La loi instaure aussi la journée de stage par an en milieu professionnel sur le temps scolaire pour les collégiens et lycéens. Elle impose aux LP et CFA de publier leur taux d'insertion professionnelle. Cette mesure est destinée à nuire aux L.P. : les apprentis sont sélectionnés alors que les LP accueillent tous les élèves. Enfin la loi va permettre aux écoles patronales de production de recevoir des subventions publiques.

 

(...)
06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

Le taux annuel de l'indemnité accordée aux inspecteurs qui pilotent un réseau d'éducation prioritaire est relevé annonce le JO du 6 septembre: " 500 € pour les inspecteurs de l'éducation nationale chargés du pilotage d'au moins un réseau d'éducation prioritaire ; 1 667 € pour les inspecteurs de l'éducation nationale chargés du pilotage d'au moins un réseau d'éducation prioritaire renforcé".

 

Au JO

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Le système

Poursuivie pour détournement de biens, Claudine Schmidt- Lainé, ancienne rectrice de Rouen, a été condamnée à 2 mois avec sursis et 15 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Rouen. Il lui était reproché de s'être fait rembourser indument 18 000 euros.

 

Sur Paris Normandie

 

06/09/2018 à 07:25  |  (1 commentaire)
Le système

Selon Ouest France il est reproché à ces trois enseignants d'une institution pivée hors contrat de la région de Saint Malo "des brimades, des coups, des lavages de bouche au savon, des tours de stade forcés, la nuit, ou encore l’obligation de dormir à même le sol". Le quotidien évoque "une chape de plomb" tout au long de l'enquête. Les trois enseignants sont condamnés à 4 mis avec sursis.

 

Dans Ouest France

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)

"Comment accepter la suffisance et le mépris de ceux qui , face aux difficultés éducatives d'aujourd'hui, tout en n'ayant que le mot "confiance" à la bouche, ne proposent comme grille de lecture que la désignation de boucs émissaires - le pédagogisme et l'égalitarisme - et le recours à des remèdes miracles - les neurosciences et le numérique." Philippe Meirieu lance  "La Riposte", un nouvel ouvrage qui sort aujourd'hui. Face aux bonnes vieilles méthodes qui trient les élèves, aux écoles alternatives qui exploitent les parents et aux usages abusifs des neurosciences il appelle à "en finir avec les miroirs aux alouettes" et à relever les vrais défis éducatifs. La pédagogie est de retour. Le Café pédagogique vous offre cet ouvrage pour toute adhésion à notre association de soutien.

Lisez l'article...

 

Aidez nous à continuer l'aventure du Café pédagogique

Aidez nous à continuer l'aventure du Café pédagogique avec vous ! Adhérez à notre association de soutien et recevez en cadeau l'ouvrage "La Riposte" de Philippe Meirieu.

Adhérez d'un clic

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
La classe

La version finale du Vademecum  "Interdiction de l'utilisation du téléphone portable à l'école et au collège" ressemble beaucoup à celle brièvement apparue sur Eduscol le 28 août. Il parle d'interdiction là où la loi parle "d'encadrement". Plutôt qu'éclairer les équipes, ce texte reprend le discours conservateur du ministre pour une loi qui a surtout pour effet d'autoriser l'utilisation du smartphone en classe là où il était interdit par la loi précédente.

 

(....)
06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
La classe

L’Académie de Dijon propose des ressources numériques développées en interne, sous forme d’applications pour tablettes utilisables en classe. Elles tournent sous Android, Apple et Windows 10. Les sujets traités vont de défis tables et de jeux dominos aux probabilité.

 

Sur le site de Dijon

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
La classe

L'Université de Genève met en ligne des fiches pédagogiques et un guide pour les enseignants sur l'enseignement des sciences à l'école. Sont évoqués la théorie de l'évolution, notre place dans l'univers, les écosystèmes, les questions de santé.

 

Les fiches

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Qu'est-ce qu'une pédagogie « active » en langues vivantes ? Que veut dire qu'un élève est actif dans l'apprentissage d'une langue qu'il ne maîtrise pas encore ? Quelles situations mettre en oeuvre pour favoriser la curiosité, la recherche et l'action ? Comment dépasser la tâche simple pour aller vers du complexe, voire du projet ? Quel rôle joue l'enseignant dans cette perspective actionnelle ?" Débuter en langues avec l'instruction de créer des situations de communication n'est aps facile. Dans son mémoire Damien Duchanterac étudie les théories des pédagogies actives. Et ilconclue sur la difficulté. " On sait bien qu'il n'y pas de recette miracle, mais qu'il y a des ingrédients, et que l'essentiel est peut-être de chercher pour trouver des réponses, bien que provisoires, à travers la pratique et la posture réflexive. Et qu'une méthode appliquée avec succès dans une classe ne fonctionnera pas dans une autre, ou que tel projet aura bien pris avec tel élève mais laissé tel autre dans l'expectative... Tout ceci ouvre bien des perspectives, qui se développeront au fil du temps à travers d'autres lectures, de la formation, de l'échange de pratiques etc."

 

Le mémoire

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Sonia Felix-Naix, professeur d'anglais au collège Pré-Bénit à Bourgoin-Jallieu (Isère 38) propose une critique du film ainsi que des pistes pédagogiques.

 

Sur le site

 

 

06/09/2018 à 07:25  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 06 septembre 2018.

Partenaires

Nos annonces