L'école et les inégalités scolaires 

" Le fait que les écarts entre milieux sociaux s’accroissent au fil de la scolarité ne signifie pas que l’école augmente les inégalités comme le disent certains", explique le site Inegalités.fr. "Le fait, par exemple, de trouver une part aussi élevée d’enfants d’ouvriers en BTS qu’au collège montre bien comment l’école tire une partie des élèves vers le haut et assure la promotion sociale des catégories populaires. Sans le service public d’éducation, les écarts auraient une toute autre ampleur. En revanche, notre système est loin de faire ce qu’il devrait pour assurer l’égalité des chances scolaires. Ainsi, par exemple, l’introduction précoce de la lecture et d’autres apprentissages académiques à un âge où les inégalités de maîtrise du vocabulaire sont grandes se répercute tout au long de la scolarité. L’école n’explicite pas assez ses attentes mais favorise les « initiés » qui disposent des clés de réussite fournies non par l’école mais par leur milieu social (méthodes de travail, vocabulaire, orientation, etc.). Elle préfère sélectionner une élite composée de très bons élèves plutôt que d’empêcher le décrochage des élèves, qui concerne en particulier les jeunes de milieu populaire."

 

Sur Inegalités.fr

 

 

Par fjarraud , le lundi 10 septembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces