L'Expresso du 12 septembre 2018 

Le fait du jour

"Il est impératif de conforter le statut des directeurs d'école". Le 11 septembre, Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE, a clairement montré la route au gouvernement français à l'occasion de la publication des Regards sur l'éducation 2018. L'OCDE plaide aussi pour davantage d'autonomie des établissements en général pour améliorer l'équité du système éducatif français. Après un rapport parlementaire qui demandait de confier les écoles à de vrais chefs d'établissement (directeurs ou principaux de collèges), l'offensive de l'OCDE renforce un courant dans lequel on trouve aussi la Cour des comptes.. et le ministre de l'éducation nationale. Mais si effectivement les conditions de travail des directeurs d'école sont dures et décourageantes, les pays qui ont suivi ces conseils de l'OCDE ne s'en sont pas toujours forcément bien trouvé...

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

"Les collègues qui vont y aller y vont à contre-coeur", nous avait prévenu un syndicaliste. Du 10 au 12 septembre, 1400 inspecteurs de l'enseignement primaire sont réunis par le ministre à l'ESEN pour trois journées de formation. Trois journées avec des inspecteurs généraux ou des scientifiques proches du ministre et pour objectif l'explicitation des "recommandations" ministérielles. Difficile de rater cette tentative de mise au pas des inspecteurs. Evidemment même si on a parlé de nous à l'Esen, nous n'étions pas invité. Alors on a poussé la porte. Et ramené ce compte-rendu  des premiers moments du séminaire des inspecteurs... 

 

(...)
12/09/2018 à 07:21  |  (1 commentaire)
Le système

Modifié 14h - Rédigée par deux enseignants, Cédric Forcadel et Sylvain Grandserre, soutenue par des militants pédagogiques de l'Icem ou d'autres mouvements, par des syndicalistes et par des chercheurs (P Meirieu, S Connac, C Lelièvre, B Robbes etc.) cette tribune alimente le débat ouvert sur les évaluations nationales de CP et Ce1.

 

(..)

12/09/2018 à 07:21  |  (1 commentaire)
La classe

L'animal inconnu, l'animal familier, l'animal humanisé : ces trois axes sont proposés aux professeurs des écoles dans le cadre d'une nouvelle édition du concours organisé par le Snuipp Fsu, la BNF, la ligue de l'enseignement, le Café pédagogique et de nombreux éditeurs de littérature de jeunesse. Les classes peuvent dorénavant s'inscrire. Le plus beau projet pédagogique gagnera un séjour en classe de découverte , transport compris. Les autres des tablettes, des livres...

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
L'élève

Après « Les Dames du bois de Boulogne », réalisé par Robert Bresson [1945], magistrale transposition actualisée du plus célèbre épisode de ‘Jacques le fataliste et son maître’ de Denis Diderot, le cinéaste Emmanuel Mouret s’y attèle pour son premier film en costumes, merveille d’intelligence et de grâce. Brillant adepte des comédies dramatiques contemporaines où raison et sentiments font rarement bon ménage –de « Laissons Lucie faire » en 2000 à « Caprice » en 2015-, notre fin analyste du désordre amoureux s’empare d’un texte majeur du XVIIIème siècle dont il restitue la langue, l’esprit et le climat de l’époque, tout en opérant des transformations notables qui confèrent à son œuvre une étonnante modernité. Par la finesse du script et la subtilité de la mise en scène, le terrible récit de la vengeance de Madame de La Pommeraye délaissée par son séducteur, le Marquis des Arcis, se meut en une histoire cruelle où le triomphe de l’amour chez le libertin se conjugue avec la solitude glacée de l’instigatrice en quête d’émancipation. Ainsi « Mademoiselle de Joncquières », du nom de l’objet du désir, cœur battant de la fiction et autre figure féminine ambivalente, met-il au jour la difficile condition des femmes au Siècle des Lumières et interroge-t-il la mise en danger pour toute amoureuse engagée dans une passion déraisonnable, hier comme aujourd’hui.

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

Les enseignants français toujours dans les plus mal payés des pays développés ? Regards sur l'éducation, une publication annuelle de l'OCDE, confirme mais nuance ce portrait dans sa nouvelle édition publiée le 11 septembre. S le salaire statutaire des enseignants français reste nettement inférieur à celui de leurs collègues étrangers, le salaire effectif est légèrement meilleur dans le secondaire du fait des primes que certains enseignants touchent. Rappelons qu'elles peuvent représenter autant que le salaire statutaire en CPGE par exemple...

 

Lisez l'article...

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

On est les champions, nous dit l'OCDE. Champions des temps d'instruction. Et aussi champions des fondamentaux. Champions aussi des vacances mais pas des vacances d'été comme on le reproche souvent aux enseignants.

 

Lisez l'article...

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

L'approche est typiquement économique et peut-être aussi typiquement anglo saxonne. Mais elle éclaire. Dans Regards sur l'éducation 2018, l'OCDE calcule le rendement d'une scolarité allant jusqu'à un diplôme du supérieur. C'est particulièrement rentable en France. A condition d'être un homme. Car pour les filles le rendement est nettement moins bon...

 

Lisez l'article...

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

"Blanquer veut enseigner l'anglais aux enfants dès le CP" titre Ouest France le 11 septembre. Il n'aura pas de mal. L'anglais est déjà enseigné en CP depuis 2016... Le ministre recevra le 12 septembre le rapport réalisé par le journaliste Alex Taylor et Chantal Manes-Bonnisseau, inspectrice générale. Les principales idées ont été données à la presse. Par exemple "avoir des cours en langues étrangères" dès l'école primaire ou "commencer l'enseignement des langues le plus tot possible". Autre idée : diffuser sur France télévision des programmes en anglais. Longtemps critiqué, l'enseignement des langues étrangères à l'école a pourtant porté ses fruits comme le montre les enquêtes Cedre de la Depp qui établissement une amélioration du niveau en fin de primaire. Récemment elles ont aussi annoncé une hausse du niveau en anglais en fin de collège. D'autres pistes avaient été proposées récemment pour améliorer l'enseignement des langues dans le 1er degré. Par exemple calquer la méthode québécoise qui met l'essentiel des heures d'enseignement au primaire.

 

Dépêche AFP

Etude Cedre

Autres pistes

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

La présidente du Conseil supérieur des programmes est vivement critiquée par des associations d'enseignants et une centaine de linguistes dans une tribune de Médiapart. Ils lui reprochent sa conception de la langue et son ignorance qui met aux manettes "la superstition et la soumission en principes de pilotage des programmes éducatifs, ce qui est contraire aux finalités officielles de l’éducation en France" suite à ses propos dans Le Point.

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

Proche des milieux conservateurs , Jean-Michel Blanquer semble avoir perdu leur confiance. En cause, des propos sur l'enseignement de l'arabe tout à fait anodins mais dont le ministre n'a pas vu les conséquences politiques. "Il est évident que l'arabe est une langue très importante" a-t-il déclaré sur BFMTV. "Il faut développer ces langues. Il faut donner du prestige à ces langues. C'est particulièrement vrai pour l'arabe". Le ministre a aussi évoqué l'enseignement de l'arabe à l'école primaire : "on peut avoir d'autres langues comme l'arabe". Ces propos  venaient en soutien à un rapport de l'Institut Montaigne, proche du ministre. Ils ont valu au ministre une déferlante de critiques sur sa droite. Ainsi N Dupont-Aignan et les Républicains accusent le ministre d'encourager l'islamisation du pays et Luc Ferry  dénonce "une fausse bonne idée". Pourtant l'arabe est bien une langue de civilisation et elle pourrait être enseignée au primaire, comme  d'autres langues, dans une proportion un peu plus importante. Aujourd'hui seulement 567 enfants l'apprennent à l'école.

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Le système

"Nos enfants sont pris comme des déchets", déclare une mère selon Europe 1. Une centaine d'élèves, redoublants de terminale, resteraient à la porte des lycées des Hauts de Seine. Le problème est récurrent dans le département. Mais la loi impose depuis 2015 l'inscription de ces redoublants. "Tout élève ayant échoué à l'examen du baccalauréat, du brevet de technicien, du brevet de technicien supérieur ou du certificat d'aptitude professionnelle se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit cet échec, en vue de préparer cet examen, le droit à une nouvelle inscription dans l'établissement dont il est issu".

 

Sur Europe1

Le décret d e2015

En 2014

 

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
La classe

A l'âge de trente-trois ans, j'ai bifurqué dans ma vie professionnelle pour devenir enseignant, enseignant en élémentaire. Ce choix, je ne l'ai jamais regretté. Très vite, j'ai cherché la façon de faire apprendre qui me "parle", de rencontres en rencontres, de stages en stages, et c'est l'esprit de la pédagogie Freinet qui m'a le plus séduit, qui est de permettre à des enfants, pas seulement élèves, de s'exprimer, de chercher, de partager, de penser de la façon la plus libérée possible.

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
La classe

Texte libre, conseil d'élèves, travail individualisé : tous ces points sont abordés dans Le Mammouth, une revue développée par des enseignants du second degré du mouvement Freinet.

 

Le Mammouth

 

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
La classe

" Les collèges parisiens se caractérisent par des niveaux de ségrégation sociale parmi les plus élevés de France, du fait de l’ampleur des contrastes sociaux qui opposent des quartiers pourtant proches géographiquement et de l’importance de l’évitement vers le secteur privé des catégories sociales les plus favorisées. Face à ce constat, le Conseil de Paris a voté au mois de janvier 2017 la création de trois secteurs bi-collèges dans les 18e et 19e arrondissements. Ce dispositif a consisté à mettre en place des secteurs communs à plusieurs collèges afin de diversifier leur recrutement social. Le bilan provisoire que l’on peut tirer de la première année d’expérimentation (2017-2018) est encourageant. Deux des trois secteurs ont atteint leur objectif de mixité sociale et ont entraîné une diminution de l’évitement vers le secteur privé. Si le troisième secteur n’a pas permis de rééquilibrer à court terme la composition sociale des collèges concernés, les résultats de l’évaluation permettent d’envisager plusieurs pistes d’amélioration".

 

La Note

Dans le Café

 

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Face aux formations imposées par le ministère, particulièrement dans le premier degré, TADA. Né cet été et regroupant des dispositifs pédagogiques utilisant Twitter, TADA apparait comme une réponse aux carences de la formation continue en proposant des projets pédagogiques épaulés par des pairs. Professeure des écoles, Antonia Carriquiry les présente.

 

(...)

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Professeure des écoles en maternelle , Véronique Favre propose un véritable guide pédagogique pour l'utilisation de l'iPad en maternelle. L'ouvrage est salué par de nombreux collègues. Au sommaire : les précautions à prendre, l'organisation pratique de l'espace et du temps, mobiliser le langage à l'oral et à l'écrit, s'exprimer comprendre à travers des activités physiques, structurer sa pensée, explorer le monde. L'ouvrage donne aussi sa place à la relation avec la famille.

 

Présentation

V Favre : Des tablettes en petite section pour quoi faire ?

 

 

12/09/2018 à 07:21  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 12 septembre 2018.

Partenaires

Nos annonces