Hauts-de-Seine : A nouveau les redoublants de terminale 

"Nos enfants sont pris comme des déchets", déclare une mère selon Europe 1. Une centaine d'élèves, redoublants de terminale, resteraient à la porte des lycées des Hauts de Seine. Le problème est récurrent dans le département. Mais la loi impose depuis 2015 l'inscription de ces redoublants. "Tout élève ayant échoué à l'examen du baccalauréat, du brevet de technicien, du brevet de technicien supérieur ou du certificat d'aptitude professionnelle se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit cet échec, en vue de préparer cet examen, le droit à une nouvelle inscription dans l'établissement dont il est issu".

 

Sur Europe1

Le décret d e2015

En 2014

 

 

Par fjarraud , le mercredi 12 septembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces