L'Expresso du 13 septembre 2018 

Le fait du jour

"Un pays moderne doit avoir des enfants qui maitrisent plusieurs langues et d'abord leur langue". Un peu échaudé par le débat inepte sur l'enseignement de l'arabe, JM Blanquer a communiqué avec précaution, le 12 septembre, à l'occasion de la remise du rapport rédigé par Alex Taylor, un journaliste britannique et Chantal Manès, inspectrice générale sur "une meilleure maitrise des langues vivantes". Le rapport souhaite rendre l'anglais obligatoire et relever le niveau des élèves en langues mais sans moyens supplémentaires. C'est au primaire qu'il envisage de porter l'effort en changeant les attendus et surtout les rythmes des apprentissages. Des propositions que le ministre partage.

 

(...)

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Alors qu'Emmanuel Macron va annoncer le 13 septembre son plan de lutte contre la pauvreté, quelle place y tient l'éducation ? Dans l'entourage présidentiel et à la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, dirigée par O Noblecourt, on met en avant la création de petits déjeuners dans les écoles Rep+ et la création d'une obligation de formation pour les 16-18 ans qui décrochent.

 

(...)

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

Pour sa conférence de presse de rentrée, le 12 septembre, le Sgen Cfdt a choisi de parler de la réforme de la formation des enseignants. Ce n'est pas que le syndicat soit satisfait des projets de JM Blanquer. Mais à la différence des autres organisations, le mécontentement n'apparait pas tout de suite. Think positive...

 

(...)

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
La classe

Le Cnesco vous invite à participer à une nouvelle conférence de comparaison internationale sur l'orientation. Organisée les 8 et 9 novembre à Paris, vous pouvez dès aujourd'hui vous inscrire pour participer en présentiel ou à distance à cet événement. Alors que le gouvernement réforme l'orientation scolaire en la confiant aux régions, la conférence de comparaison internationale associera acteurs de terrain et chercheurs pour faire des propositions sur la construction du parcours d'orientation.

 

(...)

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

Les évaluations au primaire ont une longue histoire. En 2015, un numéro d'Education & formations (n°86-87), une revue de la Depp (division des études du ministère) la retrace sous la plume de Bruno Trosseille et Thierry Rocher.  Sans revivre 40 ans d'histoire, la parcourir apporte des réponses aux questions d'aujourd'hui. Surtout quand l'histoire des évaluations croise celle du ministre actuel.

 

(....)

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

Le J.O. du 11 août a publié les arrêtés d'ouverture et d'organisation des concours de recrutement d'enseignants pour 2019. Pour tous les concours (sauf Polynésie) les inscriptions sont ouvertes du 11 septembre au 11 octobre 2018. Les arrêtés donnent aussi les dates des épreuves d'admissibilité. Mais de nombreux points restent flous sur l'avenir de ces concours.

 

Le calendrier précis

 

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

"Toutes ces données montrent une nouvelle fois que pour faire réussir tous les élèves et mieux reconnaitre les enseignants dans leur professionnalité, c’est bien un investissement sérieusement réévalué dans l’école qui s’impose", explique le Snuipp en réaction à la publication de Regards sur l'éducation.  "Cela passe par des créations de postes, de la formation initiale et continue pour les personnels, des salaires revalorisés et de la confiance à l’égard de celles et ceux qui font la classe au quotidien".

 

Communiqué

Regards sur l'éducation : le DOSSIER

 

 

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

L'IFOP publie chaque mois un baromètre de la popularité des hommes politiques. JM Blanquer passe de la 30ème place à la 25ème avec 34% de satisfaits (+6% par rapport à juin) et 20% d'insatisfaits. Mais le trait dominant c'est qu'un français sur deux ne se prononce toujours pas. Le ministre reste  encore mal connu. Sa popularité reste aussi très ancrée à droite. JM Blanquer est plus apprécié chez les Républicains (38%) qu'au parti socialiste (32%). Sa popularité est forte chez les plus de 65 ans et les cadres supérieurs.

 

IFOP

En juin

 

 

13/09/2018 à 07:50  |  (0 commentaire)
Le système

Dans Libération, un collectif de parents et d'enseignants du collège Joliot Curi de Pantin (93) soulignent l'abandon du collège. Le collège accueille 56 élèves de plus à cette rentrée (+10%). "Deux classes sont sans professeur d'EPS, trois classes sans professeur d'espagnol, 10 classes sans professeur d'éducation musicale" quant aux arts plastiques aucun élève n'y  a droit. Le collectif souligne aussi le manque d'agents d'entretien et même de tables à la cantine.

 

Dans Libération

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO publie le programme 2018-19 de l'inspection générale. Les inspeceturs devrot travailler essentiellement sur les réformes Blanquer y compris les plus politiques : enseignement des fondamentaux à l'école primaire ; dispositif « Devoirs faits » ; « Plan mercredi » conjointement avec l'inspection générale de la jeunesse et des sports ; mise en place des 30 000 stages de troisième dans le cadre de la mobilisation des entreprises pour les territoires ; réforme de la voie générale et technologique ; de la voie professionnelle et de l'apprentissage ; PPCR particulièrement dans son volet accompagnement des enseignants". Ils sont appelés aussi à réfléchir sur la gestion des  ressources humaines "de proximité"...

 

Au BO

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Un BO spécial regroupe les textes relatifs aux élections professionnelles 2018 : calendrier, procédures de vote, listes de diffusion pour les syndicats etc.

 

Le BO spécial du 30 aout

 

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)

"Comment accepter la suffisance et le mépris de ceux qui , face aux difficultés éducatives d'aujourd'hui, tout en n'ayant que le mot "confiance" à la bouche, ne proposent comme grille de lecture que la désignation de boucs émissaires - le pédagogisme et l'égalitarisme - et le recours à des remèdes miracles - les neurosciences et le numérique." Philippe Meirieu lance  "La Riposte", un nouvel ouvrage qui sort aujourd'hui. Face aux bonnes vieilles méthodes qui trient les élèves, aux écoles alternatives qui exploitent les parents et aux usages abusifs des neurosciences il appelle à "en finir avec les miroirs aux alouettes" et à relever les vrais défis éducatifs. La pédagogie est de retour. Le Café pédagogique vous offre cet ouvrage pour toute adhésion à notre association de soutien.

Lisez l'article...

 

Derniers jours : Aidez nous à continuer l'aventure du Café pédagogique

Aidez nous à continuer l'aventure du Café pédagogique avec vous ! Adhérez à notre association de soutien et recevez en cadeau l'ouvrage "La Riposte" de Philippe Meirieu.

Adhérez d'un clic

 

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
La classe

L'animal inconnu, l'animal familier, l'animal humanisé : ces trois axes sont proposés aux professeurs des écoles dans le cadre d'une nouvelle édition du concours organisé par le Snuipp Fsu, la BNF, la ligue de l'enseignement, le Café pédagogique et de nombreux éditeurs de littérature de jeunesse. Les classes peuvent dorénavant s'inscrire. Le plus beau projet pédagogique gagnera un séjour en classe de découverte , transport compris. Les autres des tablettes, des livres...

 

Lisez l'article...

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
La classe

"Plus qu'aucune autre, la Grande Lessive du 18 octobre demandera d eréfléchir à ce qu'est une installation artistique", annonce Joëlle Gonthier. La Grande Lessive® est une installation artistique éphémère faite par tous tout autour de la Terre, au moyen de réalisations plastiques de format A4 (dessins, peintures, images numériques, collages, poésies visuelles, etc.) conçues à partir d’une invitation commune, avant d’être suspendues à des fils tendus dans des espaces publics ou privés à l’aide de pinces à linge. Ses objectifs sont la promotion de la pratique artistique, de l’éducation et de l’enseignement artistiques, le soutien à la création contemporaine et le développement du lien social. Ce projet génial connait un véritable succès car il a un impact réel sur le vivre ensemble dans les établissements scolaires et au delà. L'édition du 18 octobre a pour thème "Une installation : un fil, des fils, une trame". "Il s'agira d'orienter l'attention et l'inventivité en direction des dispositifs d'étendage". On abandonnera les accrochages sur grille ou murs pour une promenade de saltimbanque juste sur le fil...

 

Participez

Pistes de travail

 

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
La classe

Dans Les Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs, Virginie Volf (CeDS, Université de Bordeaux) étudie les représentations professionnelles des professeurs des écoles et des enseignants de collège. "Les récentes évolutions du système éducatif français (Loi pour la refondation de l’école de juillet 2013) témoignent d’une volonté institutionnelle de rapprocher école et collège", explique t-elle. "Mais cette volonté politique a-t-elle véritablement permis de dépasser ces antagonismes et de favoriser une même culture pédagogique, voire une même identité professionnelle entre les deux niveaux ? Cet article explore des situations de travail communes et des occasions de rencontre entre ces deux populations d’enseignants. Il montre que les professeurs des écoles et des collèges se positionnent encore comme les héritiers d’un tel découpage du système éducatif : à l’école, la pédagogie et la prise en compte de l’élève ; au collège, les savoirs disciplinaires. Nous avons également mis en avant comment les acteurs du collège ont pu avoir la main sur le réseau école collège, maîtrisant l’organisation des rencontres et la forme des échanges, définissant les règles qui les régissent. Dès lors, le discours tenu lors de ces occasions de rencontre entre enseignants du premier et du second degré conforte les représentations des uns et des autres, sans forcément les rapprocher".

 

Dans la revue

 

 

13/09/2018 à 07:49  |  (0 commentaire)
L'élève

" Le gouvernement a décidé de s’opposer à cet amendement et de maintenir l’utilisation de plastique pour cuire, réchauffer et servir les repas à nos enfants en proposant une "expérimentation". En s’opposant à la Représentation nationale, en méprisant les recommandations de la communauté scientifique, le gouvernement choisit de sacrifier la santé de nos enfants, mais pour quelle raison ? Nous en appelons au sens des responsabilités des parlementaires, à leur conscience de parents, de grands-parents et à leur sens de l'intérêt général". Très en colère l'association Cantines sans plastiques , qui réunit la Fcpe, RESF et d'autres associations , lance un cri d'alarme au premier ministre.

 

Sur Facebook

 

 

13/09/2018 à 07:49  |  (1 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 13 septembre 2018.

Partenaires

Nos annonces