Une chaire pour le Cnesco 

Impossible de rayer le Cnesco d'un trait de plume. Pris dans une polémique, le ministre tente uen sortie. Le 18 octobre sur France Inter il annonce que le Cnesco existera sous une autre forme : "nous allons créer une chaire académique indépendante pour aller encore plus loin". Sans doute veut-il dire pour éloigner le Cnesco d'une vraie évaluation de l'Ecole. Car cette transformation d'une instance ayant une mission légale et les moyens de l'exercer de façon indépendante en un vague centre d'étude universitaire retire au Cnesco sa mission officielle et ses moyens d'agir notamment pour avoir accès aux enquêtes ministérielles. Si l'Ecole a besoin d'une évaluation indépendante et non ministérielle, alors le Cnesco doit rester une institution. Cette transformation avait été annoncée par le Café le 16 octobre.

 

Sur France inter

Pourquoi il faut prolonger l'action du Cnesco

Dans le Café

Comment Blanquer enterre l'évaluation indépendante de l'Ecole

 

Par fjarraud , le vendredi 19 octobre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces