Darmanin : Généralisation des contractuels dans la Fonction publique 

Nettement annoncée en août par E Philippe, puis confirmée par JM Blanquer lors du Conseil des ministres du 24 octobre, la réforme de la Fonction publique a aussi fait l'objet d'une déclaration de Gérald Darmanin le 27 octobre. Le ministre des comptes publics a confirmé la suppression de 50 000 postes de fonctionnaires d'ici la fin du quinquennat ce qui, compte tenu de la création de 20 000 postes dans la sécurité et la justice, devrait amener en réalité 70 000 postes en moins dans les autres ministères. Il annonce "beaucoup plus" de postes supprimées en 2019 qu'en 2018, où l'éducation nationale a fourni la moitié des 4600 postes en moins. " "On va ouvrir les portes et les fenêtres", a déclaré le ministre. " On aura la possibilité de garder le statut pour les fonctions régaliennes et il y aura la généralisation du contrat. On laissera le choix aux agents. Ils pourront prendre un contrat et rester 10 ou 15 ans dans la fonction publique" ou garder le statut fonction publique. La "généralisation du contrat"  annonce donc des suppressions d'emplois bien au delà des 50 000 postes annoncés officiellement compte tenu du volume de recrutement de l'Etat. Le ministre a aussi confirmé la rémunération au mérite "et pas seulement pour une petite prime". La FSU a réagi à ces propos : " Le gouvernement a visiblement décidé d’en finir avec la Fonction publique !" La FSU " informe largement les personnels de la situation pour préparer les conditions du refus de ces mesures'.

 

Darmanin sur Europe 1

Blanquer le 24 octobre

Philippe en aout

Fsu

 

Par fjarraud , le lundi 05 novembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces