Réformes du lycée et du LP : Le budget mis à nu par Id Fo 

Inquiet des conséquences de #pasdevagues, le syndicat des personnels de direction ID FO s'inquiète des effets de la réforme du lycée. "Ces réformes illusionnent les familles", écrit Id Fo dans sa lettre Flash. "On les leurre sur le choix totalement libre des spécialités en 1ére générale alors que les équipes de direction vont devoir guider et contraindre ce choix en fonction des moyens attribués et des contraintes d'organisation propres à chaque lycée. Ces mêmes choix impacteront les heures postes enseignants. Les suppressions deviendront par conséquent le fait du chef d'établissement. L’autonomie annoncée des EPLE cache en réalité l'incapacité à permettre l'organisation des heures à effectifs réduits, pourtant nécessaires dans de nombreuses spécialités, imposée par nombre de programmes pour le travail en salle informatique par exemple".

 

Le jugement des chefs d'établissements sur la réforme du LP est pire encore. " le refus d’affecter les moyens à l'intégration de l'apprentissage dans la formation initiale, l'absence de budgétisation de la compensation de la baisse de la collecte de la taxe d'apprentissage pour les LP, condamnent la réforme à l'échec.

 

Lettre flash n°6

 

 

Par fjarraud , le mercredi 14 novembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces