Guerre au ministère ? 

Yves Cristofari , chef du service de l'instruction publique et de l'action pédagogique à la Dgesco, a-t-il perdu son poste à la demande du conseil scientifique de l'éducation nationale ? Dans son intervention au colloque Snuipp le 28 novembre, Roland Goigoux l'a affirmé. Au ministère une autre raison, personnelle, était soufflée. Ce qui est certain c'est que des tensions existent entre le conseil scientifique et la Dgesco. La publication du Guide orange , validé que par quelques membres du conseil scientifique, alors que d'autres travaillaient officiellement sur ce sujet, l'atteste. Si R Goigoux a raison, la nomination de Rachel-Marie Pradeilles-Duval sur le poste d'Y Cristofari, trouve un nouveau éclairage. Venant de l'enseignement supérieur, cette ingénieure de l'armement est plus proche du conseil scientifique et peut-être aussi plus disciplinée ?

 

La pédagogie confiée à un colonel

 

 

Par fjarraud , le jeudi 29 novembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces