Une enseignante convoquée pour ses propos sur Macron 

L'article 1 de la  loi Blanquer n'est pas encore adopté que déjà le "dénigrement" de l'institution vaut des ennuis. Pour avoir écrit un article moqueur sur la prestation  télévisée du chef de l'Etat le 10 décembre dans un site local, Sophie Carrouge, professeure de français et théâtre au lycée Le castel de Dijon a été convoquée au rectorat le 20 décembre. L'affaire a fait du bruit et on lui aurait juste recommandé "plus de prudence" selon ses amis.

 

Sur le site Disjoncter

Sur l'article 1 de la loi Blanquer

 

 

Par fjarraud , le vendredi 21 décembre 2018.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces