Des enseignants lancent un appel pour sauver la planète 

Dans la suite de l'appel de Greta Thunberg, quelques enseignants français publient un manifeste pour contrer un "effondrement écologique" annoncé pour 2019. Ils appellent à une grève écologique le 15 mars.

 

"On fait cours comme si la situation n'avait pas changé et si l'avenir de nos élèves n'était pas menacé par la crise environnementale et sociale. On forme des élèves aux carrières du commerce international. Mais dans 20 ans avec la fin du pétrole ne ferait on pas mieux de mettre nos forces ailleurs ?" Diane Granoux est professeure d'histoire-géographie à Bagnolet. Elle fait partie du groupe d'enseignants qui lance, sur le site Reporterre, un appel à soutenir une grève écologique le 15 mars.

 

" Nous, enseignant.e.s, avons une responsabilité majeure : ce que dit cette jeune fille, sur l’urgence absolue d’agir face à une crise écologique et humanitaire sans précédent, nous le savons. Les médias, les scientifiques nous l’ont assez répété. Nous le savons mais nous nous taisons. Dans nos salles de classe, nous avons accepté trop longtemps d’enseigner le « développement durable », entretenant chez les élèves l’illusion que la situation était sous contrôle, prise au sérieux par les gouvernements du monde. Au contraire, nos élèves doivent savoir que les gouvernements actuels, tout en jouissant des bénéfices des énergies fossiles, leur laissent le fardeau du dérèglement climatique. Nos élèves doivent savoir qu’ils devront probablement subir leur avenir et non le choisir, à cause de l’inaction criminelle des gouvernements passés et présents", affirment-ils dans cette tribune.

 

" Nous ne voulons plus être les instruments d’une propagande rassurante, qui rend invisible la catastrophe écologique. Nous devons au contraire dire à nos élèves que la situation est gravissime, sur le climat qui s’emballe, la biodiversité qui disparaît, la pollution qui pénètre jusque dans nos cellules, et qu’aucun diplôme ni aucune formation ne les protégera contre cela... Le printemps 2019 sera l’une de nos dernières chances d’agir : d’ores et déjà, nous appelons tou.te.s nos collègues, du primaire, du secondaire et du supérieur, enseignant.e.s, agent.e.s, personnel administratif… à participer à la grève internationale des étudiant.e.s et des lycéen.ne.s le 15 mars prochain et à reconduire le mouvement jusqu’à obtenir les changements profonds qui s’imposent".

 

L'appel

Le site

 

 

Par fjarraud , le mardi 29 janvier 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces