Lycée : L'APHG dénonce "une réforme en trompe l'oeil" 

L'APHG, association de professeurs d'histoire-géo, pointe la réforme des lycées dans un communiqué. Elle dénonce " des contraintes nouvelles de la classe de Première avec l’introduction d’épreuves de contrôle continu ; l’absence de visibilité quant à la nature des épreuves (du bac) ; des programmes trop chargés tout particulièrement dans la voie technologique ; un recul drastique des horaires d’Histoire-Géographie dans l’enseignement professionnel et en série STMG", la "mise en cause du caractère national" du bac. Au passage, l'APHG " réclame l’attribution de la totalité de l’enseignement de spécialité Histoire-Géographie-Géopolitique-Science politique aux enseignants d’Histoire-Géographie", une spécialité où les professeurs de SES sont appelés à intervenir.

 

Communiqué

 

 

Par fjarraud , le mardi 05 février 2019.

Commentaires

  • Utilitariste Gaulois, le 05/02/2019 à 09:38
    Bonjour,

    Même s'il n'y a pas de science politique dans la spécialité " histoire géographie geopolitique sciencepolitique" on aime ou pas le cavalier seul de cette association de prof toujours à tirer la couverture à elle. On pourrait presque trouver ça drôle cette façon de jouer le jeu du Ministère.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces