Quelles pratiques des enseignants pour les élèves à troubles du comportement 

Comment les enseignants font-ils dans leur classe face aux élèves présentant des troubles du comportement (PDC) ? Line Massé (Université du Québec à Trois rivières) publie le résultat d'un enquête menée au Québec. Elle montre que les enseignants québécois " rapportent utiliser plus fréquemment les pratiques proactives et positives que les pratiques réactives négatives, en particulier les pratiques liées à l’établissement de règles, de consignes et de routines claires et à la planification et la gestion des ressources. Les pratiques liées à l’évaluation fonctionnelle des comportements problématiques et à l’autorégulation sont moins utilisées, en particulier au secondaire". Les retenues et les exclusions restent utilisés.  Le rapport montre aussi que " plusieurs participants des groupes de discussion ont rapporté ne pas utiliser les pratiques recommandées, soit parce qu’ils jugeaient que ce n’était pas leur rôle, que cela allait contre leurs valeurs (en particulier l’utilisation des systèmes d’émulation) ou qu’ils ne croyaient pas que cela était nécessaire". Le rapport préconise de s'appuyer davantage sur les interventions d'enseignants spécialisés et sur l'aménagement des locaux , notamment " prévoir des espaces en classe pour permettre aux élèves d’autoréguler leurs comportements ou leurs émotions (coin d’apaisement, espace entre les bureaux, etc.)."

 

La recherche

 

 

Par fjarraud , le jeudi 07 février 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces