Les disciplines artistiques alertent les recteurs  

"Pour garantir l’égalité et l’équité territoriale, valeurs de notre école de la République, et compte tenu de la géographie de notre territoire, avec notamment des milieux ruraux ou éloignés, nous attirons votre attention sur l’importance du maintien et du soutien des options et spécialités artistiques, accessibles dans un périmètre raisonnable pour tout élève". L'Apemu (profs d'éducation musicale), Polychrome (arts plastiques), Les ailes du désir (option cinéma) et l'Anrat (option théâtre) demandent aux recteurs de soutenir leurs efforts pour maintenir leurs enseignements en lycée. Avec le lycée Blanquer, ces options ne rapportent plus de points et ne sont plus soutenues par des moyens. Les 4 associations d'enseignants demandent que "la dérogation de droit vers un lycée hors secteur (soit) accordée aux élèves de collège qui souhaitent intégrer – et poursuivre – un cursus artistique dès la Seconde". Elles demandent "un fléchage des horaires en enseignement optionnel de nos disciplines artistiques et " un moratoire de trois ans pour les enseignements en spécialité et en option, le temps que les effets de cette réforme puissent être mesurés, quels que soient les effectifs concernés".

 

L alettre

 

 

Par fjarraud , le jeudi 07 février 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces