Les 40 ressources pédagogiques de la semaine du 1er au 8 février 2019 

Pédagogie

EIDOS 64 : Prendre le jeu au sérieux

Jeu sérieux, jeu vidéo, jeu de rôles, jeu d’écriture, escape game, ludification des apprentissages ... : le jeu a-t-il vraiment sa place en classe ? A quelles conditions, avec quels profits et selon quelles modalités ? Ces questions ont été au centre du forum Eidos 64, le forum des pratiques numériques pour l’éducation, qui s’est tenu à Pau le 30 janvier 2019. Psychologues et pédagogues, chercheur.es et enseignant.es ont confronté leurs regards, partagé réflexions et expériences. Pour au final combattre bien des idées reçues et livrer de fécondes propositions de travail avec les élèves. Avec comme récompense le plaisir non seulement de jouer, mais d’apprendre et d’enseigner ?

Lisez l'article...    

 

Audrey Murillo : Parcoursup, les fiches de renseignement et les élèves

Alors qu'avec Parcoursup et les Fiches Avenir les professeurs sont invités à recueillir des informations personnelles sur les engagements, les pratiques, l'environnement social des élèves, Audrey Murillo livre une nouvelle étude, dans la revue La recherche en éducation (n°19), sur la façon dont les lycéens accueillent et utilisent les fiches de renseignement. Elle montre que les élèves les plus gênés par la pratique, très générale, des fiches de renseignement sont les plus défavorisés. Les élèves doutent de la bienveillance avec laquelle ces fiches seront traitées. Par conséquent ils développent des stratégies pour mentir. Mais pas sur les mêmes domaines : les plus défavorisés mentent sur leur famille, les plus favorisés sur leur hobbies. Pour A Murilo, globalement les fiches de renseignement renforcent les avantages des plus favorisés grâce à l'effet Pygmalion. Il importe que les enseignants, quelles que soient les incitations officielles, s'interrogent sur les questions qu'ils posent à leurs élèves.

Lisez l'article...    

 

Irène Pereira : Les pédagogies critiques

Pourquoi s'intéresser aux pédagogies critiques ? Parce qu'elles sont mal connues en France, explique Irène Pereira. Aussi parce que le système éducatif français est marqué par ses fortes inégalités. Enfin parce que l'actualité politique et éducative du pays, les rendent, encore plus nécessaires. Souvent confondues avec les pédagogies alternatives elles s'en distinguent par leur dimension critique. Les pédagogies critiques visent à lutter contre les dominations , qu'elles soient de genre, de classe, ou encore relèvent d'autres inégalités. Si la figure de Paulo Freire se détache nettement, Irène Pereira tente avec ce livre (éditions Agone), qu'elle dirige avec Laurence de Cock et auquel ont participé de nombreux auteurs, de faire connaitre d'autres pédagogies de l'opprimé encore très peu connues en France , mais célèbres dans les Amériques du Nord au Sud. Pour elle il y a urgence tant les valeurs semblent menacées en Europe.

Lisez l'article...    

 

Bruno Robbes : Qu'est-ce qu'apprendre ?

" La connaissance est subjective, elle est le fruit intériorisé et global de l'expérience individuelle – Le savoir est le résultat d'un processus d'objectivation des connaissances par un travail intellectuel autour d'un cadre théorique". Bruno Robbes ouvre cet article de synthèse sur l'apprendre par cette citation de JP Astolfi. Il revient sur l'importance des conceptions de l'apprenant , y compris les conflits socio-cognitifs. Il montre qu'apprendre est un projet personnel, entre expérience et culture et rappelle le rôle de la motivation dans l'apprentissage.

Lisez l'article...    

 

Quelles pratiques des enseignants pour les élèves à troubles du comportement

Comment les enseignants font-ils dans leur classe face aux élèves présentant des troubles du comportement (PDC) ? Line Massé (Université du Québec à Trois rivières) publie le résultat d'un enquête menée au Québec. Elle montre que les enseignants québécois " rapportent utiliser plus fréquemment les pratiques proactives et positives que les pratiques réactives négatives, en particulier les pratiques liées à l’établissement de règles, de consignes et de routines claires et à la planification et la gestion des ressources. Les pratiques liées à l’évaluation fonctionnelle des comportements problématiques et à l’autorégulation sont moins utilisées, en particulier au secondaire". Les retenues et les exclusions restent utilisés.  Le rapport montre aussi que " plusieurs participants des groupes de discussion ont rapporté ne pas utiliser les pratiques recommandées, soit parce qu’ils jugeaient que ce n’était pas leur rôle, que cela allait contre leurs valeurs (en particulier l’utilisation des systèmes d’émulation) ou qu’ils ne croyaient pas que cela était nécessaire". Le rapport préconise de s'appuyer davantage sur les interventions d'enseignants spécialisés et sur l'aménagement des locaux , notamment " prévoir des espaces en classe pour permettre aux élèves d’autoréguler leurs comportements ou leurs émotions (coin d’apaisement, espace entre les bureaux, etc.)."

Lisez l'article...    

 

Geneviève Zoïa : Le bien-être pour lutter contre les inégalités ?

Le bien-être des élèves et des professionnels  est-il un moyen d’aborder autrement la question des inégalités  scolaires notamment  sur les territoires pauvres et sans mixité sociale. Doit-on, peut-on prendre en compte l’avis  des usagers, des habitants et des acteurs d’un  quartier pour penser la rénovation de la construction d’établissements scolaires ?  Comment les espaces scolaires peuvent-il  être réappropriées par les habitants des quartiers   et redonner sens à l’école comme lieu de vie ? Deux illustrations socialement  très innovantes  sont   mises en œuvre par   des chercheurs qui s’emparent de cette question en lien direct avec des réalisations concrètes et s’impliquent au sens fort du terme. La recherche trouve là sa fonction  première : participer  à la transformation  de la société,  qui n’est pas si courant en sciences sociales. C'est ce que nous dit Geneviève Zoïa. (professeur d’université en ethnologie à l’université de Montpellier)

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO PRIMAIRE

Philippe Nicolas : Des CM2 sur la trace des loups

Philippe Nicolas, c’est cet enseignant qui a emmené ses élèves de CE2/CM1 en expédition au lac Miroir de Queyras pour le cartographier, comme nous vous l'avons raconté au printemps dernier. Cette année, c’est avec sa classe de CM2 de l’école Rep Les Grésillons de Gennevilliers (92) que Philippe part à l’aventure. Le projet de cette année ? Observer les loups dans leur milieu naturel. Rien que ça. Et encore une fois, un challenge ambitieux relevé avec brio. 

Lisez l'article...    

 

La Classe Plaisir : Quand on "ve", on peut !

Nous accueillons dans notre classe de CE2 depuis la rentrée de janvier une élève allophone syrienne. Elle apprend vite et est très volontaire. C’est également une élève jusque-là très discrète, pour cause ! D’un autre côté, je me suis fâchée avec les élèves que j’ai depuis septembre (oui, je sais, ce n’est pas bien, mais bon… flûte et saperlipopette !) car ils n’apportent plus aucun soin à leur écriture.

Lisez l'article...    

 

Maternelle : Des sacs de maths à ramener à la maison

"Faire rentrer dans les chaumières les maths, sur des jeux simples (il ne s'agit, pas de devoirs déguisés) , c'est proposer des temps de partages positifs, de math, mais aussi de langage. Voici une première série de 17 idées pour des sacs math, cible MS-GS principalement. GS-CP suivront ... !" Valentine Hurtrelle, une enseignante qui a une formation scientifique au départ, propose des choses accessibles comme des mains de mousse avec des doigts pour compter, un livre pour compter à rebours, un jeu de domino...

Lisez l'article...    

 

Maths : La mallette maternelle de la Copirelem

La Copirelem propose une mallette Maternelle que tout un chacun peut télécharger. La découverte du nombre s'appuie sur des jeux : Jeu de l'ordre , Train des lapins, Les graines, Les ogres, Les vaches...

Lisez l'article...    

 

Seine Saint-Denis : 50% de réussite en Ce1 ?

Alors que l'Assemblée nationale débat le 5 février de "l'action de l'État dans l'exercice de ses missions régaliennes en Seine-Saint-Denis" et met en avant l'absence de rattrapage en faveur du département le plus pauvre du pays, alors que le ministre crée un nouveau type d'établissement scolaire pour l'élite, la Seine Saint-Denis devrait être le seul département métropolitain où les CE1 ne seront pas dédoublés à la rentrée 2019. Une exception dénoncée par Rachel Schneider, secrétaire départementale du Snuipp Fsu.

Lisez l'article...    

 

Rue de Grenelle, le Snuipp réclame la prime de Noël...

"Nous sommes venus demander au ministre, notre patron, s'il a reçu nos 17 000 mails. On en a dupliqué pour qu'il ne nous oublie pas. La prime de Noël est passée mais on est partant pour une prime de février". Le 5 février, Francette Popineau, co-secrétaire générale du Snuipp Fsu, a matérialisé les attentes des enseignants pour une revalorisation salariale avec ce dépot au ministère de 17 000 mails.

Lisez l'article...    

 

Rythmes : Strasbourg passe à 4 jours

Les enseignants ont réussi à faire céder la mairie. Après une consultation où 86% de conseils d'école se sont prononcé pour la semaine de 4 jours, la municipalité a annoncé que dans ces écoles elle instaurerait la semaine de 4 jours à la rentrée, annonce Rue 89.  Cela pourrait prendre la forme d'une 37ème semaine de classe plutôt qu'une sortie plus tardive 4 jours par semaine. En conséquence la mairie, qui va perdre les fonds versés pour le périscolaire, va en diminuer de moitié le périmètre.

Lisez l'article...    

 

Maternelle : Syndicats et mouvements pour le maintien des programmes

" Nous souhaitons vous faire part de nos inquiétudes face aux diverses annonces concernant des mesures que vous mettez ou que vous projetez de mettre en oeuvre à l’école maternelle (clarification des programmes, non-développement de la scolarisation des moins de trois ans, apprentissage du langage centré sur l’acquisition du vocabulaire…). Nous affirmons que ces mesures ne sont pas de nature à permettre à tous les enfants de commencer sereinement leur scolarité". Dans une lettre , les syndicats (SeUnsa, Snuipp Fsu, Sgen Cfdt, SnuTer, Cfdt Interco) et les mouvements (Afef, Gfen, Cemea etc.) organisateurs du "Forum de l'école maternelle par celle et ceux qui font", interpellent le ministre. Ils demandent notamment " le maintien des programmes de 2015, qui ont été votés unanimement au CSE et font consensus au sein de la communauté éducative ; la mise en application réelle de la programmation par cycle qui permet la cohérence et la continuité dans les apprentissages".

Lisez l'article...    

 

Seine Saint-Denis : Blanquer, les statistiques et les enfants

"Le rapport du Conseil national d’évaluation du système scolaire – CNESCO – d’octobre 2018 précisait que ce territoire cumulait les difficultés. Il compte le plus grand nombre d’enseignants de moins de 30 ans, et le taux de stabilité des enseignants y est bien plus faible que dans les établissements les plus favorisés", explique G Pau Langevin lors du débat sur l'Etat et la Seine Saint-Denis organisé par l'Assemblée nationale le 5  février. "Que fera le Gouvernement pour assurer véritablement une meilleure réussite éducative en Seine-Saint-Denis et garantir ainsi l’égalité républicaine ?" La réponse du ministre mérite d'être rapportée. "J’aimerais que nous fassions la chasse à quelques fausses idées, et tout d’abord au fait qu’il y aurait moins de moyens humains en Seine-Saint-Denis. Ce n’est pas vrai et il est inutile de le répéter – vous ne l’avez d’ailleurs pas dit – car là n’est pas le vrai problème. Nous battrons, à la rentrée prochaine, le record du taux d’encadrement à l’école primaire en Seine-Saint-Denis, qui passe à 6,07, le taux français étant de 5,62. Il ne sert donc à rien de décrire une pseudo-injustice, qui n’existe pas sous cet angle." Elle peut surprendre puisque le Dasen s'avère incapable d'appliquer les dédoublements en Ce1 faute d'enseignants à la rentrée 2019, comme le Café pédagogique l'a annoncé le 6 février. Les chiffres de JM Blanquer sont pourtant exacts. Comme la Seine Saint Denis compte pas moins de 500 écoles en éducation prioritaire  sur environ 900, c'est un département qui a un meilleur taux d'encadrement que la moyenne nationale. Pourtant il reste très insuffisant par rapport aux besoins et les règles nationales n'y sont pas appliquées ni en matière de dédoublements , ni en ce qui concerne la médecine scolaire par exemple. Dans cet échange se croisent deux discours. Un qui parle des enfants. Et un autre qui ne voit que des statistiques désincarnées.

Lisez l'article...    

 

Marc Bablet : Pour piloter, l'évaluation chiffrée ne suffit pas...

"Pour mieux piloter, l’analyse de la situation ne peut se suffire des statistiques de résultats des élèves comme le propose la gouvernance par les nombres, il faut aussi bien connaître ce qui se passe dans les académies, départements, circonscriptions, écoles et classes et le partager honnêtement", écrit Marc Bablet dans un nouvel article de son blog sur le pilotage du premier degré. " La domination de la gouvernance par les nombres depuis les années quatre vingt dix a fait beaucoup de mal à la réflexion pédagogique et éducative, la résumant souvent à des comparaisons de nombres, là où il faut construire des hypothèses explicatives. Il faut notamment disposer d’une analyse du travail réalisé actuellement véritablement par l’ensemble des acteurs sur tel ou tel sujet d’intérêt national". M Bablet réfute le mythe entretenu autour des évaluations de CP. "

Lisez l'article...    

 

Ouverture des concours de Créteil et Versailles

Un arrêté publié au JO du 1er février ouvre les concours de recrutement de professeurs des écoles de Créteil et Versailles en 2019. Les inscriptions courent à partir du 7 février. Le nombre d epostes n'est pas indiqué. La note de service est déjà parue.

Lisez l'article...    

 

 

Documentation

Le complotisme et l'Ecole

Que lien entre le développement du complotisme et l'éducation ? L'enquête Ifop Fondation Jean Jaurès montre que plus le niveau de diplôme est élevé  plus le pourcentage de personnes croyant à des théories du complot diminue. On observe aussi un écart très fort selon le niveau de vie.  Le développement du complotisme alimente le désintérêt pour la démocratie et l'appel à la censure,notamment celle des réseaux sociaux.

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO LETTRES

Jean-Michel Le Baut : Ecrire pour s’approprier les œuvres et internet

L’écrit d’appropriation est une recommandation des nouveaux programmes de français au lycée. Comment la mettre en œuvre en classe ? Comment faire aussi de cet écrit d’appropriation d’une œuvre littéraire un travail de réappropriation d’internet ? Des lycéenn.nes de l’Iroise à Brest ont tenté de reconstituer l’identité d’un personnage de Sylvie Germain en créant les traces qu’il aurait pu laisser en ligne sur les réseaux sociaux, moteurs de recherche, sites de vente, répondeurs, plateformes de streaming... Partagé sur leur blog i-voix, le travail créatif renforce le plaisir de la lecture et l’intelligence de l’œuvre. La pratique réflexive permet même aux élèves de construire une distance critique par rapport à leurs propres usages numériques. Jusqu’à réaliser le vœu de Louise Merzeau : apprendre à « anticiper le devenir trace de sa présence en ligne » ? Ce travail présenté au récent forum Eidos 64 ouvre d’intéressantes perspectives pédagogiques à la veille du Safer internet day 2019. Et si on complétait le RGPD par une véritable pédagogie des données ?

Lisez l'article...    

 

Lettres : Quand des 3èmes explorent l’extimité avec Annie Ernaux

Au collège Jean Lachenal à Faverges en Haute-Savoie, Laïla Methnani a exploré avec ses 4èmes l’ouvrage « Regarde les lumières mon amour » dans lequel Annie Ernaux promène son regard et son écriture sur la vie d’un hypermarché. La séquence comprend journal de lecteur, étude d’extraits, débat, exploration de documents complémentaires… Elle invite aussi à des productions créatives : représentation en bande dessinée (avec le logiciel Pixton) d’une scène du livre jugée théâtrale ; montage-collage « de produits de consommation qui vous définissent » avec justification des choix. Il s’agit d’amener les élèves à réfléchir et jouer « sur les notions d'intimité (ce qui vous appartient et que vous gardez secret), d'extimité (ce qui pourrait être intime mais que vous choisissez d'exposer ... comme vous le faites sur les réseaux sociaux) et de public (les produits de consommation qui ne vous posent pas de souci d'exposition). »

Lisez l'article...    

 

Faciliter l’écriture en collaboration

 « Il ne suffit pas de mettre des élèves en groupes pour qu'ils apprennent la coopération. C'est une épineuse question à laquelle les outils numériques que je vais présenter ici tentent de répondre simplement. » Sur le site Lettres de l’académie de Reims, Adeline Toussaint Conseil propose 5 tutoriels vidéo pour aider à mettre en œuvre dans la classe  des pratiques d’écriture collaborative : présentation de l’éditeur en ligne que constitue le pad, exemples d’utilisation pour l’écriture d’invention, l’écriture argumentative, la lecture analytique, la traduction à plusieurs en Langues et Culture de l’Antiquité …

Lisez l'article...    

 

Théâtre et peinture : L’école des  dentellières ?

A Château-Gontier, Pascal Doisneau a conduit ses secondes à construire des liens entre la pièce de Molière « L’école des femmes » et le tableau de Vermeer « La dentellière ». Un débat est orchestré autour de la fiction suivante : « Un metteur en scène souhaite placer ce tableau sur l’affiche du spectacle. Un débat nait avec sa troupe, à laquelle il a fait la proposition. Trouvez les explications et arguments qui nourrissent ce débat. Vous placerez les mots suivants : couleurs, lumière, composition de l’image, cadrage, angle de vue. »  Dans un second temps est lancée cette écriture créative : «  Imaginez, en respectant les règles d'écriture théâtrale et le ton de la pièce de Molière, le discours que pourrait tenir Arnolphe à Agnès à partir de ce tableau, tel que vous l'avez analysé, et ce qu'elle pourrait répondre au nom de la liberté des femmes, de leur droit à l’éducation et à l’autonomie. »

Lisez l'article...    

 

La syntaxe avant tout

" Il faut commencer par la structure des phrases simples, puis passer à la construction de phrases complexes. Les accords devraient être enseignés uniquement lorsque la base est maîtrisée". Marie-Claude Boivin (Université de Montréal) et Reine Pinsonneault (UQAM) publient dans la Revue canadienne de linguistique appliquée un article analysant les erreurs dans un millier de textes d'écoliers, collégiens et lycéens. "À tous les niveaux scolaires, les erreurs les plus fréquentes relèvent de la syntaxe (en particulier, ponctuation et homophones grammaticaux). Le nombre d’erreurs liées à la phrase simple diminue peu avec le niveau. Parfois, il n’y a pas de différence significative entre certains niveaux, notamment entre la 2e secondaire et la 6e primaire. Aussi, les élèves de 2e secondaire font significativement plus d’erreurs d’accord régi par le sujet que ceux de la 6e primaire. Cette absence apparente de progression pour certaines catégories pourrait être attribuée à la production par les élèves plus âgés de contextes syntaxiques plus complexes. Les résultats permettent de discuter certains indicateurs de maturité syntaxique", notent elles. Elles insistent sur l'importance de travailler la syntaxe, qui traite principalement de l'ordre des mots et de la structure interne des groupes de mots dans la phrase. «C'est la clé pour maîtriser le français écrit", affirme Reine Pinsonneault dans un article publié par l'UQAM. "Les élèves doivent savoir qu'on ne peut pas uniquement faire l'accord avec le mot à gauche ou à droite; il faut avoir une vue d'ensemble de la phrase et comprendre les relations entre les groupes de mots."

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO SCIENCES

Justine Renard : L'environnement oublié des nouveaux programmes de SVT ?

Le cri d’alarme de cette jeune enseignante de SVT soulève de nombreuses questions à la lecture des futurs programmes dispensés au lycée. Pour Justine Renard, enseignante stagiaire de SVT au lycée international Europole de Grenoble, « la configuration et le contenu des programmes de 2nde ne permettent que d’effleurer la question environnementale ». La spécialisation précoce des élèves en 1ère est aussi à l’origine aujourd’hui « de nombreuses décisions politiques ou démarches industrielles délétères pour notre environnement et notre santé ». Justine Renard questionne l’impact environnemental des nouvelles technologies et plaide pour « un modèle de réussite collective qui s’assure que nos besoins soient assurés dans des conditions durables et viables pour tous ».

Lisez l'article...    

 

Nouveaux programmes de SVT « Tout ça pour ça ! »

Dans un communiqué, l’association des professeurs de biologie et de géologie regrette que ses nombreuses consultations menées auprès des enseignants de SVT ne soient pas prises en compte dans la mise en place des nouveaux programmes au lycée. « La demande de liens explicites vers le programme de cycle 3 et cycle 4 ainsi que certains allégements » sont toujours attendus. En 1ère, l’APBG demande « des items de santé publique » et « dénonce un programme trop ambitieux ». « Nous étions pleins d’espoir, nous nous sommes investis, sans compter nos heures et sans être déchargés de nos cours, nous avons le sentiment d’avoir été utilisés », conclut le bureau national.

Lisez l'article...    

 

SVT : Créer des schémas avec Biorender

Cette nouvelle application fait des déjà des heureux parmi les professeurs de biologie de la planète. Biorender permet de créer des schémas scientifiques rapidement grâce à des centaines de modèles déjà enregistrés dans sa base. Anticorps, enzymes, ADN, organes, animaux … la banque balaye l’ensemble du programme des sciences de la vie. Disponible en ligne et sans téléchargement, la version gratuite se teste pour l’instant avec une adresse email et un mot de passe. Exportable librement en JPEG, les productions des enseignants et des élèves peuvent aussi êtres partagées facilement.

Lisez l'article...    

 

Maths : Les problèmes des Dudu en BD

Ca y est ! Ils l'ont fait. Avec l'aide d'Olivier Longuet, les Dudu proposent leurs problèmes de maths en BD, intégralement téléchargeable gratuitement sur leur site. " Les BD sont également une source de différenciation, on lit à son rythme à plusieurs, on scrute les renseignements sur les images ou le texte, la recherche est dense et intéressante à voir." Alors si vous voulez éponger le théorème de Pythagore au milieu des nouilles ou celui de Thalès depuis les pyramides... Bravo les Dudu !

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO SCIENCES HUMAINES

Géographie : Des ressources pour les nouveau programmes

Comment préparer ses cours à la fois pour la seconde et la première pour la rentrée 2019 ? Le site Géoconfluences vient de donner un vrai coup de pouce en publiant une recension de ses articles utilisables pour les nouveaux programmes de 2de, 1ère générale et 1ère technologique et l'enseignement de spécialité HGGSP. Il ne reste plus à couvrir que le programme du lycée professionnel (qui sera publié en février).

Lisez l'article...    

 

SES : Le président des ultra riches

On avait beaucoup aimé les "promenades sociologiques dans  Paris" du couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Ils publient avec "Le président des ultra-riches" (Zones ed.) un véritable portrait à charge d'Emmanuel Macron. Mais un portrait bien documenté. On appréciera le chapitre sur les macronades, ces petites phrases qui savent si bien remettre les gueux à leur place come "une gare c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien". Mais c'est juste la mise en bouche du livre. Trois articles analysent les politiques menées par le président de la République. En commençant par la politique fiscale et les cadeaux faits aux plus riches où trône ce qui est devenu le symbole du gouvernement, la suppression de l'ISF. Dans plusieurs articles, les auteurs analysent l'entourage du couple présidentiel et de la "caste" au pouvoir, ses liens avec les thinktanks, les médias, les milieux d'affaire. "Le président des ultra riches" est n livre à charge. Mais il se lit très bien... Et on a encore le droit de le faire.

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Le président des ultra-riches, Zones ed., ISBN 978-2-35522-128-6

Lisez l'article...    

 

Histoire : Un colloque sur l'oeuvre de Pierre Chaunu

Grand historien,  grand professeur mais personnage contesté, Pierre Chaunu a marqué ses étudiants et toute une génération d'historiens. Le Mémorial de Caen organise les 6 et 7 février un colloque sur son oeuvre et ses idées.  Toute une génération d'historiens témoigne des apports de Pierre Chaunu, un historien de l'école des Annales, de l'histoire quantitative et sérielle et aussi de celle des idées.

Lisez l'article...    

 

Fabrice Deschamps de Sainte Suzanne : Des lieux de mémoire à la coopération

Il y a des collèges où les enseignants font équipe. C'est le cas au collège Maison blanche de Clamart (92) où Fabrice Deschamps de Sainte Suzanne et ses collègues professeurs d'histoire géo ont fait travailler leurs élèves de 3ème sur les lieux de mémoire de la commune. Un travail de réflexion sur la mémoire locale, transformé par un padlet par la découverte de la coopération.

Lisez l'article...    

 

La justice sociale dans les manuels de SES

" En 2008 nous avions publié, avec Estelle Hemdane, une étude sur les manuels de SES de classe terminale afin d’examiner la façon dont le thème de la justice sociale était traité. Nous avions montré que ce qui était présenté aux élèves était très contestable : une vision déformée des thèses de Rawls remplacées par la problématique imposée en France par Alain Minc conduisant à opposer égalité et équité. Ces erreurs véhiculées par les manuels étaient d’autant plus surprenantes qu’il existait déjà une littérature abondante permettant de les éviter", écrit Alain Beitone sur son blog. "Dix ans après, le thème de la justice sociale étant toujours au programme, j’ai examiné les deux générations les plus récentes de manuels (2012 et 2015-2016) pour voir si la situation s’était améliorée. Le bilan est globalement négatif : les mêmes erreurs se retrouvent à quelques rares nuances près. J’ai intégré à cette étude la façon dont les discriminations étaient traitées dans les manuels. Là encore le bilan est très décevant".

Lisez l'article...    

 

Pour une histoire mixte

" L’histoire des genres s’est enrichie récemment. Nous proposons des exemples permettant d’introduire une réflexion sur le rôle des femmes dans la société, à différents moments de nos progressions d’histoire. Ces pistes ne sont qu’une ébauche à poursuivre… Il ne s’agit pas de sujets d’études spécifiquement consacrés aux femmes, comme les dossiers existants dans les manuels sur « les femmes dans la Révolution », mais de figures féminines à inclure dans notre enseignement". Le site académique de Lille publie plusieurs contributions : exercice d'évaluation sur les Hommes de la Renaissance, exercice d'expression orale sur les femmes de sciences au siècle des Lumières, réflexion didactique, étude de documents sur les femmes à la Belle époque.

Lisez l'article...    

 

Une cartographie du mouvement ouvrier

Comment mener des travaux en classe sur les classes sociales au 19ème siècle ? Le site du Maitron, ce grand dictionnaire des militants ouvriers, propose maintenant une approche cartographique qui va permettre de lier l'histoire locale à l'Internationale. Voilà un outil remarquable pour lancer des recherches et des travaux d'élèves. Chaque point sur la carte renvoie a un article du Maitron pour la période 1789-1864.

Lisez l'article...    

 

 

L'HEBDO LANGUES VIVANTES

Gaëlle Meunier : L’anglais au rythme de l’élève

En proposant des parcours individuels à ses collégiens, Gaëlle Meunier, professeure d'anglais au collège Les Gayeulles de Rennes (35), a modifié ses pratiques pédagogiques. Inspirée des travaux d’Alan Coughlin sur la classe accompagnée, elle organise sa salle en différentes « zones suivant les activités langagières pratiquées ». Elle évalue les cahiers de ses élèves et mène avec eux des entretiens particuliers. « The best way to explain it is to do it ! » est son leitmotiv. Evalués uniquement par compétences, ses élèves ne peuvent poursuivre les unités d’enseignement proposées qu’une fois la tache réussie. Entretien avec Gaëlle Meunier qui a ouvert sa classe à d’autres enseignants lors de la semaine de la classe inversée (Clise).

Lisez l'article...    

 

Espagnol : La différenciation en 4ème

" Dans cette séquence qui prend en compte les besoins de différents profils allant du trouble cognitif à l’élève à haut potentiel, vous trouverez une mise en oeuvre diversifiée avec des  adaptations de supports pour les DYS;  de la différenciation des processus et productions;  une facilitation de la compréhension des consignes avec une transcription en pictogrammes...;  de la différenciation, grâce aux pédagogies coopératives". L'académie de Versailles met en ligne une séquence de 4ème issue d'un stage différenciation.

Lisez l'article...    

 

Anglais : Du karaoké en L.P ?

L'anglais ça se chante aussi. Sur le site académique de Poitiers découvrez cette séquence sur Aretha Franklin en 4 étapes : "     Étape 1 : créer une timeline de la vie d’Aretha Franklin pour la présenter à l’oral;  Étape 2 : réaliser un diaporama des événements majeurs du mouvement des droits civiques aux États-Unis avec Quick; Étape 3 : présenter à l’oral l’une de ses chansons en expliquant son contexte de production; Tâche finale : Réaliser un karaoke sur un titre d’Aretha Franklin de votre choix".

Lisez l'article...    

 

 

Arts

Les disciplines artistiques alertent les recteurs

"Pour garantir l’égalité et l’équité territoriale, valeurs de notre école de la République, et compte tenu de la géographie de notre territoire, avec notamment des milieux ruraux ou éloignés, nous attirons votre attention sur l’importance du maintien et du soutien des options et spécialités artistiques, accessibles dans un périmètre raisonnable pour tout élève". L'Apemu (profs d'éducation musicale), Polychrome (arts plastiques), Les ailes du désir (option cinéma) et l'Anrat (option théâtre) demandent aux recteurs de soutenir leurs efforts pour maintenir leurs enseignements en lycée. Avec le lycée Blanquer, ces options ne rapportent plus de points et ne sont plus soutenues par des moyens. Les 4 associations d'enseignants demandent que "la dérogation de droit vers un lycée hors secteur (soit) accordée aux élèves de collège qui souhaitent intégrer – et poursuivre – un cursus artistique dès la Seconde". Elles demandent "un fléchage des horaires en enseignement optionnel de nos disciplines artistiques et " un moratoire de trois ans pour les enseignements en spécialité et en option, le temps que les effets de cette réforme puissent être mesurés, quels que soient les effectifs concernés".

Lisez l'article...    

 

Développement du chant choral à l'école

" La musique participe à l'éveil des sens dès le plus jeune âge. Elle nourrit les capacités émotionnelles et intellectuelles des enfants et développe leur sensibilité créatrice. Pratiquée collectivement, elle est un moteur essentiel de confiance en soi, d'appréhension du regard de l'autre, de dépassement et de partage. Comme le montrent de nombreuses études scientifiques, ce qui profite aux sens bénéficie à l'esprit. La musique stimule la mémorisation, la concentration et l'attention. Elle contribue à la synchronisation corporelle, à la maîtrise des émotions et au langage qui sont autant de qualités cultivées au contact de la mélodie, du rythme et du tempo !" La circulaire ministérielle sur le plan chorale " précise les modalités de pilotage et les leviers d'action qui permettront aux responsables régionaux et départementaux du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de la Culture de mieux définir la stratégie territoriale de développement du chant choral et de renforcer l'efficacité de sa mise œuvre". La circulaire annonce surtout la création de différents comités chargés de répartir le maigre filet des subventions et de choisir les oeuvres.

Lisez l'article...    

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 08 février 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces