L'Expresso du 13 mars 2019 

Le fait du jour

Si l'Ecole française est particulièrement marquée par le lien entre inégalités sociales et scolaires, une nouvelle étude de la Depp montre que la motivation des élèves et leur sentiment d'efficacité scolaire évoluent de façon différente selon la catégorie sociale à laquelle ils appartiennent. Le collège semble profiter scolairement aux plus favorisés qui s'y démotivent moins et socialement aux défavorisés qui rattrapent leur retard dans les compétences socio comportementales.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Que faire alors que le ministère invite les recteurs et Dasen à sanctionner les professeurs qui n'ont pas fait passer les évaluations nationales ? Francette Popineau , co-secrétaire générale du Snuipp Fsu, et Stéphane Crochet,  secrétaire général du Se Unsa, craignent la crise d'autoritarisme ministérielle. Ils se tiennent prêts à accompagner les enseignants qui seraient menacés de sanction.

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
La classe

"J'aimerais que le regard porté sur l'école et les enseignants change". Anouk F. tient à son anonymat. On le respectera comme elle respecte dans son livre "Merci maitresse !" (éditions Le Cherche Midi) les enfants qui lui sont confiés et leurs familles. Cette pudeur est un des traits du livre . Tout comme son authenticité. Avec "Merci maîtresse !", on se retrouve en classe. Pas pour écouter le prof parler. Mais en train d'observer les enfants, leurs peines , leurs joies, leurs efforts, leurs réussites. Tout simplement, en douceur, "Merci maitresse !" ramène à l'essence et la noblesse du métier d'enseignant : élever des petits d'hommes.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (1 commentaire)
L'élève

Comment évoquer à l’écran, sans sombrer dans le pathos, le quotidien difficile d’une famille jetée à la rue après une expulsion locative ? Le regard aiguisé par son expérience du documentaire, porté par la justesse d’un scénario proposé par l’écrivain Roddy Doyle, le cinéaste irlandais Paddy Breathnach aborde frontalement le sujet. La caméra à l’épaule dans une proximité empathique accompagne l’épreuve terrible vécue par Rosie Davis, son compagnon et leurs quatre jeunes enfants, en quête d’un hébergement provisoire. Nous voici embarqués à bord du véhicule, seul bien commun et unique refuge, aux côtés d’une héroïne de notre temps, combattante à l’énergie inépuisable, femme aimante, mère déterminée,  prête à tout pour préserver ses proches du malheur. Crise du logement, accroissement des inégalités et précarité touchent également de plein fouet l’Irlande en dépit d’un redressement économique pompeusement affiché. Au-delà du portrait saisissant de vérité de son héroïne ordinaire, « Rosie Davis » nous livre un hommage, dur et poignant, à la force et à la dignité des plus démunis. Une œuvre engagée, dont le style puissant fait songer au cinéma de Ken Loach. A voir absolument.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

" Afin d’aider les établissements à développer un climat scolaire apaisé, indispensable aux apprentissages, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse lance du mardi 12 mars au jeudi 5 avril 2019, une enquête nationale auprès d’un échantillon représentatif de personnels du second degré. Cette enquête a pour objectif d’établir un état des lieux précis des atteintes aux personnes et de mieux évaluer le climat scolaire au sein des établissements", annonce le ministère de l'éducation nationale.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (2 commentaires)
Le système

Le SE-Unsa, le Sgen-CFDT, le Snes-FSU, le Snuipp-FSU et la FCPE proposent aux enseignants et aux parents d’élèves d’adresser un courrier aux élus locaux à propos du projet d'établissement des savoirs fondamentaux.  "Nous vous demandons d’intervenir auprès des sénatrices et sénateurs pour leur demander de retirer cet article 6 quater (nouveau) du projet de loi. Ceci afin de laisser le temps du bilan aux expérimentations en cours et de prendre le temps de consulter l’ensemble des acteurs concernés", demande le modèle de lettre proposé en téléchargement. L'EPSF prévoit le regroupement de regrouper des écoles et un collège afin de constituer un nouvel établissement dirigé par un principal.

 

Le modèle de lettre

L'EPFS et l'avenir des directeurs

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

"Notre connaissance du terrain montre que dans les écoles primaires, il est difficile pour le directeur ou la directrice en classe élémentaire de gérer aussi les activités à l’école maternelle tant sur le plan du pilotage pédagogique que sur sa présence dans les locaux. Nous nous interrogeons donc sur ce qu’il adviendra lorsque ces écoles seront intégrées dans une structure encore plus importante", écrit l'Ageem, association d'enseignants de maternelle. L'Ageem rappelle que " depuis 1921 elle se positionne sur l’importance de l’école maternelle en tant qu’entité spécifique, qui nécessite des enseignants qualifiés. Une spécificité qui impose de ne pas la voir « englobée » dans un ensemble qui serait un frein à la relation de proximité et de confiance qu’elle construit avec les familles tout au long de cette première scolarisation. Si ce temps passé à l’école maternelle est vécu sereinement et dans la bienveillance par les jeunes enfants et leurs familles, il en découlera une meilleure continuité dans la poursuite de la scolarité". En conséquence l'Ageem estime "qu'il y a urgence à prendre du temps avec TOUS les acteurs de cette réforme à venir".

 

Communiqué

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

" Le renforcement des liens entre écoles et collège est nécessaire et le ministre avait tout loisir de renforcer les dispositifs existants plutôt que de supprimer la représentation communale. Nous, signataires de ce texte, appelons les sénateurs, représentants des territoires, à revoir profondément ce projet de loi lorsqu’il leur sera soumis. Nous interpellons aussi les maires et nous les invitons à prendre connaissance de toutes les conséquences néfastes de cette loi sur leur compétence. Nous appelons les parents d’élèves et les citoyens à refuser que disparaisse l’interlocuteur de leur quotidien éducatif. La République est née dans les écoles et les mairies ; nous ne pouvons nous résoudre à voir le lien entre les communes et les écoles être rompu par la suppression cavalière des directrices et directeurs d’écoles, ni nous résoudre à voir la dissolution des écoles et collèges dans des structures technocratiques créées verticalement". L'appel lancé par 70 directeurs est soutenu par des personnalités de l'éducation. Ses rédacteurs vous invitent à le soutenir.

 

L'appel

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Selon le Snuipp, les résultats des permutations montrent une nouvelle chute du taux de satisfaction. Le taux global est de 23.47% , contre 23.97 en 2017. " En baisse aussi, les résultats des mutations obtenues au titre du rapprochement de conjoints. Le taux de satisfaction perd trois points, passant de 48,23% en 2018 à 45,16% cette année." Les résultats publiés par le Snuipp montrent des situations très difficiles dans une dizaine de départements où le taux de satisfaction des sortants est très faible. Ainsi dans l'Allier seulement 6% des demandes de sortie sont satisfaites, 9% en Eure et Loir, 9% dans l'Yonne, 10% dans l'Orne, 11% dans l'Oise et à Paris, 12% dans le Cher et la Creuse, 15% en Seine Saint Denis et le Loiret.

 

Sur le site du Snuipp

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Le système

Lundi 11 mars, les enseignants du collège La Courtille de Saint-Denis (93) ont exercé leur droit de retrait. Ce mouvement fait suite à une vague d'agressions devant et autour du collège, dont celle d'une enseignante le 8 mars. Dans un communiqué, les enseignants se plaignent que leur droit de retrait ne soit pas accepté alors que "les violences se multiplient dans l'établissement et le quartier". Deux personnes sont mortes de façon violente devant l'établissement dont un ancien élève.  Des élèves sont frappés aux abords du collège  et dans l'établissement où des armes circuleraient.  "Nous n'acceptons pas cette décision que nous interprétons comme la démonstration d'un mépris et d'un désintérêt de l'institution face à notre situation", écrivent les enseignants. "Nous ne réclamons que le droit de faire notre métier dans des conditions décentes de sécurité".  Le rectorat a envoyé 3 agents des EMS le 11 mars.

 

Selon le JSD

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
La classe

"La capacité des élèves de fin de CP à devenir autonomes dans la compréhension de textes qu'ils lisent seuls dépend presque autant de leur capacité à décoder que de celle à comprendre seuls des textes entendus. Le lexique et le raisonnement non verbal ont aussi leur importance et même davantage que les habiletés phonologiques", explique R Goigoux dans une intervention au Centre A Savary sur les évaluations nationales et la remédiation. R Goigoux montre d'où vient le modèle sous jacent aux évaluations nationales et ses limites.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (1 commentaire)
Le système

" Lors de séances de découvertes de textes, en lecture, au cours préparatoire, quelles sont les marges de manœuvre des enseignant.e.s ?", demande Audrey Murillo sur son site. " Qu’en est-il du niveau de difficulté des questions qui sont posées aux élèves ? Un.e enseignant.e peut-il.elle se permettre de poser uniquement des questions très faciles pour l’ensemble de la classe, par exemple pour renforcer certains acquis ? Au contraire, peut-il.elle se permettre de poser des questions qui mettent la majorité des élèves en difficulté, par exemple pour leur signifier le chemin qu’il restera à parcourir ?" L'observation de 35 séances montre que les enseignants obtiennent toujours à peu près le même taux de réponses justes à leurs questions, autour de 57%. " bien que les élèves soient de plus en plus performants en lecture, les questions qui leur sont posées ne provoquent pas de plus en plus de réussite. Tout se passe comme si les enseignant.e.s n’avaient que peu de marges de manœuvre quant au niveau de difficulté des tâches qu’ils proposent à leurs élèves".

 

Sur le site d'A Murillo

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
L'élève

L’apprentissage est une voie qui intéresse les jeunes dès la fin du collège et qui suscite des questions. Olivier Rimbault est chargé des relations entreprises dans un CFA (centre de formation d'apprentis) à Paris. Il répond à toutes vos questions, mercredi 13 mars à 14h, sur le contrat d’apprentissage, le statut des apprentis, les relations avec les entreprises, ainsi que sur les filières professionnelles préparées dans son école (mécanique automobile, plomberie, énergétique et électricité). Vous pouvez dès maintenant poser vos questions sur la plateforme de tchat de l'Onisep.

 

Vos questions et suivre le tchat

 

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Un vendredi, un Conseil de classe avec une présidente et une secrétaire aux petits oignons : écoute, silence, respect, et même si un élève "plutôt compliqué" a été exclu par la présidente du jour après un avertissement, ce fut un moment extrêmement prometteur en terme de propositions, de partages, d'idées. En effet, A. présidente et O. secrétaire instaurent dès le début du Conseil un climat particulièrement serein mais rigoureux.

 

(...)

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Des études françaises sur les classes multiniveaux réalisées en milieu rural révèlent une réelle plus-value en matière de réussite scolaire, et ce d’autant plus que le nombre de niveaux est important. Ce résultat va complètement à contre-courant des décisions d’un ministère qui n’a cessé, depuis les années 1960, de regrouper les petites classes rurales pour former des groupes plus homogènes. Avec un modèle en ligne de mire : le modèle de la classe urbaine à un seul niveau. Or cet objectif occulte encore aujourd’hui des résultats pourtant forts intéressants sur les pratiques pédagogiques développées en classe multiâge", écrit Sylvie Jouan dans un article de The Conversation. " Les élèves en classes multi-niveaux seraient ainsi moins souvent en situation d’attente. L’enseignant ne pouvant pas être avec chaque niveau en même temps, ces classes sont des lieux où s’inventent de nouveaux dispositifs d’entraide et d’autonomie, de sorte qu’on peut les considérer globalement comme des laboratoires d’innovation pédagogique."

 

L'article

 

13/03/2019 à 07:24  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Voici quelques liens qui permettent de travailler le lien entre classes multiâges et performances scolaires". L'Icem 34 (mouvement Freinet) a réuni sur une page des ressources pour les enseignants en classe multi-âges : synthèse de B Demaugé Bost, travaux de B Suchaut, S Connac, L ott, M Chardavoine etc.

 

Sur le site Icem 34

 

13/03/2019 à 07:30  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Tous les élèves ne recherchent pas à travailler en position allongée, assis par terre ou debout, mais certains en ont vraiment besoin.Cela les canalise et ils sont vraiment concentrés!" Dans un long article , Define explique comment elle fait travailler ses élèves en ateliers et comment elle a réaménagé sa classe (et le couloir aussi !) en classe flexible sans investissement en mobilier.

 

Sur son site

 

13/03/2019 à 07:30  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 13 mars 2019.

Partenaires

Nos annonces