L'Expresso du 05 avril 2019 

Le fait du jour

Aimer ses élèves ? Le mot fait sursauter voire indigne. C'est pourtant celui qu'utilise Mael Virat, chercheur en psychologie à l'ENPJJ (Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse). Dans un nouveau livre (Quand les profs aiment les élèves, Odile Jacob) il démontre, études à l'appui, que l'implication affective des professeurs ne nuit pas aux apprentissages des élèves. Cet amour, dont il définit les contours, bien au contraire, a des effets positifs. Par ce livre, Mael Virat veut lever un tabou dans un système éducatif qui veut instruire plus qu'éduquer et où les relations personnelles sont encore très mal considérées. Il explique ses thèses dans cet entretien.

 

(...)

05/04/2019 à 07:58  |  (0 commentaire)

Loi Blanquer

La mobilisation enseignante le 30 mars et ses suites

Des milliers d'enseignants ont manifesté dans une cinquantaine de villes samedi 30 mars, accompagnés de nombreux parents. Les manifestations organisées par les 5 principaux syndicats enseignants (Fsu, Unsa, Sgen Cfdt, Cgt, Snalc) ont posé une nouvelle étape du mouvement pour la révision de la loi Blanquer. Les enseignants du premier degré étaient particulièrement nombreux, alarmés par la création des EPSF et l'article sur les jardins d'enfants. Pour la Fsu comme pour le Sgen Cfdt et le Se Unsa, le ministre doit enfin entrer en discussion sur son projet de loi. A noter le ralliement du Se Unsa au mouvement du 9 mai et ....

(...)
  
05/04/2019 à 18:57  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Rémi Brissiaud : Les performances en calcul hier, aujourd’hui et demain

"L’enseignement renforcé du comptage-numérotage, alors que Jean-Michel Blanquer est aujourd’hui ministre, aura vraisemblablement le même effet que le basculement de 1986 et ses prescriptions de la période 2009-2012 : une future baisse importante des performances en calcul". Rémi Brissiaud revient sur l'étude de la Depp sur les 30 années d'évolution du niveau en maths des élèves de CM2. Il pointe les effets négatifs de l'enseignement du comptage - numérotage, décidé en 1986 puis des conceptions  de S Dehaene et de JM Blanquer pour la ...

(...)

  
05/04/2019 à 18:57  |  (1 commentaire)
La classe

Le programme de français de première applicable à la rentrée est publié au BO du 4 avril. Il est conforme à ce que le Café pédagogique avait annoncé le 4 mars à une seule exception : Mme de La Fayette remplace Rabelais. Un programme traditionnel qui fait la part belle au patrimoine scolaire contre la littérature.

 

(...)

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Ils étaient nombreux à battre le pavé ce jeudi 4 avril à l’appel de sept syndicats de l’éducation (SNUipp-FSU, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNUEP-FSU, FNEC-FP-FO, CGT Éduc’action et Sud Éducation). Des enseignants en colère. Il faut dire que les propos du ministre sur l’antenne de France info, « en démocratie, il est important que le débat soit basé sur des informations justes. Et, sur ces sujets-là, on a assisté à un festival de bobards toute la semaine dernière », n’appellent pas à l’apaisement. Des enseignants qui manifestent leur inquiétude.  « Cette loi, on ne la comprend pas. Tout est flou. Et, concrètement, notre quotidien se détériore. Nous avons des classes de plus en plus chargées. 29 élèves en maternelle, est-ce bien raisonnable ? Peut-on réellement mener des séances de langage ? Soyons réalistes… » poursuivent Ophélie, Anne et Françoise, ses collègues d’une école maternelle de Chatillon (92). Des enseignants qui n’hésiteront pas à redescendre dans la rue si le ministre ne cède pas.

 

(..)

05/04/2019 à 07:58  |  (0 commentaire)
La classe

Derrière les plaintes contre les réseaux qui "rament" se cachent de vraies évolutions techniques, économiques et finalement sociales. Quand l'accès permanent au réseau devient nécessaire de nouvelles inégalités apparaissent. Surtout "cette dépendance a des conséquences multiples dont la principale est l'impossibilité pour la personne, le sujet, de maîtriser la totalité de son "espace informationnel", rappelle Bruno Devauchelle. Un problème que les enseignants vont devoir affronter.

 

(...)


05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
La classe

Dessiner pour mieux maitriser son expression orale. C'est le pari fait par Clarisse Gauthier, professeure d'histoire-géographie au collège de Saint Jean d'Illac (33). En apprenant à transformer leurs notes en sketchnote les élèves font un travail d'interprétation qui les aide aussi à mémoriser. A l'oral le sketchnote permet de s'affranchir de la trace écrite pour exprimer sa pensée.

 

(...)

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
L'élève

Mercredi 10 avril, le Mémorial de la Shoah invite, sur réservation, les professeurs à découvrir l’exposition « Le marché de l’art sous l’Occupation » et ses activités pédagogiques. Cette nouvelle exposition est le résultat d’une longue enquête menée en Europe et aux États-Unis. Elle interroge les dessous sombres du marché de l’art français à travers des documents historiques et des œuvres d’art spoliées puis rendues. Des visites guidées sont proposées aux jeunes de la 3ème à la Terminale.

 

(...)

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le système

" Ce n’est pas dans la tradition du SNES-FSU d’appeler à perturber les examens au risque de mettre en difficulté les collègues et les candidats. C’est pourquoi nous entendons recueillir les avis sur la question du baccalauréat et du DNB". Le Snes Fsu consulte les enseignants sur une éventuelle grève le premier jour du bac (17 juin) et du brevet (27 juin). Pour le syndicat, " nous voulons un système éducatif et un baccalauréat qui s’attache à l’égalité entre les territoires et les élèves ; or les réformes vont totalement à l’encontre de ces orientations. Le Ministre, par son refus de l’écoute des collègues est responsable de la situation".

 

Sur le site du Snes

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le système

Quatre enseignants du collège République de Bobigny font l'objet d'une procédure de sanction disciplinaire ou de mutation d'office "dans l'intérêt du service", annonce Sud Education. Pour le syndicat il s'agit de sanctions qui visent à réprimer des militants syndicaux en conflit avec la direction de l'établissement.

 

(...)

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que le mouvement est déjà perturbé par des pannes informatiques à répétition, une autre affaire mobilise dans le Val d'Oise. Selon le Snuipp 95, une nouvelle circulaire mouvement revient sur de nombreux avantages des enseignants. " De nombreuses avancées gagnées par le SNUipp - FSU 95 depuis des années seront perdues", annonce le Snuipp 95. Le syndicat cite "les points d’intérim de direction tout bonnement SUPPRIMES ! ; la bonification de 5 points pour exercice continu en REP/REP+ sur la même école; la bonification de 10 points pour exercice en REP/REP+ est SUPPRIMEE en cas d’exercice à Titre Provisoire; la suppression des points REP pour les Zil de Garges et de Sarcelles Sud". D'autre part "les périodes de Congé Formation entraînent la perte pure et simple de la bonification REP/REP+; les entrants dans notre département ne peuvent plus faire valoir l’exercice en REP/REP+ dans leur département d’origine". Une dernière mesure concerne les Rased.

 

Communiqué Snuipp

Communiqué Snuipp

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le système

Officiellement il s'agit de "rassembler les acteurs de la diversification de l’offre scolaire" et de "valoriser les initiatives pédagogiques développées par des représentants d’écoles privées et publiques et dans le secteur périscolaire". A l'initiative de la "Fondation pour l'école", le mouvement des écoles hors contrat, le salon Libsco réunit le 6 avril la fine fleur des établissements traditionalistes et des écoles "hyper pédagos" plus ou moins sectaires. Quatre tables rondes réunissent des représentants d'Espérances Banlieues, des établissements catholiques traditionalistes ou nationalistes, des mouvements New Age, des méthodes pédagogiques traditionnelles avec des  personnalités inattendues comme Jérôme Saltet, Michel Guillou ou Émeline Porthe.

 

Le salon

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Le système

Peut-on diffuser sur les réseaux sociaux des photographies d'un professeur ? Le tribunal administratif de Châlons vient de trancher un cas mémorable rappelle la lettre d'information juridique du ministère. Un lycéen avait photographié sa professeure de maths et posté les photos avec des commentaires  peu flatteurs. Il avait été exclu de l'établissement et avait attaqué cette décision devant le tribunal administratif. Le tribunal a jugé que les échanges sur Messenger ne relevaient pas du secret des correspondances privées et " qu’en diffusant dans un groupe de dialogue électronique deux photographies de sa professeure de mathématiques prises à son insu en classe et en créant dans ce même groupe de dialogue un « sondage » destiné à évaluer les enseignements de ce professeur, l’élève l’avait mise en cause dans sa personne et exposée à des commentaires, appréciations ou manipulations électroniques dépréciatives, et avait en outre porté atteinte à l’autorité attachée à la qualité de professeur de l’enseignement secondaire, à l’institution qu’incarne un professeur et à la considération due par les élèves à leur enseignant". Par conséquent le tribunal a jugé que la sanction d'exclusion définitive n'est pas disproportionnée et l'a validée.

 

Sur la lettre Daj

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (3 commentaires)
Le système

Saisi par trois recours, dont celui du président de la République, le Conseil constitutionnel a rendu le 4 avril son avis sur la loi visant à renforcer le maintien de l'ordre. Il a annulé l'article 3. " Il résulte de tout ce qui précède que, compte tenu de la portée de l'interdiction contestée, des motifs susceptibles de la justifier et des conditions de sa contestation, le législateur a porté au droit d'expression collective des idées et des opinions une atteinte qui n'est pas adaptée, nécessaire et proportionnée. Par conséquent, sans qu'il soit besoin d'examiner les autres griefs, l'article 3 est contraire à la Constitution".

 

La décision

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (2 commentaires)
La classe

Le site Eco gestion de Lyon publie les documents du séminaire national sur la rénovation de la filière STMG qui s'est tenu fin mars à Nanterre. On trouvera sur le site les documents des interventions dans les différentes disciplines : droit, management, économie etc.

 

Sur le site

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
L'élève

" Je ne sais pas où je vais être l’année prochaine mais je crains de devoir déménager, comment trouver un logement accessible ? J’étais jusqu’à présent accompagné par un AVS (auxiliaire de vie scolaire), de quels accompagnements pourrai-je bénéficier à l’université ? Je suis diabétique dois-je le signaler, y a-t-il un risque de discrimination…?" Construire son projet d’orientation lorsque l’on est en situation de handicap nécessite de prendre en compte toutes les dimensions de la vie quotidienne et les besoins spécifiques liées au handicap. Le 10 avril l'Onisep organise un tchat de 14 à 15 heures. Vous pouvez poser dès maintenant vos questions à Yves Cardellini, référent handicap à l’université de Lorraine.

 

Le tchat

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (1 commentaire)
Les disciplines

En donnant les enjeux, les points de vigilance et la place des "points de passage et ouverture" des nouveaux programmes de 2de et 1ère d'histoire-géo (lycée général), le site académique de Limoges veut "donner quelques pistes d’approche des programmes" et " engager une réflexion sur ces programmes" applicables à la rentrée. A noter le PPO sur la Somme : "1916 : la Bataille de la Somme : si la bataille de Verdun est largement travaillée au collège, la bataille de la Somme permet de faire état de la plus meurtrière de la guerre sur le front de l’Ouest (plus d’un million de morts) pour des évolutions peu signifiantes en termes de gains territoriaux pour les alliés. Caractérisée par l’usage des premiers blindés, elle permet de faire état de l’implication des soldats britanniques et de l’empire britannique pour lesquels elle constitue une trace mémorielle marquante"... A noter aussi le document sur les capacités travaillées au lycée.

 

Sur le site académique

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Faut-il encore présenter les Tableaux de l'économie française ? L'édition 2019, comme les précédentes, fait le point sur le territoire, la population,l'emploi, les conditions de vie (dont l'enseignement), l'économie et le système de production de la France.

 

Le TEF 2019

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Les disciplines

 Le Laboratoire sur les inégalités mondiales (WIL - World Inequality Lab) publie un nouveau rapport sur les inégalités en Europe. Ce laboratoire réunit des chercheurs de Berkeley et de la Paris School of Economics comme Thomas Piketty. L'étude a été réalisée par Thomas Blanchet, Lucas Chancel et Amory Gethin . Selon eux, " L’Europe est l’un des continents qui a le mieux résisté à la montée des inégalités de revenu observée dans le monde depuis le début des années 1980. Néanmoins, la croissance européenne a elle aussi été inégalitaire : entre 1980 et 2017, les 1% d’Européens les plus riches ont vu leur revenu moyen croître deux fois plus vite que celui des 50% les moins aisées... Si les inégalités en Europe sont significativement plus faibles qu’aux Etats-Unis, c’est largement parce que les politiques sociales et fiscales des Etats permettent une répartition plus égalitaire des revenus avant impôts, notamment grâce à des systèmes éducatifs et de santé plus égalitaires qu’outre-Atlantique. A l’avenir, si l’Union Européenne souhaite contenir la hausse des inégalités sur le continent, elle devra créer les conditions d’un financement pérenne et équitable des services publics, notamment via une fiscalité plus progressive sur les individus et les entreprises à l’échelle européenne".  

 

Le rapport

Comparateur de revenu

 

 

05/04/2019 à 07:57  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 05 avril 2019.

Partenaires

Nos annonces