Meirieu : L'élève au centre 

" Cette formule, si l’on veut bien la considérer sereinement, n’a rien de scandaleux. D’abord parce qu’elle évoque précisément « l’élève » et non « l’enfant ». Elle ne renvoie donc ni à la représentation naïve de l’enfance – douceur, curiosité, créativité sous les yeux de parents émerveillés –, ni à son corollaire et antonyme, le garnement capricieux et tout-puissant tyrannisant les adultes. « L’élève », c’est l’enfant confronté à des apprentissages qui lui sont imposés (les programmes), dans un cadre structuré (l’École), obéissant à des principes rigoureux : ici, l’exigence de précision, de justesse et de vérité doit toujours l’emporter sur la loi du plus fort ainsi que sur tous les phénomènes d’emprise. « L’élève », c’est celui que l’on « élève »… ou, plus exactement, que l’on aide à s’élever". Philippe Meirieu revient dans ce beau texte sur une formule qui a fait polémique. " À ceux qui revendiquent de placer le maître au centre, il faudra toujours expliquer que, si sa présence est absolument indispensable, il doit aussi savoir s’effacer, au risque, sinon, d’entretenir une dépendance et d’interdire l’accès à toute véritable autonomie. À ceux qui imaginent qu’un système éducatif peut ne pas avoir de « centre », il faudra toujours faire remarquer – avec tout l’humour nécessaire – que l’usage du premier budget de l’État, le déploiement de la plus grosse entreprise de France, le fonctionnement quotidien d’une institution faite de milliers de rouages complexes, accompagnée par une infinité de comités en tous genres et orchestrée par une hiérarchie particulièrement imposante… ne peuvent décemment pas être mis en échec parce que, soudain, le cancre de Prévert est pris d’un fou rire irrépressible et décide de tout effacer. Ce qui serait dérisoire, c’est d’ignorer le pouvoir du cancre. Le prendre au sérieux, c’est faire de l’Éducation nationale une institution dont l’ambition – et c’est toute sa grandeur – est assignée à une laborieuse modestie".

 

L'article

 

 

Par fjarraud , le mardi 09 avril 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces