Les horaires des classes prépa métiers publiés 

Un arrêté publié au JO du 18 avril fixe les horaires des nouvelles classes prépa métiers ouvertes en 3ème. "Cette classe a pour objectif de leur (les élèves) faire découvrir un ensemble d'environnements professionnels et de les accompagner dans la poursuite de l'élaboration de leur projet d'orientation, en particulier vers la voie professionnelle sous statut scolaire ou par l'apprentissage".

 

Le 14 juin 2018, l'Assemblée a adopté l'article 8bis de la loi sur la formation professionnelle  instituant des classes "prépa métiers". L'article a été défendu par la député LREM Sylvie Charrière au nom de la lutte contre le décrochage. La député souligne qu'il s'agit "d'une classe spécifique, en collège, leur permettant de retrouver un sens à leur scolarité". La députée met en avant " l’intelligence multiple" pour justifier la mesure. " En s’appuyant sur des pédagogies innovantes et en mettant en avant des compétences transversales telles que la collaboration, la créativité et l’esprit d’initiative, ces jeunes devront renforcer leurs compétences de base, mais aussi, à travers la visite d’entreprises et la découverte de métiers et de formations, construire un projet professionnel et personnel solide et choisi", ajoute-elle.

 

Selon l'arrêté, "tous les enseignements contribuent à la découverte professionnelle des métiers et des formations professionnelles et permettent d'aider les élèves à élaborer leur projet d'orientation, en particulier vers la voie professionnelle sous statut scolaire ou par apprentissage... L'accès aux formations professionnelles de ces élèves est favorisé par une bonification, sous l'autorité du recteur d'académie, dans le traitement de leur demande d'affectation vers la voie professionnelle". Les enseignements comportent des "séquences d'observation et des stage sen milieu professionnel" et "des périodes d'immersion dans des lycées, des centres de formation d'apprentis".

 

L'opposition avait souligné l'écart entre le texte et la réalité. Comme l'avait fait remarquer la député PS Michèle Victory, " "de telles classes, qui existent d’ailleurs déjà sous différentes appellations dans les collèges, peuvent sembler alléchantes. En réalité, pourtant, elles consistent souvent à rediriger des élèves dont on ne sait trop que faire".

 

L'arrêté

Le décret publié en mars

La naissance de ces classes

 

 

Par fjarraud , le jeudi 18 avril 2019.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces