L'Expresso du 29 avril 2019 

30 avril - Réunie cet après midi pour étudier la loi Blanquer, la commission de la culture et de l’éducation du sénat a adopté à l’unanimité la suppression de l’article 6 Quater de la loi Blanquer. Cet article instituait un des points les plus critiqués de la loi Blanquer : la création  d’établissements publics  des savoirs fondamentaux (EPSF) regroupant écoles et collège sous l’autorité du principal du collège. Cette décision met elle fin à ce projet ?

 

(...)

29/04/2019 à 22:38  |  (6 commentaires)
La classe

Un jeune professeur de lettres racontant son expérience dans un collège « difficile » : voilà qui est devenu un genre éditorial en soi. En général s’y exprime, sur le mode de l’amertume, la confrontation entre un idéal (la « Transmission », la « Littérature ») et la réalité (des élèves et de la société). Et s’y joue, dans un registre volontiers polémique ou satirique, le choc de la rencontre entre les cultures, les classes, les origines. De sa vie d’enseignant de collège, Alexis Potschke vient de tirer un récit qui, par bonheur, fait exception : « Rappeler les enfants ». Et si ce livre était à mettre entre toutes les mains pour enfin changer les regards ?

 

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

« Il y a une vraie question dans la relation des sciences de l’éducation aux enseignants, relation nouée de malentendus réciproques ». Alors qu’une réforme de la formation des enseignants s’annonce et que les neurosciences semblent dominer la rue de Grenelle, Béatrice Mabilon-Bonfils et Christine Delory-Momberger co dirigent un ouvrage qui interroge l’utilité des sciences de l’éducation. Les meilleurs spécialistes participent à l’ouvrage et proposent des regards croisés, voire décalés, sur l’actualité et aussi la légitimité des sciences de l’éducation. Plus que d’autres, les sciences de l’éducation sont soumises à une tension entre théories et pratiques. Béatrice Mabilon-Bonfils revient sur ces interrogations.

 

(...)

29/04/2019 à 07:49  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

Que restera-t-il des annonces du président de la République du 25 avril ? Tirant ses conclusions du Grand débat, E. Macron a dévoilé des mesures importantes pour l’Ecole : le dédoublement des classes de grande section de maternelle (GS), la limitation à 24 élèves par classe de la GS au CE1, l’arrêt des fermetures d’écoles et même la revalorisation des enseignants. Ces mesures répondent à des attentes des enseignants. Mais elles semblent incompatibles avec les politiques menées jusque là par le gouvernement. Dès  maintenant la question du budget de l’Education nationale est posée.

 

(...)

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Petits-déjeuners gratuits, cantine à 1 euro, aisance aquatique... Les annonces se succèdent, savamment mises en scène, au nom de la lutte contre les inégalités. Le problème est lorsque l'on passe à la concrétisation. Quand ces mesures vont-elles s'appliquer ? Sur quels territoires ? Comment les finance-t-on ? On entre alors dans un océan d'incertitudes. La conférence de presse organisée le 24 avril dernier par la FCPE sur le thème de la cantine à 1 euro a fourni un exemple éclatant de la perplexité suscitée par la « com » trépidante du ministre. Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE, a expliqué qu'il avait tout appris par la presse et qu'il attendait toujours un rendez-vous officiel. Les trois élus locaux présents étaient tout autant dans le brouillard et inquiets : ces  mesures vont-elles encore peser sur leurs budgets déjà amputés ? Retour sur une conférence de presse sous tension des annonces ministérielles.

 

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)

Ne loupez rien ! Retrouvez sur cette page l’actualité de l’éducation de vos vacances…

 

L’actualité de l’éducation

Réformes

Exclusif : Premier degré : Une circulaire de rentrée bien normalisante

Selon un projet de circulaire de rentrée, que le Café pédagogique s'est procurée, les enseignants du premier degré ne vont manquer ni de nouveaux "guides orange" ni de "formations" à la clé. La circulaire entame la normalisation de l'école maternelle, avec notamment un enseignement explicite et quotidien du vocabulaire accompagné d'un guide ministériel. Enseignants et Atsems devront suivre des formations locales communes, rapprochant ainsi les deux catégories de personnels. Pour l'école élémentaire, la circulaire ne s'intéresse qu'aux lire - écrire -compter. Le reste n'apparait pas. La circulaire fixe à l'avance les formations que devront suivre les enseignants en lien avec de nouveaux guides ministériels sur l'enseignement de la grammaire , des maths et du lire écrire. Si cela ne suffit pas, ces ...

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Dédoublements : Un mauvais choix selon une étude

Et si E. Macron et JM. Blanquer avaient choisi la mauvaise voie ? Selon une étude publiée par le Journal of the European Economic Association (N° de décembre 2018), l'utilisation d'un second professeur ou d'un assistant, ce qu'on appelle en France un maitre +, a un impact très positif sur les résultats scolaires des enfants défavorisés. Cet effet a été évalué jusqu'à 30 mois après la fin du dispositif. Il est durable. Pour les auteurs, Simon Calmar Andersen et Helena Skyt Nielsen de l'Aarhus University, Louise Beuchert (VIVE) et Mette Kjærgaard Thomsen (université du sud Danemark), "l'utilisation  d'un maitre + est au moins aussi efficace que la réduction de la taille des classes. Or c'est une intervention beaucoup plus flexible capable de s'adresser à un seul groupe d'élèves pour des périodes limitées". Alors que le gouvernement a ....

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
L'élève

Emmenez vos élèves sur la Lune ! À l’occasion des 50 ans des premiers pas de l’homme sur la Lune, le Grand Palais  présente une exposition inédite qui dévoile les relations que l’homme entretient avec cet astre, de l’exploration scientifique à la création artistique. Une sélection d’œuvres très variées d’Europe et d’ailleurs,   offre un parcours de l’Antiquité à nos jours ; une rétrospective qui fait la part belle aux sciences avec la présentation d’instruments  témoignant de la recherche autour du satellite,  au fil des siècles. Les jeunes, écoliers, collégiens, ou lycéens,  sont très attendus à cet événement, en famille ou avec leurs enseignants, visites spéciales et ateliers leur sont proposés. Un dossier pédagogique est à la disposition des professeurs.

 

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Sept textes publiés au JO du 25 avril organisent les conditions d’accès à la classe exceptionnelle, l’accès à l’échelon spécial et le dépôt des candidatures.

 

PE 2019

Certifiés 2019

Agrégés 2019

Candidatures

Echelon spécial PE

Echelon spécial certifiés PLP

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Publié au JO du 27 avril, ce décret « fixe la possibilité que la seconde professionnelle soit organisée en familles de métiers, définies par un arrêté du ministre chargé de l'éducation. Il intègre les familles de métiers en seconde professionnelle dans les demandes, propositions et décisions d'orientation, dans le cadre de la procédure d'orientation des élèves vers la voie professionnelle, dans les établissements d'enseignement publics et les établissements d'enseignement privés sous contrat, ainsi que dans les établissements d'enseignement agricole publics et privés ». Ce texte institue un élément clé de la réforme de l’enseignement professionnel qui déprofessionnalise de fait l’année de 2de et réduit le bac pro à deux années. Application à la rentrée.

 

Le décret

Sur la réforme du bac pro

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 28 avril publie un décret autorisant « l’expérimentation de la mise à disposition des régions de fonctionnaires et d'agents exerçant dans les services et les établissements relevant du ministre chargé de l'éducation nationale pour leur mission d'information des élèves et des étudiants ». Pris en application de la réforme de l’orientation, ce texte a été refusé par le CSE et son équivalent de la Fonction publique territoriale.

 

Au JO

Sur le Café

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Le système

Lancé en 2009, le dispositif de master professionnel M@dos (Management Des Organisations Scolaires) est un parcours de formation continue en e-learning à destination des personnels d’encadrement de l’éducation (chefs d’établissement scolaire, inspecteurs…). Initié par l’ESEN (devenue aujourd’hui l’IH2EF), il s’appuie sur un consortium de six universités (Angers, Lille, Poitiers, Cergy-Pontoise, Limoges et Versailles-Saint-Quentin). Il conduit à la délivrance d’un titre de Master. M@DOS vise un triple objectif pédagogique : le renforcement des compétences métiers des personnels d’encadrement de l’éducation dans le pilotage stratégique et opérationnel des organisations scolaires, une meilleure compréhension des enjeux sociétaux généraux du secteur de l’éducation, notamment grâce à une analyse comparative internationale et l’appropriation et l’usage des technologies numériques par les apprenants. Compte tenu du succès rencontré pour les dix premières promotions, la formation est reconduite à la rentrée 2019 pour une onzième promotion.

 

(...)
29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
La classe

 « L’institution scolaire a l'obligation de surveiller les élèves qui lui sont confiés pendant la totalité du temps scolaire. Le directeur doit organiser le service des maîtres afin de garantir la continuité de la surveillance lors de l’accueil des élèves, lors de leur déplacement et bien sûr pendant les récréations ». Alors qui doit surveiller la récréation ? L’Autonome de solidarité publie une mise au point juridique sur cette question.

 

Sur l’Autonome

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
La classe

« L’éducation peut-elle être mise au pas ? » C’est le thème du congrès national du GFEN qui se tiendra du 30 mai au 1er juin. « Au nom du principe de justice et de la démocratisation, les neurosciences sont convoquées pour justifier l'imposition de méthodes au CP et d'évaluations à tous niveaux, prescriptions surplombantes faisant fi de tout débat critique,  déniant la professionnalité des acteurs. Dans des termes législatifs ouvrant à l'interprétation discrétionnaire, la liberté pédagogique est interpellée et le devoir de réserve s'impose aux esprits chagrins. Si on ne peut s'exonérer du cadre défini par les instructions officielles, on voit mal comment assurer la formation de la personne et du citoyen, au coeur du socle commun - exigeant réflexion personnelle, créativité, échange et  rationalité critique ?  en en privant les agents chargés d'y préparer les élèves ! »

 

Le programme

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
L'élève

« Six bacheliers professionnels sur dix poursuivent leurs études l’année post-bac et la moitié d’entre eux s’orientent en section de techniciens supérieurs (STS) » explique une nouvelle Note de la Depp. Et la Depp de conclure que « La moitié des bacheliers professionnels qui poursuivent leurs études en STS obtiennent leur BTS en deux ans. Ils réussissent moins que les bacheliers technologiques (66 %) et généraux (81 %) ». On peut lire aussi dans cette Note l’écart entre les attentes des bacheliers professionnels (poursuivre des études) et l’offre éducative. En réalité plus de la moitié des bacheliers professionnels ne trouvent pas place en BTS et s’orientent vers des formations universitaires où le taux d’échec est bien plus important. La réforme qui entre en application à la rentrée et qui diminue les horaires d’enseignements généraux va aggraver cette situation.

 

La Note

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
L'élève

Alors que la CNCDH souligne les difficultés d’accès à l’école pour les enfants pauvres ou étrangers (80% des enfants vivant en bidonvilles ou en squats ne sont pas scolarisés ; 51% des jeunes de 17 à 18 ans sont illettrés à Mayotte et 29% en Guyane), un collectif pour le droit à la scolarisation de tous les enfants et notamment des élèves migrant-es (regroupant FSU, UNSA Education, SGEN-CFDT, SUD Education, FERC CGT, Romeurope, FCPE, RESF, LDH, Solidarité Laïque) est publié. Il apporte une aide précieuse pour faire en sorte que la loi s’applique à tous.

 

Le guide

Le rapport CNCDH

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La revue Tréma consacre son 51ème numéro aux usages didactiques de la bande dessinée. Les articles, disponibles en ligne, les envisagent à travers des disciplines et des niveaux variés pour tenter de dissiper les malentendus, d’explorer les pratiques, de saisir la spécificité du médium, d’éclairer les compétences et conditions requises pour que le travail soit pertinent.  Marianne Blanchard et Hélène Raux invitent « à dépasser la dichotomie souvent relevée entre bande dessinée comme objet d’enseignement et comme support d’enseignement : un travail avec la bande dessinée se doit de comporter aussi un travail sur la bande dessinée, pour éviter à la fois une instrumentalisation réductrice du médium et de potentiels malentendus socio-cognitifs autour de supports qui ne seraient pas appréhendés dans toute leur richesse et leur complexité. »

 

La revue en ligne

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Alors que les injonctions pleuvent sur les enseignants de la maternelle au lycée, comment continuer à exercer dignement, dans le respect d’une professionnalité en construction ? Quelles sont nos marges de manœuvre ? Quelles sont nos responsabilités collectives pour faire vivre les fondements du Code de l’éducation dans le domaine qui est le nôtre, l’enseignement du français ? L'AFEF organise le 11 mai au Sénat un colloque. "Dominique Bucheton ouvrira la journée par un temps de questionnement : comment réinventer le métier enseignant pour que nos élèves soient en mesure d’apporter des réponses aux grandes questions actuelles, sociétales, climatiques ? Quelle culture pour les accompagner dans l’invention d’une société plus juste et plus humaine ? Quatre temps de parole suivis de questions permettront à des collègues en établissements d’intervenir sur les thèmes : Dispositifs contraints – Créativité et langage – Conditions du développement professionnel, du côté de l'institution, de la formation initiale et continue, du travail collaboratif des enseignants. Et Yves Reuter clôturera la journée par une conférence de synthèse."

 

Inscription et programme

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Au 16ème siècle, il se dit qu’un dragon a survolé Paris ; en 1798, un cartographe invente une chaîne de montagnes africaines qui va se retrouver dans tous les ouvrages de géographie … : Internet n’a pas inventé la désinformation. Parcourir l’édifiante histoire des « fake news » pour en éclairer les enjeux idéologiques ou déontologiques, c’est ce que propose une exposition pédagogique en ligne de la Bibliothèque nationale de France et du CLEMI. Des documents patrimoniaux sont proposés comme supports de travail et de réflexion. Ils permettent « de se repérer, de trier, d’identifier les sources et l’information pertinente pour cultiver l’exercice citoyen d’un doute méthodique. »

 

En ligne

 

 

29/04/2019 à 07:49  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 29 avril 2019.

Partenaires

Nos annonces